Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal
anipassion.com

LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

+8
Pifil
KaniBé
Deborah
mjp
4yne
Dr.Telung
kawo
Nathalie971
12 participants

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 4 Juin - 16:33

Je croise les doigts et je reprends :   Je suis probablement sur la partie extrême nord du salar de Chiguana. Je suis à 3680 m. Au bout d'un temps certain

       je rejoins une piste en travers, légèrement surélevée, comme sur une digue, ce qui explique les nombreuses flaques d'eau salée que j'ai rencontrées

       dans les kms précédents. Je prends à droite, direction Est et Aguaquiza, Atulcha et Tanil Vinto. Les paysages deviennent différents, plus verts, de

      l'élevage, quelques cultures. Au loin, sur ma gauche apparaît le salar d'Uyuni, la route descend, bordée de cactus ( cardones ), J'arrive à Tanil Vinto, 

     quelques maisons et, surtout, la rampe d'accès sud du salar d'Uyuni.

             Je m'arrête au carrefour, le carburant est très bas, et environ 77 kms en ligne droite sur le salar jusqu'à Colchani. Cela risque d'être juste et 

      compléter le plein au milieu du salar ne m'emballe pas vraiment. Il me reste le bidon de 25 litres, heureusement que je l'avais exigé.

          Je recommence ma manip de transvasement, sauf qu'il n'y a rien à faire. ok tant pis, j'aspire plusieurs fois par le tuyau, mes poumons me

       remercient, mais l'essence ne vient pas. Soudain quelqu'un me tape sur l'épaule, une vielle indienne avec un petit garçon. Elle me fait comprendre

      de détacher le bidon et de le monter plus haut sur la ridelle. Je m'exécute, elle me fait signe de rester en haut, et elle aspire à son tour et l'essence

   vient ! De mon côté je prends soin que le bidon soit vidé au maximum. Je range mon attirail, la dame est repartie s'asseoir à l'ombre avec le gamin.

    Je la rejoins et la remercie chaleureusement. Je lui glisse un billet en désignant du doigt le garçonnet, je ne veux pas l'embarrasser.Voyage solitaire en Bolivie Img_0627
Voyage solitaire en Bolivie Img_0626
Voyage solitaire en Bolivie Img_0628

   En haut : mirage, mirage.       Puis ma 1ère vision du salar d'Uyuni.    En bas los cardones.


Dernière édition par Titoualsace le Lun 5 Juin - 10:11, édité 1 fois

Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 4 Juin - 16:54

Oui Nathalie971, c'est le voyage ( le trajet ) qui compte, pas vraiment la destination. Je fais 

la différence entre voyager et partir en vacances, c'est très différent.

Dans le sud Lipez, il ya quelques touristes qui passent par des agences boliviennes ou chiliennes

 pour louer les services d'un chauffeur-guide. Quoi qu'il en soit je n'ai pas vu énormément de touristes

en Bolivie.

Je ne me rappelle pas du prix, j'ai payé en liquide, pas de facture. Il me semble, sans garantie,

que c'était un peu plus que 1000 bolivianos, peut-être 1100. A l'époque, c'était 7 bolivianos pour

un euro, soit environ 170 euros, pas donné. Mais deux fois dans un voyage, je peux.


J'ai envoyé la suite, mais c'est à part ( pourquoi ? ). Il faut retourner dans les sujets. Mystère,

pas de page 6.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Dr.Telung Dim 4 Juin - 17:33

Est-ce que parfois il t'arrive de t'arrêter plusieurs heures devant un paysage que tu trouves beau afin de pouvoir l'admirer sous de différentes lumières?
Dr.Telung
Dr.Telung
Spécialiste Asie
Spécialiste Asie

Messages : 1956
Date d'inscription : 23/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 4 Juin - 18:06

Dr.Telung : Seulement quand je passe une journée entière au même endroit, par exemple un parc

national, un glacier comme en Argentine. Aussi le soir quand le soleil tombe, ou tôt le matin avant

de tailler la route.

Depuis gamin, je suis fasciné par une route ou une voie de chemin de fer qui file et disparaît vers

l'horizon, le point de fuite. Qu'y a t-il au bout ? et quand je roule, j'admire ce qui m'entoure tout

en me disant : qu'y a t'il au delà de cet horizon inaccessible ? Il faut que j'aille voir, c'est indicible.

La route, toujours la route, on the road again (sic). Enfant je rêvais en voyant décoller un avion

vers ces horizons lointains et mystérieux. A chacun sa passion, sa folie.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 4 Juin - 18:10

Dr.Telung : Bien-sûr si un endroit est magnifique je m'arrête, mais je n'y passerais pas une demie

journée.


Dernière édition par Titoualsace le Lun 5 Juin - 10:26, édité 1 fois
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 4 Juin - 18:45

Voyage solitaire en Bolivie G1210


   Le salar de Chiguana, tout en bas au centre on peut distinguer difficilement, la piste que j'ai empruntée. La ligne noire en travers, c'est la voie ferrée.
  P.S. : pas les routes en jaune. J'ai traversé la voie un peu à gauche de là où il est marqué "salar de Chiguana".

                        Merci à toutes et à tous, la suite bientôt.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Deborah Lun 5 Juin - 11:29

@Titoualsace: j'ai refusionné les deux sujets

A l'avenir, si tu veux continuer sur le même fil de discussion, tu dois toujours cliquer sur REPONDRE (et non pas NOUVEAU) et tu te réponds à toi même.

Si tu ouvres un NOUVEAU sujet, cela fera un sujet à part, mais ce n'est pas ce que tu veux.
Deborah
Deborah
Admin

Messages : 6656
Date d'inscription : 06/12/2021

https://forumvoyage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 12:01

Bonjour Déborah, Je clique TOUJOURS sur "répondre", et je le fais depuis le début. Je ne suis pas

l'auteur du problème.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 12:10

Je viens de passer plus d'une heure à rédiger une suite, avec photos, je clique sur "envoyer" et

tout a disparu !! Et tout c'est bloqué ! J'ai dû retourner sur ma boîte mail et cliquer sur un de vos

messages pour revenir sur le site où tout c'était heureusement débloqué. Mais mon travail a

bel et bien disparu... Il va falloir que je recommence, au secours, à plus tard.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Deborah Lun 5 Juin - 13:35

Bonjour titoualsace

je ne comprends vraiment pas pourquoi tu as tant de difficultés avec ta connexion. Est ce que tu es dans un endroit où l'internet est instable ?

Je te conseille de rédiger sur un document WORD ou OFFICE (traitement de texte, sur ton ordinateur) puis de copier et de coller ton texte dans la fenêtre de rédaction

Et aussi de sauvegarder souvent (en cliquant sur ENVOYER) ou d'utiliser la fonction BROUILLON (auquel cas tu pourras retrouver ton texte dans l'onglet BROUILLONS de ton PROFIL)

Courage Smile
Deborah
Deborah
Admin

Messages : 6656
Date d'inscription : 06/12/2021

https://forumvoyage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 14:14

Je reprends :  Je repars, la vieille dame me salue de la main, je la salue aussi, adios señora. Je tourne et m'engage sur la piste d'accès ( la rampa ) du

              salar. Lorsque j'arrive au bout je m'arrête, ça y est j'y suis, c'est le moment tant espéré depuis si longtemps, le salar d'Uyuni, immense, impressionnant,

            le plus grand salar au monde, 12000 km2, j'en ai le souffle coupé ( oui oui encore ), l'émotion est intense, je remercie la nature de m'avoir préservé

        jusque là, les années filent si vite...  Je me range bien à droite car un petit camion arrive et sort du salar avec deux ouvriers en cabine. Ils s'arrêtent

        à ma hauteur et le chauffeur me parle mais je ne comprends pas, il sourit et dit "Colchani ?", si si lui dis-je. Je finis par comprendre qu'il y a un peu

         d'eau et de boue de sel sur quelques centaines de mètres, après c'est dur. Colchani c'est tout droit à 77 kms quand même. Je le remercie, adios, adios.

        J'enclenche le 4x4 et je m'engage sur la pointe des pneus, tout doucement. Effectivement c'est bien mouillé, je roule lentement. Les consignes du

          loueur sont très claires : sur le mouillé 25 km/h, sur le sec 70 km/h. Comme l'eau est très salée, si vous éclaboussez le système électrique, c'est le

        court-circuit général, vous grillez tout. Et la marche à pied sera très très longue... J'arrive finalement sur le sol sec, ou devrais-je dire sur le sel sec ?

          J'accélère et je m'oblige à ne pas dépasser les 60 km/h, il faut faire durer le plaisir et savourer chaque seconde. Je suis repassé en deux roues motrices,

       inutile de trop consommer. Je roule bien décalé par rapport à la trace, c'est bien blanc et je distingue mieux les petits trous dans la croûte de sel qui

       cachent souvent de bien plus gros trous. De plus, rouler sur du sel propre c'est plus sympa que sur du sale.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0634
Voyage solitaire en Bolivie Img_0633

   En haut : la rampe d'accès de Tanil Vinto.   En bas : le mélange de boue salée et de flaques. Au-delà de l'horizon se cache Colchani.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 14:22

Merci Deborah, je pense que c'est moi qui suis instable...ou peut-être mon ordi, si si c'est sa faute.

Quant au traitement de texte et tout ça, j'ai honte de dire que je n'y comprends rien et que j'ai

la flemme d'apprendre. C'est un monde à des années lumières du mien, et je tire mon chapeau à

tous ceux qui, de nos jours, maîtrisent cela.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 15:03

Le temps s'écoule et lorsque je regarde au loin, quelque soit la direction j'ai l'impression de ne pas avancer ! L'altitude du salar est de 3650 m.

   Très loin au nord-est le ciel est très sombre, et là où je me trouve la lumière a baissé, mais je vois bien que, si il y a pluie, elle ne viendra pas vers moi. 

   Le temps peut paraître très long, mais moi je savoure mon plaisir.
 Voyage solitaire en Bolivie Img_0636
Voyage solitaire en Bolivie Img_0635

            Dernier regard en arrière vers Tanil Vinto.


      Je finis par m'arrêter à nouveau pour me repérer. d'après mon appli le monument du Dakkar devrait se trouver sur ma gauche plus loin vers le nord.

      Je repars, et je vois une trace légère qui part sur la gauche. Revérification, ça doit être ça.  Je suis la trace et au bout d'un moment quelque chose

     apparaît à l'horizon, ça grossi et, bingo, c'est bien le monument. Je suis surpris, il n'y a personne. Le vent est violent et la lumière étrange. Je descends

     pour bien m'imprégner du moment.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0637
Voyage solitaire en Bolivie Img_0639
Voyage solitaire en Bolivie Img_0638

        Le monument dédié au Dakkar.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0640
  
      Le ciel menaçant au nord-est. Il se révèlera sans conséquences.


     Je repars vers l'Est, Il y a encore un bon bout de chemin, mais maintenant je distingue la terre au loin.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Pifil Lun 5 Juin - 15:53

Le Salar d'UYUNI : moi aussi un de mes plus forts souvenirs !
Comme l'eau est très salée, si vous éclaboussez le système électrique, c'est le court-circuit général
Pour information, j'ai retrouvé une diapo que j'avais marquée "entre Uyuni et Colchani". On y voit notre chauffeur bourrer son moteur de branches avec feuilles. Il nous avait expliqué que c'était pour protéger le moteur du sel car à cette saison (juin 1997) il y avait quelques centimètres d'eau sur le Salar.

Voyage solitaire en Bolivie 1997_b16
Pifil
Pifil
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1762
Date d'inscription : 07/12/2021

https://www.enviedevoyage.com

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 15:59

Je sors tranquillement du salar, après le sel, la poussière. J'entre dans Colchani, c'est vide, sont-ils tous morts ou partis ? Impressionnant, je me sens

     comme le cavalier solitaire qui sort d'une longue chevauchée à travers le désert. Je traverse lentement le village, je vois finalement quelques personnes,

    elles me regardent comme si je débarquais de la lune. Un gringo tout seul, bizarre bizarre.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0641

     Entrée dans Colchani, sentiment de village fantôme...


    J'arrive à la fin du bled, un passage à niveau, serait-ce la même voie que... hmm ?  Tiens ! la route principale et elle est goudronnée !

       Premier goudron après six jours ! Je prends à droite pour pousser jusqu'à Uyuni à 22 kms. Quand j'entre dans Uyuni l'après-midi touche à sa fin

     et je m'arrête donc au pemier hôtel venu. C'est très simple mais la jeune réceptionniste est très sympa. Elle m'ouvre un portail pour que je puisse

     me garer en sécurité à l'intérieur. Elle me donne même une serviette, c'est trop, je vais craquer. Je lui donne de l'argent et elle accepte de partir

     m'acheter une savonnette. Bien-sûr pas d'eau chaude, mais je m'habitue. Je resterai deux nuits.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0643
Voyage solitaire en Bolivie Img_0642

   Ah qu'il est beau le lavabo ( air connu ).   La douche brèvetée C.F. ( Claude François ...) Oui humour douteux, j'avoue.


     Je sors pour dîner, il fait nuit, je marche cinquante mètres, et devant une échoppe, des morceaux de poulet cuisent sur le trottoir. J'entre, il n'y a aucun

     client. La dame me fait signe de m'asseoir et de patienter. C'est son jeune fils qui me sert, poulet, riz, lègumes et sauce piquante. Pas d'alcool, donc soda.

      Des vrais gens dans leur vraie vie, c'est toujours instructif. J'ai oublié le prix, mais c'est dérisoire, à nouveau cela me met mal à l'aise. Je file la pièce au

      gamin et il est heureux comme tout... Il est temps d'aller dormir, la journée a été longue, j'ai à nouveau l'impression d'avoir rêvé.


Dernière édition par Titoualsace le Lun 5 Juin - 18:08, édité 2 fois
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah et yvesguillem apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 16:08

En effet Pifil, C'est une des raisons pour laquelle j'avais choisi novembre. Idéalement il faudrait

choisir octobre. Mais sur l'altiplano et le sud-Lipez les températures sont encore très basses.

Il ya un créneau car passé la mi-décembre la pluie peut arriver en abondance. Je crois me souvenir

que mon loueur interdit le salar d'Uyuni pendant une bonne période. Et puis juin en montagne,

c'est le coeur de l'hiver. Merci pour la photo.


Dernière édition par Titoualsace le Lun 5 Juin - 18:13, édité 1 fois
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 5 Juin - 16:13

Merci, la suite demain. Titoualsace.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mar 6 Juin - 9:18

Bonjour Nathalie971, j'ai retrouvé une note que j'avais mise sur mon téléphone à propos du prix au

"los flamingos". C'était, tout compris, 1200 bolivianos donc bien 170 euros à l'époque.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mar 6 Juin - 9:39

Bonjour Deborah, Tu as mis le doute dans mon esprit, à propos de "nouveau" et "répondre".

Comme je disais j'utilise toujours "répondre" pour continuer, mais aurais-je, sur un coup de fatigue,

"dérapé" ? Si ce fut le cas, je te fais mes excuses les plus plates, et même les autres. 

Titoualsace.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mar 6 Juin - 10:57

25/11 :   Bien dormi, et il fait beau. Décidément je n'arriverai jamais à me mettre sous l'eau glacée en sortant du lit. Je fais au mieux et, comme on dit,

             je vais à l'essentiel. Ayant payé pour des petits-déjeuners, le patron m'emmène dans la cour où se trouve ma voiture et m'installe à une table sous

            un abri dont le toit ondulé est sécurisé par des pneus posés dessus. Tout est déjà sur la table, il y a même des oeufs brouillés. Je le remercie et

             m'installe, le vent s'engouffre, il fait 7 degrés... je ne chercherai pas un bonnet, je ne veux pas vexer. Mais il y a une telle gentillesse, je suis 

           étranger donc ils me soignent, et j'apprécie. Voient-ils des étrangers dans leur hôtel, j'en doute. Je veux dire européens ou nord-américains.

           Je retourne à la chambre prendre des affaires et me brosser les crocs. Il n'y a pas de miroir dans la chambre, on ne se voit pas vieillir, mais

          pas pratique.

           Ici je me permets une parenthèse : Je n'utilise que mon eau en bouteille pour le brossage des dents, et ce, depuis le début de mon périple,

           il faut éviter de boire l'eau du robinet, cela peut vraiment vous rendre très malade. A table, vin, bière ou soda. Jamais de glaçons, et attention

             à la salade verte. Bien-sûr café, thé ou maté pas de souci, l'eau a bien chauffée, voire bouillie. Personnellement je rince même ma brosse à

            dent avec l'eau en bouteille. Penser à tout, surtout quand on est seul.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0644
Voyage solitaire en Bolivie Img_0645
Voyage solitaire en Bolivie Img_0646

  
 Photos du haut : la "salle" de petit-déjeuner. En bas, même moi j'ai compris... Personnellement je n'allume pas la télé, je ne comprends quasiment rien.
             
    En tout cas c'est plutôt drôle.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mar 6 Juin - 12:16

Je sors la voiture, et je marche un peu pour prendre quelques photos. Je récupère "el coche" et je roule jusqu'au centre. Je trouve une place en plein centre,

    petit créneau des familles, et c'est parti pour la visite. Au bout d'un moment je me décide à marcher jusqu'au musée du train. Après une bonne marche

    par des rues où l'on amène pas les touristes, j'arrive devant le bâtiment, fermé ! D'après les horaires ce devrait être ouvert et il y a de la lumière.

    Je sonne plusieurs fois, pas de réaction. Je repars, un peu déçu, le trajet retour est soudain beaucoup plus long.Voyage solitaire en Bolivie Img_0648
Voyage solitaire en Bolivie Img_0649
Voyage solitaire en Bolivie Img_0647

     L'entrée de l'hôtel et sa rue.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0651
Voyage solitaire en Bolivie Img_0650

     En marche pour le musée.    Le bâtiment, fermé...

Voyage solitaire en Bolivie Img_0654
Voyage solitaire en Bolivie Img_0652

Voyage solitaire en Bolivie Img_0653

  Le centre d'Uyuni, rien de tel qu'une bonne sieste à l'ombre.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mar 6 Juin - 16:35

De retour dans le centre j'entre dans une boutique pour acheter quelques cadeaux dont des ponchos. Là, rebelote, la machine à cartes ne fonctionne pas.

   Quelle surprise !  Ma liasse de bolivianos a quasiment disparue. Je reprends la voiture direction le cimetière de trains. En m'y rendant, je traverse des

     quartiers qui sont comme le jour et la nuit comparés au centre ville. Ce que, péjorativement, on nomme "la zone". 

Voyage solitaire en Bolivie Img_0655
Voyage solitaire en Bolivie Img_0656

       La "zone",  au carrefour des chiens se disputent les poubelles.


     Au fameux cimetière, il y a pas mal de touristes, une voie ferrée sépare d'un côté un grand terrain-parking, et de l'autre le "cimetière" lui-même.

    Beaucoup de vieilles locos vapeur de tous types, rouillées jusqu'à l'os, retournent lentement mais sûrement à la poussière, sous un soleil de feu.

    Même si l'air est agréable, on a tout de même l'impression de passer au micro-onde. Pas mal de jeunes couples, c'est la folie du selfie,

     Certains prennent d'énormes risques en escaladant les locos. Shorts courts et épaules nues, j'ai mal pour eux. Sur le parking une bonne trentaine

   de 4x4 patientent. En bordure du parking un artiste a exposé des sculptures métalliques géantes, et c'est plutôt bien fait. Mais lui est absent, il y a une

   urne et j'y glisse quelques pièces. Au bout d'une heure je me décide à retourner vers le centre ville.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0657
Voyage solitaire en Bolivie Img_0658
Voyage solitaire en Bolivie Img_0710

        Un aperçu du "cimetière" de locos.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0711
Voyage solitaire en Bolivie Img_0713
Voyage solitaire en Bolivie Img_0712

    Que de la "récup", impressionnant !


      De retour en ville je repère une agence bancaire avec distributeur qui accepte la MC. En Bolivie ils ont une préférence pour la visa, je m'en apercevrai

     bientôt. Ouf, ça marche, je retire 1000 bolivianos, environ 145 euros. Je me balade et fais quelques provisions pour la voiture, j'ai encore assez d'eau

     à bord, donc jus de fruits, biscuits etc... Le crépuscule arrive, l'heure de dîner. J'entre à nouveau dans un tout petit "restaurant". C'est tenu par une

     vieille dame. Bien-sûr il n'y a pas de menu et elle me fait tout un laïus, et comme je ne comprends rien je dis juste ok ok. On verra bien, de toute façon

     je ne suis pas difficile. Accrochez-vous : une énorme portion de poulet, des patates assaisonnées, du riz ET des pâtes revenus à la poêle, le tout avec

     une sauce piquante à part ( heureusement ) . Au moment où je termine, plus que rassasié, voilà qu'elle amène un énorme bol de soupe !!

    Moi, poli et... goinfre, je mange stoïquement ma soupe, si si. Pas d'alcool, donc soda, soda tiède, bon...Je règle à nouveau un montant ridicule

    ( pour nous européens ), et je lui laisse un bon pourboire, correct mais surtout pas d'affichage malvenu.

    Retour à l'hôtel, bien calé, demain on verra, qui vivra verra. En vérifiant le compteur je m'aperçois que, la veille, j'avais parcouru 288 kms, plus que

    je l'imaginais. Aujourd'hui 16, ça compense.


       A la prochaine !
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah, mjp et brunopath apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mer 7 Juin - 10:40

26/11 :   Toujours le beau temps, à nouveau le petit-déjeuner bien aéré, je réalise qu'il ne me coûte que 75 cts d'euro... A ce propos, j'ai retrouvé le prix

           payé la veille au soir pour le dîner "pantagruelique" : 3,50 euros !  Je salue tout le monde, et je suis reparti. Aujourd'hui ce sera tranquille.

          Je reprends la route, direction Colchani. Ce matin il y a plus d'animation qu'avant-hier. Je traverse, direction le salar, je veux découvrir les

            "yeux du salar", les ojos del salar. Je sais que ça n'est pas très loin, vers le nord-ouest. Après vérification du cap, je me lance sur l'immensité

           blanche. C'est une curiosité qui peut, pour certains, rompre la monotonie dans tout ce sel. Personnellement je ne me lasse pas.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0715
Voyage solitaire en Bolivie Img_0714

      Les "ojos del salar".


     Je décide de filer vers l'ouest et faire du "hors traces" sur ce grand tapis blanc. Malgré une légère brume à l'horizon, je distingue le volcan Tunupa

     vers le nord-ouest, un excellent point de repère, même si il est à peine visible. A nouveau je ne dépasse pas les 60 km/h. Le sentiment d'isolement

    et de solitude est omniprésent, the road to nowhere... Tous les sens en éveil, la vie à plein poumons.

     Au bout d'un long moment, je m'arrête, rien que du sel dans toutes les directions, vertigineux ! Je prends une vidéo sur 360°, rien de chez rien.

     Je fais un selfie "à l'ancienne" avec mon reflex et un trépied. Puis pause casse-croûte, mon dieu que cette banale boîte de thon aux fayots deviendra

    inoubliable !

Voyage solitaire en Bolivie Img_0718
Voyage solitaire en Bolivie Img_0716

Voyage solitaire en Bolivie Img_0720

         "No comment"...

Voyage solitaire en Bolivie Img_0721

    Exceptionnellement pour la photo pas de lunettes de soleil, mais il faut vite les remettre, gare à la "cécité des sels".
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

4yne apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mer 7 Juin - 11:36

Je décide de retourner au monument du Dakkar. Je commence en roulant plein sud, sachant que je vais forcément retrouver une piste 4x4 en

       travers. C'est le cas, un ruban noirâtre apparaît. Je m'arrête pour voir si je dois aller vers l'ouest ou vers l'Est. Je me trouve plus à l'ouest que le

        monument, donc, direction Est/sud-Est. Encore une fois je roule bien décalé par rapport à la trace. Je croise un groupe de trois 4x4 , petit geste

    sympa d'un chauffeur. Au loin je finis par distinguer ma destination. Aujourd'hui il y a du monde, un bus, venu de Colchani, débarque des locaux qui

     s'installent pour essayer de vendre leur marchandise aux quelques chalands de passage.
Voyage solitaire en Bolivie Img_0723
Voyage solitaire en Bolivie Img_0724
Voyage solitaire en Bolivie Img_0722

   Rien à voir avec l'ambiance magique d'il y a deux jours.


     Je repars et roule un peu dans toutes les directions, sans but, juste pour profiter. La fin d'après-midi est là et je retourne à Colchani direction la

     pompe à essence locale. Je fais comprendre que ce sera "ras le bouchon". Et bien-sûr, tout comme à Tupiza, c'est paiement en liquide, inutile de

   polémiquer. Je décide de me diriger tranquillement vers mon hôtel, réservé à l'avance, à quelques kms au nord, bâti sur un petit promontoire.

     L'hôtel de Sal Luna Salada, j'avoue que pour moi c'est comme aller dans un palace, inaccessible en europe (pour moi).Voyage solitaire en Bolivie Img_0725

         A l'horizon : l'hôtel de sal.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Pifil Mer 7 Juin - 12:22

mon dieu que cette banale boîte de thon aux fayots deviendra inoubliable !
Et oui, il nous est tous arrivé de connaître ça je pense, à un moment ou à un autre. Mais là c'est une évidence !
Pifil
Pifil
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1762
Date d'inscription : 07/12/2021

https://www.enviedevoyage.com

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par 4yne Mer 7 Juin - 14:03

Qu'il est beau ce désert de sel !
4yne
4yne

Messages : 554
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum