Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

+8
Pifil
KaniBé
Deborah
mjp
4yne
Dr.Telung
kawo
Nathalie971
12 participants

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par 4yne Mer 7 Juin 2023 - 14:03

Qu'il est beau ce désert de sel !

4yne

Messages : 554
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mer 7 Juin 2023 - 14:16

4yne :  Oui c'est fascinant !

Pifil : Oui tout à fait, maintenant lorsque je mange du thon, je rêve du salar...! Et c'est vrai !
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mer 7 Juin 2023 - 15:16

Je me gare devant l'entrée de l'hôtel. A l'intérieur, comme son nom l'indique, tout, quasiment, est en sel. A la réception le sol est couvert de gros

     cristaux de sel. La déco est vraiment sympa, l'accueil aussi et l'on parle anglais. ATTENTION : même si ma diatribe est élogieuse ainsi que mes photos,

     je n'ai aucun intérêt ni aucune relation avec le lieu, ni aucune connivence avec qui que ce soit. Et, croyez-moi, j'ai payé plein pot. En fait je suis

     impressionné, sûrement le manque d'habitude. On me donne un ticket pour une boisson au bar, cette affaire commence vraiment très très bien !

     Je m'installe, la chambre est superbe et côté salar, génial. On voit que j'ai dû payer à la réservation, sans possibilités d'annuler. La roulette russe.

      L'avantage, apparemment, c'est que l'on vous octroie les plus belles chambres. 


Voyage solitaire en Bolivie Img_0727
Voyage solitaire en Bolivie Img_0726
    
Voyage solitaire en Bolivie Img_0728bre.
Voyage solitaire en Bolivie Img_0730
Voyage solitaire en Bolivie Img_0729

        Après une bonne douche salvatrice et une visite des lieux, je me dirige vers le bar... Le barman, sympa, fait l'effort de m'aider avec un peu d'anglais.

     Je lui refile mon ticket-cadeau et il me propose café, soda, bière ou un cocktail à base de Singani, alcool national... Guess what...? Cocktail bien-sûr !

      Il m'explique tous les ingrédients, mais bon... Pas grave, c'est délicieux. Nous discutons au mieux pendant un bon moment. Je le remercie, lui file une

     pièce et je sors faire un tour et prendre des photos.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0731
Voyage solitaire en Bolivie Img_0732

      En bas : La vue vers le sud-ouest.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Mer 7 Juin 2023 - 15:51

L'heure du dîner sonne, la salle de restaurant est grande et il y a déjà du monde. C'est un buffet et le choix est impressionnant. Je fais signe au

     responsable de salle et je lui dis que je souhaiterais un verre de bon vin bolivien. Aussitôt dit aussitôt fait, une merveille, belle couleur sombre,

     très tanique (j'adore !), long en bouche. Désolé, j'en suis encore tout ému. Un bon moment. Par contre moins impressionné par l'expresso.

      Je retourne au bar... oui je vois votre désapprobation, je commande un Pisco et nous reprenons notre discussion. Le temps passe et personne ne

      se montre, surprenant. L'heure tourne, le soleil se couche, Je lui souhaite bonne chance, repourboire discret, et je pars essayer de prendre encore

      quelques photos.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0734
Voyage solitaire en Bolivie Img_0733
Voyage solitaire en Bolivie Img_0735

       En haut : le bar.    Le soleil disparaît derrière le salar.  Je ne vois que ma voiture, pourtant il y a du monde ce soir.


        Vu le lit, la nuit devrait-être bonne.       Bientôt la suite, Titoualsace.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

mjp, 4yne et brunopath apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 10:55

27/11 :  J'avais été impressionné par le buffet du dîner, mais celui du petit-déjeuner est tout bonnement hallucinant. Tout ce qui est imaginable est

             disponible. Il fait toujours beau, tant mieux parce que c'est à nouveau un grand jour pour moi. Direction l'isla Incahuasi, environ 83 kms de sel !

          Je règle mon dïner et le bar, je charge, tour attentif du véhicule, tout est en ordre, c'est parti, direction le salar.

         Je m'arrête à l'entrée du grand désert blanc, première étape le monument du Dakkar, après on verra. Je vérifie le cap et je reprends ma vitesse

             mode salar : 60 km/h. Arrivé au monument, je le dépasse et m'arrête. Recontrôle GPS, là c'est important car plusieurs traces parallèles,

          souvent très espacées les unes des autres, mènent à Incahuasi. Je repars à mon rythme vers quelque chose d'invisible, une sorte de néant.

          Je reste très attentif, mon coeur bat la chamade. Un peu moins d' 1h30 de trajet, un peu plus avec les arrêts ou si il y a de l'eau. 

Voyage solitaire en Bolivie Img_0737
Voyage solitaire en Bolivie Img_0736

       En haut : pause au milieu du grand blanc.   En bas : l'isla Incahuasi apparaît, comme sortie de nulle part.


     Tout est irréel, c'est à la fois grandiose et hostile. Je m'arrête plusieurs fois. Au premier arrêt, je suis à nouveau surpris par le silence minéral,

      interrompu seulement par le léger craquement du sel sous mes pieds. Lorsque je remets la main sur la clé de contact, mon coeur s'accélère :

      et si ça ne redémarrait pas ?...!!!  Ouf, ça tourne. Les arrêts suivants je laisse tourner le moteur, c'est à la fois rassûrant et complètement irrationnel.

      Il y a de plus en plus de flaques, je réduis ma vitesse, soudain, fantômatique, une forme qui semble flotter sur le salar, apparaît à l'horizon : Incahuasi

      enfin, normalement... Maintenant je roule tout doucement à cause des zones d'eau salée, je fais le tour vers l'arrière de l'île, côté ouest.

     Je me gare, aucune voiture !! Personne en vue. Je finis par voir un indien qui installe ses bibelots pour la journée. J'enfile un blouson léger et

      coiffe mon chapeau. Il me sourit en approuvant de la tête. Apparemment je suis le premier arrivant ce matin, lui doit dormir sur place.

      Il me fait signe de le suivre vers une habitation et il appelle : Maria, Maria ! La prénommée Maria fnit par arriver, pas très en forme, et je paie

      mon ticket d'accès. Reflex en bandoulière, j'emprunte le sentier qui mène au sommet de l'île. Absolument personne, le bonheur.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0739
Voyage solitaire en Bolivie Img_0738
Voyage solitaire en Bolivie Img_0740

     En haut : Je vais bientôt accoster.   Porte en bois de cactus, et premiers pas sur l'île.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah, mjp et brunopath apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 11:15

Modération  "OziAndro" : regroupé
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 11:58

Merci beaucoup "OziAndro".
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 15:01

Je suis le sentier jusqu'au sommet, je mitraille dans toutes les directions, je trierai plus tard, magie du numérique ! En contre-bas je vois arriver un

    pick-up en provenance de Colchani, ça s'anime. Alors que je suis concentré sur le paysage, j'entends dans mon dos une voix à l'accent américain qui

    dit : "Hi Bernie !". Je me retourne, incroyable c'est l'ami Jason, quitté à Chalviri. Il est tout sourire et la retrouvaille est sympa. Je réaliserai plus tard

    que c'était lui et son pick-up que j'avais aperçu plus tôt, arrivant de Colchani.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0743
Voyage solitaire en Bolivie Img_0741

         L'ami Jason arrive de Colchani, derrière on distingue une étendue d'eau.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0745
Voyage solitaire en Bolivie Img_0744
Voyage solitaire en Bolivie Img_0810

Voyage solitaire en Bolivie Img_0811
Voyage solitaire en Bolivie Img_0812
Voyage solitaire en Bolivie Img_0813


    Un petit groupe nous rejoint, brésiliens et paraguayens. Jason traduit, il parle très bien espagnol. Eux nous demandent d'où nous venons et nous

   entamons une discussion intéressante. Le chemin redescend, sur la droite des formations rocheuses, d'anciens coraux, vestiges d'un océan disparu.

    Revenus en bas nous nous installons à l'ombre pour grignoter et boire un peu. Plus tard cinq 4x4 se garent débarquant une vingtaine d'ados.

    Les chauffeurs installent des parasols, sortent des tables pliantes ainsi que des coffres isothermes remplis de boissons et de nourriture. Puis ils mettent

     de la musique !! La fiesta del salar.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0815
Voyage solitaire en Bolivie Img_0814

     En haut : Au sommet, l'espace où se déroulent des cérémonies Aymaras célébrants la Pachamama.

     En bas : Des vestiges coralliens.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 16:29

Le temps passe, j'ai l'intention de pousser jusqu'à l'isla Pescado, environ 24 kms plus à l'ouest/nord-ouest. Je parle avec un chauffeur local qui

     parle très bien anglais. Il me dit d'être prudent car là-bas il peut y avoir beaucoup d'eau, et que cela peut cacher des pièges. Je le remercie.

     Je salue Jason, cette fois-ci je ne le reverrai plus. Je me dirige donc vers l'île Pescado bien visible au loin et des traces sont visibles, GPS inutile.

      C'est vraiment très mouillé, j'enclenche le 4x4, restons sérieux. Plus j'avance, plus il y a d'eau. Au bout d'environ cinq kms je m'arrête, décision...

      Cela empire, étant seul, en cas de souci électrique, la marche retour dans l'eau salée va être très longue... Je me décide à faire demi-tour, retour

     à Incahuasi, dommage. Le retour à 20/25 km/h me paraît très très long. Revenu un peu avant Incahuasi, je me dirige vers la pointe nord et





     je repère à l'horizon le volcan Tunupa, pas mal de brume quand même. Une trace visible part plein nord dans sa direction. Donc cap sur la rampe

     de Coqueza, à environ 39 kms. Il ya pas mal de flaques et je roule tranquillement en dehors de la trace, car il y a moins d'eau. Le temps passe et

     je ne vois pas grossir le volcan. La lumière change doucement alors que le soleil est maintenant plus à l'ouest, sur ma gauche.

       Derrière moi Incahuasi s'évanouit progressivement dans l'immensité.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0820
Voyage solitaire en Bolivie Img_0821
Voyage solitaire en Bolivie Img_0819

     En haut : Au loin Pescado, que je n'atteindrai pas.  Milieu : Incahuasi disparaît derrière moi.  En bas : Le volcan Tunupa dans la brume, et l'eau dans

            la trace.


      Au bout d'un long moment je distingue, au loin, le village de Coqueza au pied du volcan. La rampe apparaît, Surtout bien la négocier, à droite et à

      gauche c'est piégeux. D'autres s'y sont plantés. J'arrive, tranquillement sur la piste, et au carrefour, je tourne vers l'ouest, vers Tahua.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0823
Voyage solitaire en Bolivie Img_0822

        En haut : l'arrivée à la rampe de Coqueza.     En bas : Première vue de Tahua au pied du volcan Tunupa.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 17:18

Je me retrouve dans les ruelles de Tahua, cherchant la sortie qui me mènerait vers un petit hôtel de sel où je n'ai pas réservé, mais où j'aimerais

  bien passer la nuit. A savoir que j'avais d'abord prévu de dormir dans la voiture près de l'île Pescado. J'ai repéré l'hôtel sur un côteau, un peu éloigné

   du village. Je finis par trouver la piste, elle descend dans le lit d'un rio qu'il faut traverser, mais il y a très peu d'eau, puis une montée très raide suivie

 d'une grosse bosse, et j'y suis. Je me gare et entre, personne. Je visite les lieux, personne ! Je m'asseois et décide d'attendre, j'ai beaucoup de temps.

   Quarante minutes passent et soudain une dame en voiture arrive. Bien-sûr elle a compris que je souhaiterais une chambre. J'arrive à comprendre

    qu'elle va appeler le réceptionniste. Dix minutes plus tard il est là, bien embêté de m'avoir fait attendre. Je lui fais comprendre qu'il n'y a aucun souci.

   Je lui dis que j'aimerais pouvoir dîner ce soir. Pas de problème, il est ravi. La dame m'accompagne à la chambre, apparemment je serai seul, donc

   je comprends mieux, ils n'attendaient personne ce soir. La chambre est très grande et la salle de bain bien équipée. Et il y a de l'eau chaude.

    Je prends une bonne douche et me repose. Je repense à cette nouvelle journée exceptionnelle passée sur le salar, est-ce réel ?

     Plus tard je me rends à la salle à manger. Trois personnes s'affairent en cuisine, dont le réceptionniste, une quatrième m'accueille en salle. C'est elle

    qui fait le service. C'est très bon, une entrée que j'ai oubliée, du lama avec du quinoa et des lègumes, et même du pain. Un bon vin, un dessert et

    un très bon café. Comme je le pensais, je suis le seul client, donc je suis choyé. Ils ont installé un chauffage au gaz à côté de ma table, et l'appareil

    est plutôt esthétique. L'heure tourne, je suis crevé, je remercie tout le monde et je vais me coucher.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0826
Voyage solitaire en Bolivie Img_0825
Voyage solitaire en Bolivie Img_0824

Voyage solitaire en Bolivie Img_0827
Voyage solitaire en Bolivie Img_0828

  Le chauffage au gaz et la table pour le lonesome gringo.


         A demain...
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Jeu 8 Juin 2023 - 20:26

Voyage solitaire en Bolivie Img_1210


      Vue de mon périple sur le salar d'Uyuni. Au total avec tous mes tours et détours du 26/11, cela fait en tout 226 kms sur le sel.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

brunopath apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par mjp Jeu 8 Juin 2023 - 21:40

J'imagine volontiers l'impression de solitude absolue au milieu du salar
Merci pour ce récit qui ravive mes souvenirs
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1271
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Pifil Jeu 8 Juin 2023 - 23:08

Je n'ai pas vu l'île Incahuasi, mais l'île Pescado : au vu de tes photos ce sont deux sœurs jumelles. Donc pas grave de n'en voir qu'une. Et je peux te confirmer, comme mjp, que ces souvenirs-là sont indélébiles.
Pifil
Pifil
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1762
Date d'inscription : 07/12/2021

https://www.enviedevoyage.com

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Ven 9 Juin 2023 - 9:33

Bonjour mjp, tout le plaisir est pour moi, merci pour tes réactions. Rouler sur le salar, c'est 
  "the road to nowhere".

Bonjour Pifil, merci de ton message, oui tu as raison j'ai vu des photos de l'île Pescado, les 2 îles

sont semblables, même si Incahuasi est minuscule à côté de l'autre. J'imagine que toutes les îles

du salar se ressemblent. J'étais un peu frustré de devoir renoncer, toujours ce besoin d'aller plus

loin... Mais il ne faut pas jouer avec la nature, elle gagne toujours. Tu as raison, on revient marqué

à vie.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Ven 9 Juin 2023 - 13:54

28/11 :  Avant de reprendre et concernant les précautions importantes en zone isolée : TOUJOURS enlever la clé de contact et la mettre en poche,

            ne pas la laisser dans la voiture, même pour un court arrêt. On claque la portière ou le vent s'en charge et on se retrouve enfermé à l'extérieur !

            Je sais que ce n'est pas le cas pour toutes les voitures de loc, mais attention. Peut-être que ce n'était pas le cas pour mon 4x4, je me suis bien

            gardé d'essayer. J'ai vécu cela à San Francisco, je ne connaissais pas le problème. Puis une 2ème fois à Whitehorse, Yukon, là c'était donc

             forcément ma faute. Sans conséquences les deux fois car, en agglomération, on peut se faire ouvrir la voiture.

              En zone isolée, loin de tout, une seule solution : ramasser une grosse pierre et briser une vitre latérale. Pas d'autre choix, c'est vital. J'ai,

           effectivement fait des pauses en laissant tourner le moteur, mais je laisse la vitre chauffeur grande ouverte.


        Je reprends : Magnifique petit-déjeuner ce matin. A nouveau je mets un choix incroyable de céréales de côté, et j'engloutis tout le reste.

                Comme je fais très souvent, surtout dans les hôtels très modestes, je règle la chambre tout de suite en arrivant. Cela brise la glace et

             détend tout le monde. C'est le cas ici, reste le dîner à payer. J'ai beaucoup apprécié la gentillesse et le naturel des employés. Je glisse un bon

           pourboire dans une tirelire sur le comptoir. Adios tout le monde, l'heure du départ a sonné.

            Ce soir je serai à Oruro, Je retraverse le rio en contrebas et, retournant sur mes pas de la veille, je me dirige vers Coqueza puis Jirira. La piste

           contourne le volcan par l'Est, on peut aussi le contourner par l'ouest, les deux vous mènent à Garci Mendoza, plus au nord.

          Ce matin il y a toujours cette brume qui voile le volcan, dommage, c'est la loterie ! D'abord sur ma droite, puis derrière moi, le salar d'Uyuni

           finit par disparaître et je me reconcentre sur la piste cahotique. 



Voyage solitaire en Bolivie Img_0829
Voyage solitaire en Bolivie Img_0831

         


Voyage solitaire en Bolivie Img_0834
Voyage solitaire en Bolivie Img_0833
Voyage solitaire en Bolivie Img_0832

     En bas : la rampe de Coqueza par laquelle je suis sorti, la veille, du salar.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0836
Voyage solitaire en Bolivie Img_0835

      Le Tunupa, brumeux.     En bas : direction Garci Mendoza.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Ven 9 Juin 2023 - 15:19

La piste contourne quasi entièrement le volcan, je suis maintenant au nord de ce dernier. A droite s'étendent les salinas de Garci Mendoza. Cette piste

     est mitigée, parfois très cahotique, parfois très roulante, bien rester attentif.Voyage solitaire en Bolivie Img_0838
Voyage solitaire en Bolivie Img_0837

          La face nord du Tunupa.


        J'arrive à Garci Mendoza, et surprise, je retrouve le goudron à la sortie. Pour info il y a une pompe à essence à la sortie du village. J'ai de quoi faire,

      donc je continue. Je peux accélérer ma cadence et me détendre. Juste éviter les nids de poule souvent profonds.

        Il y a encore de nombreux kms jusqu'à Oruro, le paysage est plutôt monotone. A un certain moment je m'arrête, sur ma gauche, un cratère de

      météorite dit-on. Si, comme moi, vous avez vu celui d'Arizona, celui-ci est beaucoup moins impressionnant. Je fais une longue pause et je reprends ma
       route.

 Voyage solitaire en Bolivie Img_0910
Voyage solitaire en Bolivie Img_0839

         Le cratère météore.


      Finalement j'arrive au carrefour de la route principale n° 1 et je prends à gauche, vers le nord. Je traverse Santiago de Huari, oui comme la bière locale.

       A l'arrivée à Oruro, je quitte la route et file vers le centre. C'est beaucoup plus étendu que je ne le pensais. A un moment une rampe mène à un passage

    surélevé, je m'y engage et, soudain sur ma droite, tout proche, je vois un hôtel. Je plonge dans la première rampe de sortie. Il se trouve au feu, juste

  à l'angle du carrefour. Feu vert, Je tourne, clignotant allumé, coupant effrontément la file à ma droite dans un concert de klaxons. Pas de place, je me gare

    en double file, warning allumés. Oui, il y a de la place et la réceptionniste sort avec moi pour ouvrir une entrée de garage. J'exécute une manoeuvre

   osée, bloquant la moitié de l'avenue sous les acclamations des conducteurs. Je décharge mon bazar, la dame m'attend, elle a fermé l'hôtel à clé.

    La chambre est sympa et l'eau chaude c'est par intermittence. Il faut tomber au bon moment. Je règle de suite la chambre, liquide bien-sûr, aïe aïe.

        A quelques mètres sur le trottoir il ya un DAB. Je tente ma chance : 2000 bob, rien, ma carte heureusement ressort. Je reviens avec la réceptionniste.

       Je tente 1000 bob, ça marche. On ne sait jamais je retente 1000 bob, rien. La dame pense que mon compte n'est pas assez approvisionné. Je préfère

      ne pas répondre. Apparemment le DAB est plafonné à 13000 bob, j'ai de la marge. Je chercherai des banques demain matin.Voyage solitaire en Bolivie Img_0913
Voyage solitaire en Bolivie Img_0912
Voyage solitaire en Bolivie Img_0911

     La circulation, c'est un peu le folklore, le 1er au carrefour a la priorité...  Tiens, pas d'immatriculation, comme chez les Navajos.


Dernière édition par Titoualsace le Ven 9 Juin 2023 - 18:18, édité 1 fois
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Ven 9 Juin 2023 - 16:12

Le soir arrive, je pars à pied me balader. Dans une ruelle je découvre une toute petite cantine, le nom : "Doña Seve". J'entre et une dame m'arrête

      et m'explique ce qu'il y a à manger, comme dab je dis ok ok. Il y a plusieurs clients et tout le monde me dévisage. Que des Aymaras apparemment.

     Je suis probablement le premier européen à entrer dans l'établissement. Les gens sont sympas, j'ai quand même l'impression d'être une mouche sur

     le lait. On m'apporte une assiette, il y a un film plastique dessus sur lequel est posée la nourriture. Curieux, économie de vaisselle ? Je demande un soda,

     je l'arrête au moment où elle l'ouvre, j'en veux un du frigo, pas un tiède. Qu'à cela ne tienne, pas de problème, elle le rebouche d'un coup sec et le range..!

      En tout cas c'est spécial mais bon, plus local tu meurs : viande de lama effilochée, dure à mâcher, patates, un oeuf dur, des espèces de fèves inconnues,

     par-dessus une tranche de fromage très bon, mais de quel animal ? Je n'en sais rien. On mange avec les doigts, la dame m'observe, et soudain, avec

      un grand sourire, elle m'apporte une fourchette. Je la remercie. Mais je m'aperceverai que, pour la viande, les doigts c'est plus simple... Bien-sûr

      toujours la sempiternelle sauce piquante à part.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0914
Voyage solitaire en Bolivie Img_0915

     Chez "Doña Seve".      Le plat mystérieux.


      Je règle l'équivalent de 2,50 euros... J'arrondis un peu et je salue tout le monde et... tout le monde me répond ! Sympa et surtout poli.

      La fatigue se précise, je retourne à l'hôtel. Quand j'entre dans la chambre, un orage violent éclate, Je suis passé à deux doigts...

      Pas d'eau chaude ce soir, on verra demain matin. Il faut que je dorme.


                     A plus.  Titoualsace.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

brunopath apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Nathalie971 Ven 9 Juin 2023 - 21:44

Des paysages désertiques, une immensité à perte de vue, cela devait être époustouflant. J'imagine bien la sensation d'irréel.
Je suis surprise par ces magnifiques hébergements à la décoration moderne et élégante au milieu de nulle part. Je me serais attendue à des logements plus modestes.

Quant au plastique sur l'assiette et en dessous des mets , je serais bien curieuse d'en connaître la raison, c'est peu commun.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 335
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Sam 10 Juin 2023 - 10:07

Bonjour Nathalie971, oui, même encore aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir rêvé. Quant à l'hôtel de

sel, celui de Colchani, le "luna salada" était bien-sûr à part, niveau confort et service. C'était un

plaisir que je m'étais offert, tout comme le "los flamingos" qui lui n'était pas prévu. De temps en 

temps cela fait du bien d'être chouchouté. Ils font partie des étapes "obligatoires" des tour-

operators proposant des services de standing. Il y avait du monde au luna salada, mais à part le

mien, aucun véhicule, donc des tours organisés. Ma grande surprise c'est de n'avoir vu personne 

au bar le soir. Vu les prix, venir boire un café ou un petit verre fait partie des petits plaisirs

abordables. Le petit hôtel de sel à Tahua, plus modeste, se trouve situé en dehors des trajets

touristiques habituels, mais je sais que certaines agences le prévoit dans des tours "à part" ou

personnalisés. Quelles agences, je n'en sais rien.


Le film plastique restera un mystère...
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Sam 10 Juin 2023 - 11:52

29/11 :  Yes ! la douche est chaude ce matin, je suis au petit-déjeuner dès l'ouverture de la salle, c'est au dernier étage, avec une grande baie vitrée, très

               agrèable. Lorsque je redescends, je vais voir la réceptionniste en lui demandant un service : appeler un numéro que j'ai noté avant de partir et

           impossible à joindre, ni même par internet. Il s'agit d'un hébergement à Tomarapi, parc de Sajama, où je souhaite passer les deux prochaines nuits.

         Avec mon téléphone cela me coûterait une petite fortune, bien-sûr je paierai la communication, même si elle a forcément un forfait. Le tout avec mes

          trois mots d'espagnol et beaucoup de gestes. Elle accepte, génial ! Apparemment c'est une sorte de centrale de réservation. Oui il y a de la place,

        oui ils notent les deux nuits, et oui ils préviennent l' "écolodge Tomarapi". Je la remercie et lui glisse discrètement un billet. Sacré service, merci !

        Je descends mon barda et elle m'accompagne au garage, je charge, sors la voiture et me gare le long du trottoir. Elle m'indique des agences bancaires

        et je pars en quête d'argent à pied bien-sûr. Je fais trois agences, ça ne marche toujours pas ! J'entre dans une quatrième, une des employées parle

        anglais, ensembles nous essayons le DAB, toujours pas possible, ça m'agace. Il me reste 5 US$... et, heureusement 120 euros. Je change le tout et

       je retourne à la voiture, tout de même préoccupé. Rappelez-vous, MC versus Visa... Hmm... Et à Tomarapi ce sera tout en liquide...


Voyage solitaire en Bolivie Img_0917
Voyage solitaire en Bolivie Img_0918
Voyage solitaire en Bolivie Img_0916

      En haut : la salle de petit-déjeuner.  Ce matin c'est animé.


       Je n'ai vu aucun touriste, c'est bizarre. Je remonte en voiture et note, qu'y hier, j'ai parcouru 323 kms. Et c'est reparti, "on the road again".

      Avant de sortir de la ville je m'arrête pour faire le plein, et, naturellement, paiement en liquide... Je trouve la route n°12, direction Ancaravi ( Antacahua

   del Cataza ). Les paysages sont plus beaux qu'y hier par Tambo Tambillo. A Ancaravi je prends à droite, direction Turco, puis à gauche la 27 direction

    Cosapa et la route 4 qui, elle, mène à la frontière avec le Chili. Depuis un moment je distingue très bien le volcan Nevado Sajama qui, à l'horizon,

    domine tout du haut de ses 6542 m, le point culminant de Bolivie. Extraordinaire !


Voyage solitaire en Bolivie Img_0921
Voyage solitaire en Bolivie Img_0919
Voyage solitaire en Bolivie Img_0920 

     Ces passagers clandestins n'iront pas loin vu le nombre de contrôles sur les routes.  Le Nevado Sajama, dans toute sa majesté, imposant !


     Arrivé à la route 4, je prends à gauche et, après plusieurs kms, une piste à droite, raté, je vérifie avec le GPS, c'est bien cela. Demi-tour et je m'y

     engage.  Je finis par arrivé à une sorte de poste de contrôle, l'entrée du parc. Je m'arrête, personne ! Je repars et au bout de quelques kms j'arrive

     au pueblo de Sajama. A l'entrée, à gauche, un autre poste, mais personne. Il y a deux petits hôtels, je me renseigne, on ne peut pas m'aider. Je

       ressors, dehors un homme passe, look de guide de montagne, à ma question il me répond : "OK OK no problem". Bon si tu le dis.

    Je reprends la piste qui tourne progressivement vers le nord puis l'Est tout en contournant le volcan. La piste est de plus en plus mauvaise, par endroit

     elle a disparu en partie, un orage sans doute. Je descends pour trouver les meilleurs passages. Je passe près d'une lagune, et finalement j'arrive au tout

     petit pueblo de Tomarapi.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0923
Voyage solitaire en Bolivie Img_0922
Voyage solitaire en Bolivie Img_0924     

   L'imposant volcan.    L'entrée du parc, direction Sajama.   Plus loin, la piste devient difficile direction Tomarapi.


Dernière édition par Titoualsace le Sam 10 Juin 2023 - 20:16, édité 1 fois
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Sam 10 Juin 2023 - 14:27

Je roule au pas, je n'aime pas soulever la poussière en traversant les villages. Apparemment c'est sur ma droite, je me gare et je trouve un passage

     menant, à gauche, à ce qui ressemble à une réception. Personne, je cherche quelqu'un et une dame arrive, elle ne parle bien-sûr qu'espagnol et aymara.

     On essaie de se comprendre, c'est très drôle et on finit par éclater de rire. Elle finit par comprendre que l'on a dû prévenir de mon arrivée. Ah ! si si...

    Elle téléphone pour vérifier, tout est en ordre. Donc deux nuits avec les repas, j'aligne les billets sur le comptoir... mon pauvre pécule, je vais finir par

    avoir un gros problème. Pour elle tout est parfait et nous marchons ensembles vers une habitation où se trouve la chambre, c'est simple mais propre,

    quant à l'eau chaude, c'est la loterie. Je retourne chercher la voiture pour la rapprocher et je décharge mes affaires. La température baisse très vite,

    Tomarapi est à 4270 m, Oruro n'était qu'à 3710 m. Il y a 30 kms de piste depuis la route 4. Je fais mes calculs, ce matin 130 bob d'essence et, ici, 720 bob,

   bien bien... Je prends quelques photos avant le dîner.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0927
Voyage solitaire en Bolivie Img_0925
Voyage solitaire en Bolivie Img_0926

      L'église, et, magnifique, le Nevado Sajama domine de la tête et des épaules.

Voyage solitaire en Bolivie Img_0929
Voyage solitaire en Bolivie Img_0930
Voyage solitaire en Bolivie Img_0928

    Au milieu : la porte de droite c'est ma chambre.


    A table je m'aperçois que je suis le seul client. On installe le chauffage, comme à Tahua, mais il faut changer la bouteille, elle est vide. Tout d'abord

     une bonne soupe de légumes bien chaude, puis steak d'alpaga avec légumes variés et patates. En dessert une banane chaude, coupée en deux et

    nappée de caramel. Le tout arrosé de deux grandes tasses de café fort et chaud. Apparemment pas d'alcool ici. La dame est en cuisine, c'est son fils

    qui sert. Dans la chambre ça caille, heureusement un gars passe pour allumer le seul radiateur, à gaz, pas simple à mettre en route, apparemment

   il fallait d'abord aller ouvrir une vanne quelque part. On me dit de ne pas le laisser marcher toute la nuit... On verra... Vu le courant d'air qui passe

  entre les planches de la porte je cherche mon sac de couchage et le mets dans le lit. Un pantalon de survêtement, la polaire et des chaussettes, ça

   devrait le faire, on annonce - 5° cette nuit. Ce soir pas d'eau chaude.

      Je me couche, le vent souffle fort. Cette nuit c'est le vent andin qui me bercera.


          Encore une magnifique journée.  Merci et à plus.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Sam 10 Juin 2023 - 14:38

A Nathalie 971 : Pour revenir à ta question, les hébergements plus luxueux ne représentent

qu'un très faible pourcentage. Tu peux le deviner à la lecture de mon carnet, et ce n'est pas fini.

Titoualsace.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 11 Juin 2023 - 15:10

30/11 :   Beau soleil ce matin et le vent est tombé. Finalement je n'ai pas senti le froid, j'ai même, au milieu de la nuit, ôté le pantalon et les chaussettes.

           Toujours pas d'eau chaude... Je marche jusqu'à la salle à manger, le petit-déjeuner m'attend. C'est copieux ! Délicieux jus de fruits maison, pain,

            beurre salé, comme partout apparemment, marmelades de fruits et café fort à volonté. La journée commence bien.

           Aujourd'hui ce sera tranquille, photos et repos, très peu de kms. Dans la chambre le radiateur à gaz a dû être coupé très tôt par les propriétaires.

            Par sécurité je coupe également le robinet d'arrivée de la chambre. Je constate 290 kms parcourus la veille depuis Oruro. Je sors pour faire le tour

          du village. Tout à coup un ranger arrive sur une moto tout terrain, apparemment il me cherche. Je comprends qu'il faut payer l'entrée du parc.

          Pas de soucis, Je lui explique du mieux possible la situation d'hier, et il me répond que les rangers étaient tous à une grande réunion, d'où leur

          absence. Je le suis dans une petite maison où se trouve un bureau et je règle 100 bob pour le ticket du parc. Tout est en ordre, et je pars faire des

        photos.


Voyage solitaire en Bolivie Img_0932
Voyage solitaire en Bolivie Img_0931
Voyage solitaire en Bolivie Img_0933

       En haut : l'aération naturelle par la porte de la chambre.


    Je prends la voiture et retourne voir la lagune que j'ai aperçu hier. A nouveau la piste défoncée par endroit. C'est la laguna Huayna Khota à 4350 m.

     Je suis surpris d'y trouver deux jeunes femmes, je les salue, elles sont espagnoles et parlent parfaitement anglais. Elles m'expliquent qu'elles ont

      dormi dans une petite ruine de pierre pas loin de la lagune, chapeau les filles ! Nous discutons un bon moment et elles repartent. Rencontre sympa.

      
Voyage solitaire en Bolivie Img_0937
Voyage solitaire en Bolivie Img_0935
Voyage solitaire en Bolivie Img_0936

      La laguna Huayna Khota.


      Je m'installe et profite du lieu et du silence. A l'horizon ouest j'aperçois les sommets de deux volcans : le Parinacota et le Pomarape respectivement

     6348 m et 6282 m. Ils se trouvent au Chili, je les avais vu côté chilien en 2018.


Voyage solitaire en Bolivie Img_1011
Voyage solitaire en Bolivie Img_1010

     En haut : les deux volcans chiliens.     Retour à Tomarapi, c'est l'heure de la soupe !
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah, mjp et kawo apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Dim 11 Juin 2023 - 15:55

Ce midi à nouveau un grand bol de soupe, deux brochettes d'alpaga avec une excellente purée maison et salade de fruits frais en dessert. En boisson

      une carafe d'un drôle de thé chaud, couleur orangée, avec quatre trucs au fond qui ressemblent à des cailloux ! C'est très bon, doux et un peu sucré.

      Je marche vers la chambre, une petite sieste sera salutaire. Plus tard je me décide, enfin, à nettoyer les vitres du 4x4 et à dépoussiérer au mieux

      l'habitacle, et ce n'est pas du luxe... Je réalise que le dessus de mes mains ressemble à du cuir de crocodile, et que j'ai des débuts de crevasses à deux

      doigts côté droit. Vers 16h00 je teste la douche, de l'eau chaude ! Dépèchons avant que ça ne change.

       Vers 18h00 le vent se lève et soulève la poussière, ça commence à cailler dans la chambre, heureusement le gars passe à nouveau pour rallumer le gaz.

      Voyage solitaire en Bolivie Img_0938

                        La "peau de croco" :  Le vent et le soleil.


            L'heure du dîner arrive, On veut m'engraisser ! La soupe bien entendu, encore de l'alpaga cuisiné différemment ( une fois tué il faut bien le manger...), 

        des boulettes de quinoa frites dans l'huile et des légumes. En dessert un beignet maison aux fruits. Bien-sûr café fort et chaud à profusion.

         Je retourne vers la chambre et je m'arrête pour admirer la voûte céleste, fascinant ! Le vent est très froid et on mange de la poussière, je m'oblige

         à rentrer dans la chambre où la température est bien montée. Il est temps de faire dodo, demain il fera jour.


                        A demain !
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Deborah et kawo apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Ticapi Dim 11 Juin 2023 - 21:37

Bonjour,

C’est mon premier message dans le forum, je suis pourtant inscrite depuis longtemps. Je n’ai pas encore pu lire ton message privé car il faut poster deux messages dans le forum avant de pouvoir lire les messages privés.

Je me souviens très bien de nos échanges par MP sur VF quand c’était encore possible. Notre voyage en Bolivie reste un gros coup de cœur, les paysages du Sud Lipez sont tellement incroyables et inoubliables.

Je viens de lire ton récit, merci pour le partage. J’ai vu que tu n’es pas passé par Rio Seco et Guadalupe depuis Tupiza et tu as aussi fait impasse sur la partie Mina Horsu. Mais, tu es resté moins longtemps que nous dans le Sud Lipez, tu devais donc faire des choix. Entre la laguna Colorada et la laguna Hedionda, tu as également emprunté un autre itinéraire. 

Tu étais chanceux à la laguna Verde, le ciel était bien plus dégagé que pour nous. Par contre, tu as eu une moins bonne lumière par la suite. Pour avoir des belles couleurs à la laguna Colorada, il faut y être à la fin de la journée. Nous avions dormi sur place et la différence entre le matin et la fin de journée était flagrante. 

Nous avons adoré dormir sur le salar d’Uyuni et la randonnée pour monter au volcan Tunupa reste l’un des coups de cœur de notre voyage. Les couleurs de ce volcan sont juste incroyables.

Je me réjouis de lire la suite.😊
Carmen
Ticapi
Ticapi

Messages : 20
Date d'inscription : 17/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Titoualsace Lun 12 Juin 2023 - 12:08

Coucou Carmen, heureux de te lire. Effectivement j'ai dû faire un tri, entre autres zapper Rio Seco,

 Guadalupe, et mina Horsu. J'aurais aussi voulu comme toi grimper au sommet de l'Uturuncu, mais

j'ai dû écouter mon genou, c'est la vie ! Le tour de 120 kms autour de l'Uturuncu restera un moment

très marquant, isolation totale, et en prime la laguna Céleste, magnifique, et que tu connais.

Pour découvrir les autres endroits que tu as vu, il m'aurait fallu un peu plus de temps vu que

je voulais traverser le salar de Chiguana et, plus tard, aller au parc de Sajama et au lac Titicaca.

J'ai tout de même pu passer un peu plus de cinq jours dans le sud Lipez, plus un jour pour

traverser Chiguana et le salar d'Uyuni pour arriver à Colchani puis Uyuni.

J'avais demandé à Alejandra de chez BIZ un bidon de 25 litres en plus du gros de 60 litres.

J'ai bien fait ! Je pense qu'en passant par Guadalupe, cela n'aurait pas suffit, même si je n'utilise

les 4 roues motrices que lorsque c'est nécessaire. Un de mes grands regrets c'est qu'après avoir dû renoncer à

ma nuit à l'isla Pescado, j'aurais pu la passer à Incahuasi au lieu de filer sur Coqueza. Je n'arrive

toujours pas à comprendre ce qui m'est passé dans le crâne. A posteriori tout est toujours plus

clair et plus simple. Concernant le volcan Tunupa, mon genou n'avait  toujours pas voulu guérir...

Tu avais bénéficié d'une pureté de l'air extraordinaire sur le salar d'Uyuni, tes photos étaient

extraordinaires comparées aux miennes. Probablement le moment choisi.

   A bientôt te lire, bien amicalement, Bernard.
Titoualsace
Titoualsace

Messages : 180
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Voyage solitaire en Bolivie Empty Re: LA BOLIVIE EN SOLO : Emerveillement et adrénaline, le cocktail magique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum