Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

+6
Masterpo
Monike1
oziandro
Mat-75
Sissi57
mjp
10 participants

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par mjp Mer 22 Nov 2023 - 22:42

cratère Okama

Cela semble un bel endroit pour randonner: je note cela dans un coin de ma mémoire si je peux retourner au Japon un jour

mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1234
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Masterpo Jeu 23 Nov 2023 - 0:56

Les endroits pour randonner, ce n’est pas ça qui manque au Japon.

Mais c’est vrai que le bleu du cratère Okama est ensorcelant !

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 14968b10

Près d’Okama, il y a aussi le village des renards, où l’on peut se promener au milieu de renards en liberté. On peut même en prendre un dans ses bras (c’est le problème des japonais, ils font souvent des trucs… disons, hors normes)…
Masterpo
Masterpo

Messages : 1190
Date d'inscription : 11/03/2022

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Jeu 23 Nov 2023 - 9:44

@mjp

Je te le souhaite d'y retourner. De chouettes lieux de randonnées,il y en a pas mal de sympa dans le nord même si en effet le Japon ne manque pas de montagne pour cela. En j'évoquerai un autre coin plus tard qui a mon avis vaut aussi le coup (je n'ai pas bien vu mais j'y reviendrai)


Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Jeu 23 Nov 2023 - 9:49

@Masterpo

Ta photo du cratère est magnifique. Avec ces nuages cela donne un côté mystique. Tu l'as prises d'où la photo? Cela me paraît de haut?

Le village aux renards c'est quoi son nom?

Y'a tellement de choses à faire au Japon même à un seul endroit que l'on a toujours la sensation de survoler même si cela relève de choix.

Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Masterpo Jeu 23 Nov 2023 - 12:42

Ta photo du cratère est magnifique. Avec ces nuages cela donne un côté mystique. Tu l'as prises d'où la photo? Cela me paraît de haut?

En arrivant du parking, à droite, ça monte vers un sanctuaire, à gauche, ça descend vers les environs du cratère. Je suis juste descendu un peu…

Ici, en gros :

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_0510

Le village aux renards c'est quoi son nom?

Le village des renards s’appelle… tatata… Fox Village !
https://en.japantravel.com/miyagi/zao-fox-village/10167
Masterpo
Masterpo

Messages : 1190
Date d'inscription : 11/03/2022

Nathalie971 apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Jeu 23 Nov 2023 - 22:05

4ème jour - Yamadera

Après notre habituel petit-déjeuner, nous réalisons le check out de l’hôtel car hier était notre dernier nuit. Nous récupérons la voiture laisser au parking et filons vers Yamadera.
Le ciel n’est pas très beau, il fait gris mais au moins il ne pleut pas. A noter que la chaleur est toujours aussi étouffante. On se demande vraiment comment cela doit être en été!
La route jusque Yamadera implique de traverser quelques sympathiques villages où l’on voit encore de nombreuses zones maraîchères.
Arrivés au village de Yamadera, il est facile de se repérer car c’est un lieu touristique. Il y a de nombreux parkings payants pour se garer. D’ailleurs, on est à peine descendus de voiture que la personne gérant le parking vient nus informer du tarif et/ ou de sa gratuité si l’on achète chez elle car elle vent aussi des souvenirs. Au moins, on récupère un petit plan et les explications pour gagner le sanctuaire.




Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2845

On traverse un pont enjambant la rivière Tachiya et au bout duquel se trouve une rue qui concentre commerçants et restaurateurs.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2847

Notre objectif est de visiter le temple bouddhiste Risshaku-ji accroché à la montagne. Pour cela, il nous faut gravier 1015 marches. Au départ, nous avions prévu une randonnée depuis la ville d’Omoshiroyama mais étant dans l’impossibilité de déterminer le temps que cela nous prendrait combiné au fait que nous changeons d’hébergement ce soir, nous optons pour la version classique.
L’entrée est payante 300 yens par personne.
S’agissant d’un complexe, il y a de multiples bâtiments que l’on gagne en montant des escaliers en pierre au travers d’une forêt.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2861
En marchant, un insecte au sol attire notre attention. 
En s’approchant de plus près pour l’observer car l’identification n’est pas évidente, on se dit que ça une couleur assez vive (orange et noire) qui n’inspire pas la confiance. 
Des japonais autour de nous s’inquiètent et nous disent de faire attention car c’est dangereux. Je prends la bête en photo afin de demander à nos connaissances qu’est-ce que c’est. J’apprendrais plus tard qu’il s’agit une abeille japonaise connue sous différents noms (abeille tigrée, abeille moineau géant etc) dont le nom scientifique est « Vespa mandarinia » et surtout que cette abeille est considérée comme la plus grande abeille du monde. Son dard peut aller jusque 6 mm de long.
C’est assez agressif et que son poison est puissant. Il semblerait qu’au Japon chaque année entre 20 et 40 personnes meurent de leur piqûre. Et lorsqu’elle pique elle laisse une odeur sur sa « proie » pour que les autres abeilles viennent.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2882

Passé cette découverte, nous poursuivons notre chemin. La montée jusqu’au sommet se fait tranquillement avec différents arrêts. Des bancs sont parfois prévus pour ceux qui veulent faire des pauses ou simplement apprécier les lieux.
Puis petit à petit, la forêt laisse place à une vue dégagée sur la nature environnant et la ville au pied de la colline.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2853
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2852
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2855




Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2859






Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2862

Quelques feuilles commencent à changer de couleur.
Encore quelques efforts et le graal est là.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2868Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2871


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2872
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2875

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2879


Nous prenons le temps d’apprécier la vue et la quiétude.
Puis vient le temps de la redescente.
Nous croisons des jardiniers à pied d’œuvre pour la méticulosité japonaise, arrachant des mauvaises herbes à la main.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2891

A peine arrivés en bas, la pluie commence à tomber. Heureusement pour nous le temps du repas a sonné.
Nos pas nous mènent au hasard au restaurant Mitoya où nous avons mangé des soba froides avec d’excellentes tempura de légumes et d’une fleur (nom inconnu mais originale et intéressant), le tout accompagné d’un thé. Nous avons mangé au comptoir face à la rivière. C’est ainsi que nous avons découvert la culture répandue des kiwis au Japon.
En dessert, nous avons goûté le Zunda qui est une pâte d’edaname sucrée sur du riz blanc. C’est bon et nourrissant.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2884
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2887
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2883


Avant de reprendre la voiture, passage aux toilettes où l'on retrouve les emblèmes maraîchères de la région. Ici les cerises.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2849

Champs de rizière sur la route
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2890
La pluie ne s’est pas arrêtée et s’est transformée petit à petit en pluie orageuse que nous conduiront jusqu’à notre futur logement. Il se situe dans la ville de Mogami en pleine ruralité.
C’est le Yumeminoyado Kansyokan. C’est au milieu de rien mais plutôt sympathique pour se détendre. Nous avons payé 176 euros la nuit pour 2 personnes incluant le repas kaseki et le petit-déjeuner et une chambre tatami avec fauteuil massant dans la chambre avec vue rivière. La chambre est spacieuse. Hôtel au charme désuet mais avec un bon rapport qualité prix.
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2889


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2895


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2897

Le repas kaseki était somptueux, généreux et délicieux. Il était composé principalement de mets locaux. Nous l’avons accompagné d’un saké recommandé par une serveuse et à ma grande surprise le saké était très bon, légèrement fruité.
Le reste de la soirée est consacrée à la détente.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Deborah, mjp et Dr.Telung apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par mjp Ven 24 Nov 2023 - 11:32

Ces plats japonais me mettent toujours l'eau à la bouche  Merci
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1234
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Ven 24 Nov 2023 - 22:42

Un vrai régal. il y en avait tellement qu'on ne savait même pas par où commencer. Et tout était absolument exquis.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Dim 3 Déc 2023 - 18:04

5éme jour - De Mogami à Yuza


Au réveil, nous pouvons apprécier la vue depuis la chambre sur la rivière et les montagnes environnantes. C'est paisible et ressourçant.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2910


On se vêtit ensuite de nos Yukatas que l'on avait pu choisir dans le hall d'immeuble. Couleur au choix.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2916



 ... avant de gagner la salle du petit-déjeuner en traversant le bâtiment. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2911


Le petit-déjeuner, c'est un vaste buffet composé de nombreux aliments japonais et occidentaux.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2918

Certaines tables, notamment celles de 4 places, sont séparées par une vitre transparente. Nous optons pour une table proche du jardin. Dés 7h, les japonais sont là et la salle se remplit très vite. Nous y mangeons dans une ambiance vivante, observant les familles et les amis en vacances.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2917


Bien alimentés par ce repas, nous regagnons nos pénates pour se préparer.
Nos affaires prêtes, nous reprenons la route en direction de la préfecture d'Akita. Nous roulons environ 2 heures sous un beau soleil. Nous traversons la campagne japonaise, faite de champs de rizières, de maraîchages et villages disséminés ici ou là. La balade est fort agréable faisant du déplacement en voiture une activité en soi.


Peu avant 12h, notre première étape de la journée nous conduit à la cascade de Tamasudare, qui se situe encore en préfecture de Yamagata, au pied du mont Chokai. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2920


Nous nous garons au grand parking quasiment vide. Il doit y avoir 3 voitures avec la notre. Sur le parking, se trouve une petite boutique qui met à dispositions, comme partout au Japon, les commodités, mais fait restaurant et vend aussi quelques produits locaux.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1055
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2934


La cascade est facilement accessible par un chemin balisé et boisé. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2929


Peu avant la cascade, se trouve le sanctuaire Mitake où une belle composition florale apporte une poésie supplémentaire au lieu.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2919


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1057

La cascade Tamasudare est la plus haute de la préfecture de Yamagata, 63 mètres de haut et 5 mètres de large.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2924
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

mjp et Dr.Telung apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Dim 3 Déc 2023 - 19:30

suite 5éme jour - De Mogami à Yuza

Après cette halte à la cascade, nous reprenons la route pour aller à non loin de là, 30 minutes de route environ. Le Gps étant perdu et comme il n'y a aucune indication et que des champs à perte de vue, on tourne un peu mais un peu de sens d'orientation et on arrive au lieu visé. Son se gare sur l'herbe, quelques voitures qui vont et viennent. 
Un petit chemin le long d'un ruisseau nous mène en 5 minutes à l'étang Maruike-sama.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2936


L'étang est entouré d'arbres. il est composé uniquement d'eau de sources donc des rivières et des eau de pluie provenant des plaines du Mont Chokaï. L'eau y est très clair et d'une couleur bleu émeraude envoutante. L'étang est dans une forêt donc entouré d'arbres. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2937


Il y a aussi un petit sanctuaire. En s'en approchant, un serpent à surgit à une vitesse éclair pour choper une grenouille, l'heure du repas avait visiblement sonné pour lui. Le serpent s'est ensuite mis sur le bas côté pour manger tranquillement sa viande. Cet événement aura té l'occasion d'un bref échange avec un couple de japonais présents à ce moment-là. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1063

Il semble possible depuis l'étang de randonner sur différents chemins. Comme cela n'est pas notre envie du jour, nous rebroussons chemin puis remontons un totu petit peu le ruisseau d'où des arbres se reflètent dans l'eau. C'est aussi l'occasion de mettre à l'ombre car le soleil chauffe fort.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2938

Si on se contente de venir voir l'étang, c'est une halte très courte. Cela ne vaut peut-être pas le coup de se déplacer que pour cela mais si vous êtes non loin, le bleu de l'étang reste agréable à voir. 

Nous reprenons à nouveau la voiture où nous avons rentré dans le gps les coordonnées d'un nouveau site de visites. On se dit que sur la route, on trouvera un endroit où picorer. Sauf qu'il est déjà 14h et manger au Japon tard c'est compliqué. Nous nous arrêtons au premier restaurant que l'on voit d'ouvert. Je reste dans la voiture le moteur allumé et mon compagnon va vérifier si c'est possible de manger encore et qu'est-ce qu'on peut manger. Alors c'est ouvert et il semble que l'on peut manger des udon mais à part cela, il n'a pas pu savoir grand-chose d'autre. Ici c'est la pampa et la communication reste limitée. Pas grave, c'est sympa de se laisser porter. Je coupe le moteur et laisse la voiture devant le restaurant. Petite salle de restaurant avec un charme à l'ancienne juste en face de la gare Fukura.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2940

On est accueillis par une mamie qui nous baragouine des mots dont on ne comprend rien, avec qui on échange des sourires et des regards d'incompréhension puis elle prend les choses en main. On arrive quand même à commander l'essentiel, une bière. Il y a aussi une jeune femme dans le restaurant qui semble être sa petite-fille majeure et qui comprend encore moins que la mamie! 
En attendant que le repas arrive, les bières nous sont servies. Ah oui mais c'est une bière au gingembre pas terrible. On fera avec! J'ai juste le temps de boire une gorgée que mamie revient. Après quelques moments d'incompréhension, je finis par comprendre qu'elle me dit que je conduis et que je n'ai pas le droit de boire. Je lui mime chut en mettant mon doigt sur ma bouche tout en bruitant (chut secret entre toi et moi) mais cela ne marche pas. Tout en me souriant, elle finit ensuite par me prendre ma canette de bière. Dépitée car il fait très chaud et cette bière bien fraîche était mon oasis mais je ne dis rien car je comprend bien que c'est la règle. Quelle bonne blague! Ces japonais vraiment incroyable!

Le repas sera finalement composé d'un bol d'udon froide saupoudrée de poudre pimentée avec une sauce légère, des aromates fraîches et quelques quartiers de pommes.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Deborah et mjp apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 5 Déc 2023 - 21:17

Suite 5ème jour - De Mogami à Yuza


Nous gagnons ensuite la côte pour observer le site de Jūroku Rakan Iwa. 22 sculptures  de bouddhistes sont taillées dans la pierre. C'est un travail qui a été réalisé par un prêtre, Ishikawa Kankai du temple bouddhiste, il y a 150 ans pour pleurer les pécheurs et marins morts en mer mais aussi pour prier pour ceux qui s'y aventurent.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2955
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2954


La petite balade le long de la côte 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2944

...méne aussi au Dewa  Futami. C'est deux rochers sont  reliés par un Shimenawa (corde de paille de riz tressée). On dit que c'est les rochers des mariés. Ici, cela représenterait l'union  d'izanagi et d'izanami , créateurs du monde dans la mythologie japonaise.
Le lieu est normalement accessible par une échelle mais l'absence d'entretien du passage ne nous permettra pas de s'approcher plus près.


Il est temps  de repartir pour s'installer dans notre nouvel hébergement, le  ryokan Sakataya Inn. N'ayant trouvé aucun hébergement sur les sites classiques (bookinh, hotels tc), j'avais prospecté sur google maps pour repérer des hébergements. Sauf que ces derniers n'étaient souvent qu'en japonais. J'ai donc du solliciter une amie japonaise habitant dans un autre pays pour réserver. Et cela n'a pas été simple car les hébergements étaient soient complets soit pas disponible aux dates demandées. On avait alors modifier notre itinéraire pour nous adapter aux possibilités. Ce fut pareil pour la ville de Sakata où nous irons après. Pour cet hébergement, on s'est donc retrouvé dans la chambre la plus "luxueuse" de l'établissement faute d'autre disponibilité. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2961
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2962


Le ryokan est installé au bord de la mer. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2970

C'est un établissement tenu par un couple qui n'a pas le temps de chômer pour gérer ce lieu. C'est très simple mais a le charme de l'ancien, avec le parquet qui chante, des couloirs et des escaliers menant à différents endroits. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2971
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2977


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2975


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1064

Etant arrivés tôt, nous décidons d'aller faire un saut à la plage à 5 minutes à pied. Sur le chemin, un groupe d'amis se sont organisés une soirée barbecue partie et camping sur le jardin de la maison. C'est joyeux. 
La plage offre un joli lieu d'observation du coucher de soleil. Seuls une famille et des photographes attendant le coucher de  soleil sont présents. On se laisse bercer par le bruit des vagues, apprécier le calme de cette belle journée.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2964
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2968

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2967


Nous retournons ensuite à notre ryokan non sans croiser le chemin d'une mamie assise sur le rebord de la route devant sa maison avec qui nous échangeons des sourires. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2974Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2973



Le repas se prend dans une salle commune  avec vue sur la mer.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2978


 Il y a 3 tables et un  écran de télévision allumé. C'est familial.

Au menu, du poisson à toutes les sauces et sous toutes les formes. Pas mauvais mais pas exceptionnel mais bon le poisson n'est pas ce que l'on préfère alors on n'est peut-être pas les meilleurs juges. Cela étant, la finesse n'était pas au rendez-vous.
Le ryokan dispose d'un onsen avec vue mer pour ceux que cela intéresserait.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2982
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2981
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2983Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2986

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2985
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2984

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2987
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Lun 18 Déc 2023 - 10:14

6éme jour - Cascades en préfecture d'Akita

La journée démarre par un petit déjeuner typiquement japonais: du natto, du tofu, un peu de potiron (kabucha?), de l'umeshi (prune sucrée, salée et acide), des algues confites, du saumon cuit fumé, du miso, du riz, de l'omelette sucrée et un oeuf.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2988

Nous prenons ensuite la voiture pour vadrouiller. On décide de prendre la Chokai blue line qui nous mène notamment  à la station 0 , point de départ pour randonner jusqu'au sommet du Mont Chokaï. Sur la route, nous faisons une brève halte animalière.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2991

Il y a aussi un petit sanctuaire shinto.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2990

Le projet pour nous est plutôt de s'arrêter juste pour observer le point de vue panoramique offrant la montagne et la mer en paysage. Mais la météo en a décidé autrement. Le ciel est totalement couvert, impossible de voir quoique ce soit. On fait toute de même un petit tour dans le magasin de produits locaux. On y trouve pléthores de produits à base d'edaname, qui visiblement est une vraie spécialité de la région.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2992

On reprend la voiture et on se dirige vers la cascade Moto. On n'a pas vu le panneau et on se perd un peu dans la campagne. On finit par retrouver un panneau qui indique une autre cascade que l'on avait prévu de voir. On se gare à un petit parking perdu. Il n'y a pas d'indication alors on emprunte le seul chemin visible. On dirait que l'on s'enfonce dans la forêt. On  a un doute mais on avance. Une voiturette arrive. On l'arrête pour vérifier si on est bien sur le bon chemin.  Ah oui mais ici on est loin des circuits touristiques, alors se faire comprendre ou le comprendre, ce n'est pas simple. On finit par dire oui ok merci beaucoup mais on n'est pas plus sûr du chemin!!! On poursuit quand même faute de mieux. Quand 5 bonnes minutes plus tard, la voiturette qui avait disparu revient en sens inverse à toute berzingue. Il passe devant nous sans nous faire signe. Mais commençant à avoir l'habitude du sens du service des japonais, notre instinct nous dit qu'il revient pour nous. On fait donc demi-tour en marchant le plus vite possible pour le rejoindre. Et quand on l'aperçoit, notre instinct ne nous avait pas trompé, il est bien revenu nous indiquer le bon chemin pour la cascade! Il est visiblement pressé et n'a pas le temps de s'éterniser mais nous donne des informations précises pour rejoindre la cascade!
Le chemin depuis le parking n'est pas du tout visible. Il n'y a aucune pancarte indicative. En saison estivale, il y a une maison où les barbecues sont possibles.
Nous trouvons sans peine le chemin grâce à l'aide du monsieur japonais. On aperçoit en contrebas une eau d'un bleu émeraude donnant envie d'y plonger et d'autant plus avec la chaleur qu'il fait! Nous traversons un grand pont suspendu, le negai bridge,  offrant une vue sur la rivière, la cascade au loin et la vallée. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2994

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2998

Nous passons devant un joli sanctuaire en bois au milieu de la forêt. 

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2993

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2997

La suite du chemin est une descente jusqu'à parvenir à la cascade Naso! Le paysage est superbe. Une belle cascade avec une piscine naturelle au pied puis une seconde piscine naturelle d'où l'on peut l'admirer. Le cadre est si plaisant qu'il nous donner envie de nous baigner.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_2995

Il n'y a pas beaucoup de touristes (que des japonais) mais ils vont et viennent les uns après les autres. On attend donc un peu pour pouvoir se changer. Vêtus de nos maillots de bain, on part tout excités à la conquête la cascade! Enfin on le crût!  Laughing On y trempe nos pieds mais au bout de 5 minutes, il n'y a plus de pied tant l'eau est gelée!!! Impossible de se baigner. C'est bien dommage car le lieu avait tout d'exotique! On remballe nos affaires et on file. Il y a des possibilités de randonnées tout autour mais on poursuit notre objectif de cascade de la journée.

Nous regagnons la voiture en empruntant le chemin en sens inverse.

Le temps d'un tour aux toilettes et je retrouve mon compagnon en discussion avec un couple de japonais avec un chien. C'est l'immatriculation de notre voiture (Yamagata) qui les a interpellés. Le couple habite à la ville de Sakata que nous découvrirons très prochainement. Après cet intermède social, nous reprenons la route et gagnons la cascade de Moto.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Masterpo Lun 18 Déc 2023 - 10:27

Nathalie971 a écrit:Le ciel est totalement couvert, impossible de voir quoique ce soit.

C’est contagieux, on ne voit rien non plus dans ton message….


EDIT Ah si, ça y est…
Masterpo
Masterpo

Messages : 1190
Date d'inscription : 11/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Mat-75 Lun 18 Déc 2023 - 22:16

Bonjour, 

Je vais lire ce carnet très attentivement. 
Après quelques voyages essentiellement centrés sur Tokyo pour des raisons à la fois professionnelles, familiales et amicales, je compte faire un nouveau voyage solo sur l'intégralité de février 2025 et je comptais faire Tohoku > Kyoto > Une île d'Okinawa > Tokyo. 
Ce n'est pas du tout la même saison, mais je pense que le sujet va m'intéresser. 

Merci.
avatar
Mat-75

Messages : 9
Date d'inscription : 26/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 19 Déc 2023 - 10:58

Je constate que mon post d'hier n'apparaît pas complètement. Les phrases sont coupées. C'est bizarre.

Y'a t'il un point technique qui expliquerait cela?
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 19 Déc 2023 - 11:03

Bonjour  @Mat-75,

Merci de rejoindre le voyage. Si tu as des questions, n'hésites pas. J'espère que cela te donnera quelques pistes pour ton voyage en février prochain.
 
La saison d'hiver est une saison que j'aimerais beaucoup découvrir alors j'espère que tu partageras aussi ton voyage avec nous.

Pour Okinawa, je t'invite aussi à lire mon carnet du voyage réalisé en 2019 car j'étais restée un peu plus longtemps là- bas. Je précise aussi que j'ai mis Okinawa pour que ça parle mais en fait je ne suis allée qu'à miyakojima dans l'archipel d'Okinawa. 


A bientôt
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Mat-75 apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Mat-75 Mar 19 Déc 2023 - 12:07

Bonjour Nathalie,

Merci pour ton message. Je pars en février 2025, donc j'ai le temps ! 
Je reviens de deux voyages d'un mois (seul en février) et de deux semaines (avec ma fille ado à la Toussaint).

J'aime surtout partir en janvier/février, j'apprécie le froid, quand il y a moins de monde et ça colle bien avec le rythme de mon travail en free lance, le début d'année est calme et je peux aussi un peu travailler sur place. 

Pour Okinawa, j'hésite entre les trois grandes îles (je vais aller regarder ton carnet) car je voudrais limiter le nombre de déplacements qui sera déjà important si j'ai plusieurs points de base dans le Tohoku et qu'ensuite je passe par Kyoto avant de finir à Tokyo. Je ne suis encore jamais allé à Kyoto, je ne veux pas céder sous la pression des must-see mais l'amie japonaise que j'ai à Tokyo me propose qu'on s'y rejoigne car elle aime beaucoup la ville. 

Bref, je vais regarder la suite du carnet avec attention Smile
avatar
Mat-75

Messages : 9
Date d'inscription : 26/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Lun 1 Jan 2024 - 17:01

Suite du 6ème jour 

La cascade de Moto  est plus touristique donc il y a un certain nombre de voitures déjà garées. 
Le chemin est une route goudronnée au départ au milieu de la nature puis nous marchons enfin sur la terre. Le cadre est onirique. De la brume émerge de la rivière et donne un côté surnaturel au lieu. Nous remontons la rivière 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1005

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1012

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1014

jusqu'à parvenir à la cascade. Celle-ci est connue non pour sa hauteur mais parce qu'elle est toute en horizontal. 
Le lieu est très agréable. L'eau y est tout aussi fraîche qu'à l'autre cascade. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1010

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1018

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1019

Nous profitons du lieu en y restant un peu. Puis nous rebroussons chemin.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1020

Pour la suite, on hésite puis on se décide à gagner les marais  de Nakajimadai Shishigahana à 20 minutes à peine de  là. 
Le panneau à l'entrée me rappelle encore la découverte de la super abeille japonaise puisqu'elle est indiquée comme aussi dangereuse qu'un ours! Et quand je vois revenir un agent  de la réserve naturelle équipée d'une tenue d'apiculteur sur la tête, j'avoue être un peu frileuse. Je prends néanmoins un des bâtons avec clochettes mis à disposition à l'entrée puis nous avançons à la découverte des marais.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1022

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1023

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1027

Le cadre est très sympathique mais le temps de parcours à pied jusqu'aux lieux intéressants pour nous est long. Or, l'après-midi est déjà bien avancée et nous voulons faire une autre escale avant de rentrer à temps pour le dîner à l'auberge. Nous faisons alors demi-tour. Nous reprenons la voiture

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1026

et faisons escale à la station d'autoroute de Kisakita se trouvant à 20 minutes de là. Pour cela, on traverse à nouveau la campagne japonaise qui ici est très agréable, quand s'ouvre devant nous la mer puis la ville de Kisakita. Malgré un certain dynamisme, la ville a des marques de ville abandonnées.

Nous parvenons sans peine à la station d'autoroute. Nous nous arrêtons juste  avant faire de l'essence, 1.20 euros environ le litre au taux de change à 1 euros= 150 yens.
N'ayant pas mangé ce midi, nous faisons un rapide tour  des possibilités. Malgré l'heure tardive, celles-ci sont encore relativement nombreuses. 
La station est fort intéressante car outre les habituels services, produits alimentaires locaux, restauration, office de tourisme,  il y  aussi un onsen à l'étage avec vue sur la mer mais à l'extérieur il y a aussi un ashiyu dans un espace en bois dédié. La station attirant du monde, tout est proposé en beaucoup plus grand! Notre choix alimentaire se porte sur des plats coréens délicieux. Nous les mangeons dans la salle de commune.[

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1029

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1032

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1031

Dans les  toilettes, les enfants ne sont pas oubliés et un tabouret leur permettant de se laver les mains à bonne hauteur est mis à disposition.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1070

Puis nous nous dirigeons à l'arrière de la station d'autoroute afin d'y profiter de la vue sur la mer.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1036

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1040

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1042

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1044

Après une petite balade iodée, nous reprenons la voiture et faisons une dernière halte à une plage à 2 kilomètres de là. Nous y profitons d'un beau coucher de soleil tout en ayant le Mont Chokaï sur l'autre versant.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1048

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1046

Nous rejoignons ensuite notre auberge en prenant la route qui longe la mer, toujours en 20 minutes.

]En rentrant pas le temps de traîner, 18h30 était le dernier horaire possible, donc étant pile poil à l'heure dit, on s'installe dans la salle de repas comme  hier soir. Nos plateaux sont déjà servis. Au menu, du poisson, autant qu'hier mais pas les mêmes, et la bouteille de Saké offerte  avec notre suite! 
La soirée se finit tranquillement avec du thé dans le salon.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1051

édit : correction balises par admin
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 2 Jan 2024 - 13:10

Bonjour à ceux qui lisent le carnet,

Voyez vous les 2 derniers postes normalement ?
J'ai l'impression qu'en version mobile la texte est coupé mais qu'il apparaît normalement sur ordinateur. Idem pour la présentation qui apparaît différemment.

Merci de vos retours.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Pifil Mar 2 Jan 2024 - 14:59

Pour ma part pas de problème d'affichage, sinon des lignes horizontales après chaque texte (mais qui ne gênent pas).
Pifil
Pifil
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1724
Date d'inscription : 07/12/2021

https://www.enviedevoyage.com

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Masterpo Mar 2 Jan 2024 - 15:28

J'ai l'impression qu'en version mobile la texte est coupé mais qu'il apparaît normalement sur ordinateur.
Ce n'est pas une impression.
Le texte est tronqué en version mobile, pas en version web...
Masterpo
Masterpo

Messages : 1190
Date d'inscription : 11/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 2 Jan 2024 - 15:40

@Pifil
Oui y'a des lignes mais je ne comprends pas comment elles sont apparues

@Masterpo
Pourquoi ce troncage en version mobile?

C'est bizarre car je n'ai cliqué sur rien.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par oziandro Mar 2 Jan 2024 - 15:45

@Nathalie971
Dans le message "Mise en page modifiée" je t'ai proposé de corriger.

Sans réponse, je viens de le faire .....


Dernière édition par oziandro le Mar 2 Jan 2024 - 16:23, édité 1 fois
oziandro
oziandro
Admin

Messages : 498
Date d'inscription : 18/03/2022

http://voyageur78s.over-blog.com/

Nathalie971 apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Mar 2 Jan 2024 - 16:11

@Mat-75 

2025 en effet tu as le temps! Mais malgré tout le temps passe vite. 

Pour Okinawa, on m'avait aussi parlé de kumejima qui a l'air sympa. 

Quant à Kyoto, visiter la ville avec une amie et qui plus est japonaise doit être sympa. Ce n'est pas le lieu que j'ai préféré lors de mon premier voyage ( voir le carnet) mais j'y ai malgré tout passer de bons moments... Et je suis très loin d'y avoir vu tous les must see. C'est très grand mais sans avoir le côté mégalopole.

A Bientôt pour la suite.
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Jeu 4 Jan 2024 - 20:38

7ème jour - Du Mont Chokaï à Sakata


Dernier petit déjeuner face à la mer au ryokan... 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1073
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1071
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1072


On prépare nos affaires puis on règle la note. Après avoir hésité sur notre activité de la journée, c'est sous un soleil éclatant que nus roulons de nouveau sur la route Chokai Blue Line. Nous voulons tenter une partie de l'ascension du Mont Chokai.
Cette fois le ciel est plus dégagé et l'on peut apercevoir la mer très au loin.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1074


Il y a 10 stations et le parking se trouve à la station 0. Nous ambitionnons d'aller jusqu'à la station 3 pour voir le lac alpin Chokai. Il est indiqué qu'il faut 4 heures pour faire l'aller retour. Nous montons tranquillement à la 1ére station qui se trouve très proche. D'ailleurs, plusieurs personnes se contentent d'y venir car c'est un plateau d'observation sur la vallée.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1077

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1081


Puis nous poursuivons vers la station 2 et très vite le chemin se transforme en des marches de pierre énormes et irrégulières. Le dénivelé progresse au fur et à mesure de l'avancée. On aperçoit tantôt l'océan tantôt la vallée montagneuse. Cependant, la montée devient difficile pour plusieurs raisons. D'abord, on n'avait pas prévu de faire de randonnées donc nous ne sommes pas équipés correctement. Nous portons de simple baskets qui glissent. Ensuite, il fait un soleil de plomb et sa chaleur rend l'effort plus intense et difficile. Il n'y a par ailleurs aucun arbre pour se mettre à l'ombre. Et enfin, notre condition physique n'est pas suffisante. Nous apprécions la randonnée mais une partie d'elle est réalisée en partie dans une certaine souffrance et surtout à un rythme bien inférieur à ce qui était annoncé sur le tableau des durées de trajet. 
Sur le chemin, nous croisons des randonneurs japonais tous très bien équipés mais il n'y a pas foule du tout.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1161



Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1087


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1088

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1090


La faune et la flore alpine....

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1085

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1159

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1083

Chouette il ne reste plus qu'1.5 kilomètres   Pas possible

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1091



A un moment, rejoignant mon ami en train d'échanger avec un groupe d'amis japonais, j'ai voulu m'appuyer sur une grosse pierre pour souffler un peu. La fatigue m'a fait manquer de tomber au milieu des pierres et dans cet instant où je tenais mon téléphone en main, ce dernier a complétement valsé plus loin au sol. Je ne sais pas quel miracle, il a survécu à cette chute et sans égratignure. Mais le plus marquant, fut encore une fois la gentillesse des japonais. Le groupe d'amis me voyant "défaillir" se sont précipités vers moi pour s'assurer que j'allais bien, m'ont mis leur ombrelle au dessus de ma tête (oui une personne randonnait avec une ombrelle) ce qui fût très appréciable compte tenu de la chaleur, ont voulu me donner de l'eau, m'ont sorti une crème pour les mains et le visage , et m'ont aussi donné des bonbons. En somme, 2 qualités souvent rencontrées: l'attention et la prévenance. Cet incident fût l'occasion d'un échange sympathique avec ce groupe de 4 trentenaires. Vont l'heure pour eux de partir et nous de continuer. Le chemin vers la station 2 paraissait interminable mais surtout le temps mis pour monter jusqu'à cette dernière était bien supérieur au temps prévu (2h30). La station 2 n'est pas en soi une station. Vous êtes au milieu de la nature mais il n'y a rien à voir de spécifique ni lieu pour boire ou autre. Nous interpelons quelque personnes pour estimer la durée jusqu'à la station 3... 45 minutes pour certains, 20 minutes pour d'autres... C'est flou. Le souci c'est que la montée s'avère pentue, la durée très certainement supérieure au temps supposé... Sachant qu'il faut ensuite faire le chemin en sens inverse.... nous décidons à regret de ne pas poursuivre au-delà et de redescendre. C'est dommage mais on n'était clairement pas préparés. pourquoi une prochaine fois si on en a l'occasion. Et voir le sommet enneigé serait un top!

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1160


La descente est certes plus facile mais pas pour autant une croisière Je l'ai dit les marches en pierres sont hautes et irrégulières avec des baskets glissantes , la prudence est de mise. Nous savourons néanmoins le paysage jusqu'à parvenir de nouveau au parking. Nous nous octroyons une pause fraîcheur au magasin avec un thé vert et notre première glace macha du séjour.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1094
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1092


Sur le parking, un modèle de voiture plaisant.

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1093


Nous reprenons la route cette fois en direction de la ville de Sakata. Le trajet est agréable et dure environ 1 heure. Comme le GPS, ne fonctionne pas avec les numéros de téléphone, nous tournons un peu pour trouver l'hôtel où nous avons réservé.
Il s'agit du Tsukino hotel qui se trouve tout prés de la gare et dans une sorte de centre qui réunit notamment une bibliothèque, et 2 restaurants.
Le hall de l'hôtel est contemporain.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1109


Pour se garer, nous avons accès à un parking qui est gratuit pour les clients de l'hôtel se situant à 3 minutes à pied.
La chambre n'est pas grande mais fonctionnelle comme toujours. Il y a une particularité dans la salle de bain. La fenêtre qui sépare la salle de bain de la chambre a un verre teinté qui peut aussi être transparent et donc vous rendre visible du salon et vice versa. Il est donc possible d'avoir vue sur la ville depuis votre douche si vous ouvrez le store de la fenêtre de la chambre.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1096
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1095
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1097


Lors du check-in, on a sollicité le personnel pour nous aider à réserver des places pour le salon des Maiko mais ce dernier nous renvoie à internet.
Finalement, après nous être rafraîchis, on va au bureau du tourisme qui se situe dans la bibliothèque. Une dame toute pleine d'énergie pour nous répondre au mieux, nous indique que les réservations ne sont que sur internet et que de ce qu'elle voit tout est complet et réservé. Un peu déçue car c'était vraiment un souhait... Mais finalement, elle nous dit de revenir demain et qu'elle appellera le matin car il est parfois possible d'avoir de la place mais que ce n'est pas garanti.
La bibliothèque est un lieu agréable, aménagé de sorte que l'on a vraiment envie de s'y poser pour se détendre et lire. C'est tout beau, propre et chaleureux. il y a plusieurs endroits où se poser. Bref, on comprend très bien pourquoi cet espace semble utilisé par les habitants de la ville. Et en plus, c'est ouvert jusque 21 heures.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1108



Plaque d'égoût de la ville...
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1100


Nous partons ensuite à la recherche d'un restaurant. On s'éloigne un peu de la gare mais nous voyons peu de restaurants... ou peut-être est-ce moins lisible pour nous. On sent que Sakata n'est pas une ville touristique. Un peu perdu dans les rues résidentielles, on demande à une dame qui promène son chien. La communication étant limitée pour se comprendre, elle décide de nous emmener directement. Nous marchons avec elle....Cela nous ramène à la gare devant la bibliothèque. Bien qu'au départ, on ne souhaitait pas manger ici, on rentre dans un restaurant de poisson. C'est assez grand mais une ambiance chaleureuse se dégage tant par la décoration chaude avec les tables en bois, les lanternes que par l'ambiance détendue que l'on perçoit à travers les rires et les tables bien remplies. La population y est multigénérationnelle.  


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1107



Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1106
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1104


On y mange du poisson, cru, grillée, en marmite... à toutes les sauces, mais aussi de la viande. C'est bon à un prix doux. 


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1098
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1101
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1102
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1103Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1105



On y découvre aussi les boissons à base de fruits en morceaux et de fruits. L'eau est imprégnée du goût des fruits sans chimie. Absolument rafraichissant!

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1099

Après ce bon repas, nous rentrons nous détendre à l'hôtel. La randonnée au Mont Chokaï nous a puisé une grosse énergie et pas le courage de marcher ce soir. On profite de la télévision japonaise où le hasard nous réservera une belle découverte que j'évoquerai plus tard...
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Nathalie971 Dim 7 Jan 2024 - 21:35

8ème jour - Sakata 


Nous avons rendez-vous à 9h ce matin au  point tourisme. Etant en avance, nous décidons d'aller au konbini où nous nous sommes arrêtées hier,  à 5 minutes à pied. En sortant du centre, une invention innovante pour les parapluies, dans la continuité du sac plastique  spécifique évoqué  lors d'un post précédent. L'appareil permet d'essorer puis de sécher son parapluie. Utile gadget!


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1112


Arrivés au Family Mart, nous y prenons cette fois des victuailles pour le petit-déjeuner. Une charmante jeune femme nous avait encaissé hier. Aujourd'hui, le personnel, encore des femmes, se regarder entres elles pour savoir qui va se dévouer à encaisser les étrangers. Finalement, elles seront 2 pour se soutenir et se marrer, de gêne, j'imagine. Nous on se marre aussi, et nous sommes aussi tous fiers de pouvoir utiliser le nouveau mot japonais appris la veille grâce à la charmante jeune femme; qui d'ailleurs arrive quand nous partons et avec laquelle nous échangeons un sourire franc en se croisant.




De retour au point information, la sympathique qui nous a renseigné hier, nous aide à nouveau. Elle appelle de nouveau le salon de thé mais c'est fermé. Elle nous demande de revenir pour 11h. Voyant que c'est compliqué pour nous, elle nous propose de réserver si c'est possible pour nous et de nous appeller. N'étant pas joignable, elle nous proposer alors de revenir à 13h. Tout est fait pour vous faciliter la vie. Quel bonheur. 
Hier soir, mon ami est tombé par hasard sur une chaîne youtube d'une française mariée à un japonais et vivant à Sakata. Elle présentait un restaurant de sushis à Sakata qui a l'air très bon. Nous avons pris des photos de la devanture présentée  dans la vidéo et la montrons à l'hôtesse du centre. nous souhaitons connaitre le nom du restaurant et réserver une table. L'hôtesse est accompagné de 2 Monsieur âgés et qui l'aide. De suite, ils trouvent le nom du restaurant qui semble t-il est réputé mais n'y ont pas mangé eux mêmes, car onéreux pour eux. L'hôtesse se chargera aussi de réserver pour nous si possible. 


Dégagés de ces formalités logistiques, nous prenons notre petit-déjeuner sur les tables du centre mises à disposition à l'extérieur. Durant le repas, un Monsieur découvre un oiseau mort au sol, il le prend pour le déplacer au pied d'un des arbres. Il revient quelques minutes plus tard avec sa femme probablement, et ils réalisent une cérémonie de funérailles pour l'oiseau.




Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1114


Nous prenons ensuite la voiture pour nous rendre à l'aquarium Kamo qui se trouve à une petite demi-heure de route. Le chemin est très agréable, on longe la côte.  Petit village de pêcheur peu avant l'aquarium.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1116
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1117


L'aquarium se situe en bord de mer et on sent une atmosphère paisible. Nous prenons les billets d'entrée. A l'entrée, des fauteuils roulants, des poussettes et des casiers... même si payant, tout est là pour faciliter la vie du visiteur.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1151
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1153


L'aquarium est surtout connu pour sa mise en valeur  des méduses. Et il faut le dire, les méduses y sont hypnotisantes et de couleurs très différentes.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1132
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1133


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1135
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1138


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1141


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1143
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1144Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1147


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1123




Il y a aussi d'autres animaux, tortues ou otaries. Un spectacle de ses derniers est réalisé plusieurs fois dans la journée. Ce qui est pratique, c'est qu'on peut y accéder par différents endroits sans avoir à faire tout le tour puis revenir là où l'on s'est arrêté.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1115Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1118
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1127Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1128
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1130
Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1150




A l'issue de la visite, nous sommes allés au phare se trouvant juste à côté de l'aquarium. On y a une belle vue sur la mer du Japon.


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1157


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1154


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1156


Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Img_1162
Nathalie971
Nathalie971

Messages : 331
Date d'inscription : 25/04/2023

mjp et Dr.Telung apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa - Page 2 Empty Re: Sur les routes du Tohoku à Tokyo en passant par Okinawa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum