Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
Voir le deal

Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

4 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Sam 10 Sep 2022 - 1:49

Regardez cette pièce avec ce meuble vert  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_rolleyes
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2103

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2104

Carlos I épouse Amélie d'Orléans le 22 mai 1886, et il est assassiné le 1er février 1908. J'ai eu envie de faire une petite recherche sur les téléphones de l'époque :
http://www.l2l1.com/tel.htm

La visite continue. Nous entrons dans la "salle arabe" :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2105

Le salon de Ferdinand II, appelé "salle arabe", faisait partie des appartements privés du Palais, et servait à recevoir les amis les plus proches et parents qui entraient par l'escalier des Calebasses. La reine Amélie l'utilisa comme salle d'attente pour les invités qui devaient entrer dans son bureau.

Elle porte ce nom en raison des nombreux motifs mudéjars sur les peintures murales en trompe-l'oeil réalisées en fresque et détrempe en 1804 par le peintre italien Paolo Pizzi. Dans différents tons de gris imitant l'aspect de la pierre, l'artiste créa l'impression de galeries traditionnelles, donnant l'illusion d'un intérieur complexe de mosquée, avec des colonnes supportant les arcs en ogive ou en fer à cheval étirés si typiques de l'architecture mauresque.

Nous arrivons sur une terrasse qui domine cette partie du Palais :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2106


L'une des façades du Palais, sur notre droite :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2107


Comme notre estomac commence à crier famine, nous allons manger là-haut, où vous voyez des parasols :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2108


Reprenons notre visite. Nous passons par deux petites salles où sont exposés des objets et meubles décoratifs :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9324


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9325


Cette assiette en céramique de Wenceslau Cifka représente le roi Ferdinand II :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2109


Nous entrons au fumoir, utilisé plus tard comme salle de musique. Nous n'avons pas bien réussi à la photographier, mais je peux vous montrer le plafond, qui est de style néo-mudéjar, à la composition géométrique entrelacée de cinq étoiles à neuf branches :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2110


Là, vous avez un aperçu du Grand Salon :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2111

Le Grand Salon était conçu à l'origine comme salle d'audience (la salle était plus petite que celle que nous découvrons).
Il a été utilisé comme salle de billard. Mais, nous ne pouvons pas voir la grande table de billard, elle a été retirée en 1939 pour faciliter le passage des visiteurs.

Nous arrivons dans une pièce dont je ne suis plus sûre du nom. En tout cas, il y avait de magnifiques vitraux.

Voici trois d'entre eux :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9326


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9327

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9328

Et nous terminons par la cuisine :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9329


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9330

Maintenant entrons dans la chapelle :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9331

C'est l'élément architectural qui a le moins changé depuis l'époque du Monastère de Pena. Les fidèles, arrivant de Sintra pour assister aux cérémonies religieuses, empruntaient le chemin de pèlerinage dans les collines, et entraient au Monastère à l'ouest par un sentier encore visible sous l'actuelle cour d'arcades.

L'ingénieur Diogo de Boitaca, également auteur du monastère hiéronymite de Belém, et de l'église du couvent de Jésus à Setubal, conçut probablement la chapelle et la sacristie.

Le retable du grand autel
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9332

est l'un des éléments les plus remarquables du Palais de Pena, qui témoigne aussi de la vénération des monarques portugais pour ce lieu consacré. Le roi Joao III commanda avec son épouse, la reine Catarina de Bragança, des travaux afin d'embellir la chapelle du monastère manuélin construit par son père, le roi Manuel I. La réalisation fut confiée à Nicolas de Chantereine, sculpteur français actif de 1517 à 1551, qui était l'un des plus prestigieux artistes de son temps, et qui joua un rôle majeur dans l'introduction de la Renaissance italienne, avec des influences françaises, au Portugal. Il travailla d'abord au monastère hiéronymite à Belém, puis au monastère de la Sainte-Croix à Coimbra et à Evora à la fin de sa vie.

Le retable, entièrement en albâtre et calcaire noir, possède la structure d'un arc de triomphe romain avec une grande niche centrale et des niches plus petites de chaque côté. Dans ces niches, Chantereine sculpta des scènes évoquant la naissance du Christ : l'Annonciation, la Fuite en Egypte, la visitation des Mages, et la Présentation au Temple. Le berceau se trouve en haut au centre et, Marie, portant l'enfant dans ses bras, se tient juste en dessous. Seule la grande niche centrale fait allusion à la mort du Christ.

A l'endroit de l'église du monastère où se trouvait à l'origine une archière, Ferdinand II avait fait tailler une fenêtre en ogive et commandé des vitraux qui datent de 1840.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9333

Les images font référence à l'histoire du Monastère de Pena et révèlent en même temps le programme idéologique du roi pour son nouveau palais basé sur l'histoire du Portugal.

Le panneau inférieur gauche montre le roi Manuel I tenant une maquette du Monastère de Pena :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2112

Il ordonna sa construction en 1503, à l'endroit même où il avait aperçu le retour d'Inde de la deuxième armada sous le commandement de Vasco de Gama. 
En bas, à droite, le grand navigateur est agenouillé devant le monarque et présente les armoiries de comte de Vidigueira, titre que lui avait conféré le roi. 
Au dessus de Manuel, se trouve une image de la Vierge, et le personnage, à droite, est Saint-Georges, objet d'une vénération particulière de la dynastie d'Aviz (qui règne sur le royaume de Portugal de 1385 à 1580).

Ci-dessous, un autre vitrail :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9334

Il est situé au dessus des stalles des moines, il représente le Souper à Emmaüs.

Avant de partir du Palais, nous allons dans la boutique de souvenirs. Je vois de jolies cartes postales. Elles sont un peu longues et, sur le tourniquet, je ne vois pas d'enveloppes qui vont avec. J'en prends quand même, ainsi qu'un livre en français sur le Palais de Pena. Je demande à l'homme à la caisse s'il a des enveloppes du format des cartes postales. Comme je ne sais pas le dire en portugais, je lui pose la question en anglais. Il me répond qu'il n'en a pas. Il tourne mon livre pour passer son appareil sur le code-barres, et se rend compte qu'il est en français, ça l'étonne puisque je viens de lui parler en anglais  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_question
Du coup, il me fait remarquer que c'est la version française, et me demande si je ne me suis pas trompée. C'était amusant parce qu'il insistait.

Une fois dans le parc, Delphine me dit qu'il y a des lacs dans le parc du Palais de Pena, mais nous ne les trouvons pas et n'avons pas trop le temps de chercher parce que nous souhaitons visiter d'autres châteaux dans la journée.

Nous sortons donc du parc. Nous le longeons sur quelques mètres et bifurquons en direction du château des Maures. Puis, nous passons devant le guichet que nous cherchions tout à l'heure. Vous vous souvenez, celui dont on nous avait parlé à l'accueil du château des Maures où nous étions ce matin.  C'était ce guichet-là où nous aurions pu acheter un ticket pour le château des Maures avec notre carte bancaire.

Maintenant, nous n'avons plus besoin d'y aller. Avant la visite du Palais de Pena, nous avons acheté un ticket qui combinait la visite du Palais avec celle du château des Maures.

Nous entrons dans le parc du château et reprenons le chemin de ce matin en direction de l'accueil.

Les origines de ce château remontent au VIIIème siècle et à l’invasion du Portugal par les musulmans Maures venus du Maghreb. Le château des Maures a été construit à cet endroit afin d’offrir un point de vue stratégique sur le Tage et pour protéger Sintra.

En 1147, les fortifications ne sont pas suffisamment perfectionnées pour repousser la deuxième croisade chrétienne.

En 1636, la foudre a déclenché un immense incendie qui a ravagé le donjon central, puis le tremblement de terre de 1735 a démoli la plupart des murs. À cette époque, le château des Maures avait tellement peu d’importance qu’aucun plan concernant sa reconstruction après le tremblement de terre n’était établi.

En 1839, Ferdinand II prit l'ancien château en location auprès de la municipalité de Sintra, lui permettant de grands travaux de reconstruction qui, bien que de caractère amateur, eurent le mérite de stopper l'état avancé de dégradation dans lequel se trouvait la structure.

Cent ans plus tard, les pouvoirs publics ont commencé des travaux de reconstruction de tronçons de murailles. 

Nous arrivons ici :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2114


Tout d'abord, je vous montre la partie droite du chemin de ronde :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2115


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2116


D'un côté, nous avons ce panorama :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2117


En zoomant, nous pouvons voir le Palais de la Regaleira (mais, nous sommes mal orientées par rapport au soleil) :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9335


le Palais National de Sintra :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9336


le Palais de Pena :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9410


Ici, nous sommes sur les fortifications :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9337


Nous décidons de monter par le chemin de ronde côté gauche.

Un point de vue avec le Palais National de Sintra  :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9411


Deux autres points de vue :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9412


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9413


Je pensais qu'on pouvait rejoindre la partie droite des fortifications, mais ce n'est pas le cas. Nous faisons donc demi-tour. Une fois en bas, nous décidons de ne pas aller du côté droit du chemin de ronde. Ainsi, nous aurons plus de temps pour la suite de nos visites.


Nous repartons vers Sintra. Nous sommes intéressées par le Palais National de Sintra et par le Palais de la Regaleira.

Nous choisissons le Palais de la Regaleira. Son architecture et son parc nous attirent. Nous visiterons le Palais National de Sintra ensuite, si nous avons le temps.

L'historique :

Entre 1697 et 1817, le domaine, connu sous le nom de "Quinta da Torre", change plusieurs fois de propriétaire.

Il est acheté en 1840 par la Baronne de la Regaleira, fille d'Alfredo Allen, un riche commerçant de Porto, qui le transforme en résidence d'été dotée d'un petit palais et d'une chapelle. Son nom devient alors "Quinta da Regaleira".

En 1883 la propriété est achetée en vente aux enchères par Antonio Augusto Carvalho Monteiro (1848 - 1920), homme de vaste culture qui fit fortune au Brésil et qui lui adjoint plusieurs terrains avoisinants pour lui donner sa forme pentagonale actuelle.

Influencé par l'esprit revivaliste néo-manuelin  de l'époque, il s'inspira du Palais de Pena et du Palais de Buçaco (conçu par l'architecte Luigi Manini), pour la construction de son palais, et en confia la réalisation à ce dernier qui l'acheva en 1911.

Le domaine a été acquis en 1997 par la ville de Sintra qui, depuis, y a entrepris un vaste programme de restauration.

----------

Nous montons la rue qui part de Sintra. Nous longeons la propriété et, ça y est  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_cheers  il apparaît :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2118


Nous nous promenons dans le parc. Il y a une végétation luxuriante, des cascades, des statues de la mythologie classique: Orphée, Venus, Pan, Vulcain, Hermès ...

Une des deux tours jumelles qui encadrent un pavillon sous lequel se trouve l'entrée d'un des souterrains qui mène au Puits Initiatique.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2119

Nous entrons dans un passage souterrain et remontons par l'escalier du Puits :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2120


Une tourelle dans le parc :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2121


Nous admirons cette fresque en azulejos :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2122


que je prends en photo, en deux parties, de façon à voir les détails :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9414


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9415

Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Moushika Sam 10 Sep 2022 - 10:24

Bonjour Hiacinthe,

Merci pour ce beau récit  sunny

Je vois qu'arriver au Palais de Pena a aussi été difficile pour toi que pour moi . Ton récit me rappelle ce bus que je n'étais pas certaine de devoir prendre , que j'ai pris finalement mais pas jusqu'au bout , puis que j'ai beaucoup marché pour arriver au but ....puis beaucoup marché aussi pour le retour .
Une belle journée .
Tu as fait beaucoup de photos , ça nous fait tout un documentaire et c'est très bien ainsi . Smile
Moushika
Moushika
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 834
Date d'inscription : 08/12/2021

Hiacinthe apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Sam 10 Sep 2022 - 14:13

Bonjour Moushika,

Merci pour ce beau récit  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_sunny
Je suis contente qu'il te plaise  Very Happy

Je vois qu'arriver au Palais de Pena a aussi été difficile pour toi que pour moi . Ton récit me rappelle ce bus que je n'étais pas certaine de devoir prendre , que j'ai pris finalement mais pas jusqu'au bout , puis que j'ai beaucoup marché pour arriver au but ....puis beaucoup marché aussi pour le retour .
Je m'aperçois qu'il nous est arrivé la même mésaventure.
Et, à cause de ce contretemps, nous n'avons pas pu visiter le Palais national de Sintra.
https://www.parquesdesintra.pt/pt/parques-monumentos/palacio-nacional-sintra/
Nous le visiterons la prochaine fois que nous irons à Lisbonne.

Une belle journée.

Oui, journée ensoleillée  sunny

Tu as fait beaucoup de photos , ça nous fait tout un documentaire et c'est très bien ainsi . Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_smile
Merci  Very Happy
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Masterpo Sam 10 Sep 2022 - 14:43

Je vois qu'arriver au Palais de Pena a aussi été difficile pour toi que pour moi . Ton récit me rappelle ce bus que je n'étais pas certaine de devoir prendre

Moi, en fait, je n'ai même pas pensé à prendre un bus (faut dire que je n'ai pas le réflexe, tant que ça ne dépasse pas 10 km, je vais à pied...).
Gare -> Palais National -> Château des Maures -> Palais de Pena -> Gare
Mais bon, à l'arrivée, ça fait une petite trotte...

Quant à la Regaleira, savais même pas que ça existait.
Pas grave, je pense y retourner bientôt.
Masterpo
Masterpo

Messages : 1192
Date d'inscription : 11/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Sam 10 Sep 2022 - 16:51

Le chemin descend vers la chapelle :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2123


La chapelle, de style néo-manuélin, est décorée de scènes de la vie du Christ et de Marie. Elle contient des symboles de l'Ordre des Templiers et, son successeur au Portugal, l'Ordre du Christ.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2124


J'admire cette oeuvre d'art en montant l'escalier :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9416


Et je trouve que les vitraux sont très beaux également :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2127

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2128

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9418


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2132
La crypte est reliée au Palais par un souterrain.

Voici maintenant le Palais :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2125

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9420


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2126
(il était difficile de prendre des photos du Palais : au moment de notre visite, nous étions mal orientées par rapport au soleil)

A l'intérieur :
- cheminée ornée de scènes de chasse :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2130


- un aperçu des peintures :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2131


Il n'y a pas de pièces meublées comme au Palais de Pena.

En descendant vers Sintra, nous voyons une  jolie maison avec des azulejos :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2133


Malheureusement, nous n'aurons pas le temps de visiter le Palais National de Sintra. Nous ne pouvons voir que sa façade :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2134


Regardez, il y a un "Café de Paris" à Sintra :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9421

https://www.screstauracao.com/espacos/Cafe-Paris/29/

Le temps que je prenne ma photo, Delphine avait disparu. Ah oui, il me semble qu'elle m'a parlé d'une pâtisserie. Je monte vers la ruelle de gauche. Je la retrouve un peu plus loin. Elle était entrée dans une pâtisserie où elle voulait acheter des spécialités.

En repartant, je remarque que la ruelle est joliment décorée :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9422


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9423


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9424

Nos visites sont terminées, nous reprenons le train pour Lisbonne. C'était vraiment une très bonne journée  Very Happy
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Sam 10 Sep 2022 - 17:41

Bonjour Masterpo,

Moi, en fait, je n'ai même pas pensé à prendre un bus (faut dire que je n'ai pas le réflexe, tant que ça ne dépasse pas 10 km, je vais à pied...).
Gare -> Palais National -> Château des Maures -> Palais de Pena -> Gare
Mais bon, à l'arrivée, ça fait une petite trotte...
J'aime marcher (mon mari et nos filles aussi) pendant une journée, ou plusieurs jours (j'ai adoré les paysages le long du sentier côtier qui fait le tour de Belle-Ile-en-Mer, j'aime beaucoup aussi ceux du GR34 le long de la côte bretonne). 

Mais, à Sintra, comme nous ne sommes pas descendues du bus au bon endroit, nous n'avons pas eu le temps de visiter tous les palais.

Comme toi, je vais revenir à Lisbonne et à Sintra Wink
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Sam 10 Sep 2022 - 18:51

A Lisbonne, en sortant de la gare du Rossio, nous remarquons ces oeuvres en bronze :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9425

Le 27 novembre 2011, le fado a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.
Les avis divergent quant aux origines du fado. On parle de chants nés sur les bateaux, exprimant la nostalgie de marins qui rêvaient d'un hypothétique retour au pays. On évoque aussi des mélodies venant du Brésil ou de l'Afrique. Quoi qu'il en soit, le fado apparaît à Lisbonne au XVIIIème siècle comme une danse très sensuelle inspirée de la danse du ventre africaine. Il se transforme peu à peu en une mélodie poétique accompagnée d'arrangements musicaux à la guitare.

Le mot "fado" vient du latin "fatum" qui signifie "destin". Il exprime un sentiment proche du blues, la saudade, expression nostalgique d'un passé heureux et, en même temps, l'impuissance face au temps qui passe.

Avant de venir au Portugal, je ne connaissais pas le fado. Nous irons écouter des chanteurs de fado le dernier soir de notre séjour à Lisbonne.

Mais, je vais d'abord vous parler de notre soirée du 16 mai.

Nous n'avions rien prévu. Nous nous baladons sur la Place du Rossio. J'avais lu que cette place était souvent animée. Et, ce soir-là, elle l'était. Je vois des chalets en bois comme ceux des marchés de Noël en France. Chaque chalet vend des spécialités culinaires portugaises ou espagnoles (cocktails, charcuterie, poissons, fruits de mer, paëlla, fromage portugais, tapas ...).

Il fait bon, la température est idéale, pas de vent froid comme le soir de notre arrivée et, en plus, on peut s'asseoir. Des longues tables et des bancs sont installés ainsi que d'autres tables plus petites, rondes, avec des hauts tabourets.

Des chanteurs et musiciens sont devant les tables.

Nous commençons par un cocktail
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2135

A la vôtre !

Puis, nous faisons le tour des stands. Un commerçant nous fait goûter plusieurs fromages portugais. Nous nous laissons tenter. Nous en achetons pour les rapporter à la maison. Rassurez-vous, ils sont bien emballés !

Nous arrivons maintenant devant un stand qui propose des produits qui nous font envie. Je demande à la dame ce que c'est exactement. Elle me répond en rigolant : ce sont des "crazy tapas". Elle m'explique que ce sont des rondelles de saucisse, des lardons, du fromage fondu, et des quartiers d'ananas. Allez, on en prend. Elle nous sert dans une assiette creuse en plastique et ajoute de longues baguettes en bois.

Nous ne trouvons plus de place sur les bancs, mais il reste des tabourets et une petite table ronde.  Nous nous installons. Nous aimons les "crazy tapas", mais nous aurions dû prendre un plat pour deux. Ce n'est pas léger ! Et, dans le train de retour vers Lisbonne, nous avons mangé un petit gâteau que Delphine avait acheté à la pâtisserie de Sintra.

Quand des places se libèrent sur les bancs, nous venons nous asseoir là pour nous rapprocher des musiciens :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2136

Et faisons la connaissance d'une jeune couple français. Ils habitent la région de Cannes. Leur séjour à Lisbonne se termine demain. Ils nous racontent leurs visites à Lisbonne, Sintra ... Ils logent juste à côté de la Place du Rossio. Comme nous, ils ont assisté au spectacle de son et lumière dans l'ancien couvent des Carmes. A Sintra, à la place du Palais de la Regaleira, ils ont visité le Palais National de Sintra. Ils ont beaucoup aimé. 

Il a l'air très intéressant :
https://portugalvirtual.pt/sintra/fr/palais-national-sintra.php

Je le visiterai lors d'un prochain voyage.

Une photo prise face au théâtre de la Place du Rossio (l'animation était de l'autre côté) :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2137

Nous rentrons au Chalet d'Avila. C'était une chouette soirée  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_biggrin

Demain matin, nous irons à Cascais.
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 11 Sep 2022 - 1:32

17 mai

Aujourd'hui, nous allons à Cascais, petite ville côtière située à une trentaine de kilomètres de Lisbonne. Le train part de la station "Cais do Sodre" et met environ 40 minutes.

Nous ne serons pas au bord de la mer, nous serons dans cette maison
https://www.booking.com/hotel/pt/cascais-boutique-hostel.fr.html

Le quartier est résidentiel et calme. Nous sommes très bien accueillies, notre chambre est prête, nous nous installons, laissons nos bagages, et partons en direction de la gare routière. Nous prenons le bus n° 403 et allons à "Cabo da Roca", l'endroit le plus occidental de l’Europe continentale.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9525


Cela vaut le coup et, cerise sur le gâteau : des petites fleurs tapissent la lande  flower

Le bus nous dépose près du phare :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2138


et nous longeons la barrière pour admirer les points de vue,
en se tournant vers notre droite :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9526


puis, nous marchons vers la gauche :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2139


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2140

Quelques fleurs :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2141


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2142


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9527


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9528

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2143

Une représentation du "Cabo da Roca" à l'entrée de la boutique :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9515


Ils hissent la croix :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9516


J'aime bien celle-ci aussi :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9517

Celle ci-dessus et la précédente étaient exposées là où nous nous sommes restaurées.

Un point de vue avec des fleurs au premier plan :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9518


Nous retournons vers le phare avant de reprendre le bus :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9519


Nous sommes de retour à Cascais. Nous repassons devant la gare ferroviaire. Je vois des ruelles animées en direction de la mer, puis un escalier qui descend vers cette petite plage :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2144

"Oh, elle est froide !" me dit Delphine. Je teste, et oui, elle est très fraîche. De toute  manière, je m'en doutais. Nous ne sommes qu'en mai, et je n'avais pas prévu de me baigner. Nous ferons donc juste trempette.

Nous repartons dans une rue piétonne, longeons la "Ribeira Beach" où des personnes jouent au volley, et passons devant cette place pittoresque :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9520

J'ai vu que c'était le square du 5 octobre :
https://hojeconhecemos.blogs.sapo.pt/141066.html

Je remarque cette jolie sirène :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9521


Des palmiers bordent le front de mer :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9522


J'aime bien le style de cette maison :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9617


Nous arrivons à la citadelle :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9618

https://pt.wikipedia.org/wiki/Cidadela_de_Cascais

et devant la statue de Dom Diogo de Meneses :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9619


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9620

https://pt.wikipedia.org/wiki/Diogo_de_Meneses_(governador_da_%C3%8Dndia)

Nous continuons de marcher le long de la mer en direction de la marina. La citadelle est sur notre droite.

Après avoir longé la marina, nous traversons un petit pont. Sur notre gauche, nous avons cette assez belle vue vers le phare :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9523

A bientôt !
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 11 Sep 2022 - 16:46

Je terminerai mon carnet quand je le pourrai.

Bonne journée !

Christine
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Brigitte42 Dim 11 Sep 2022 - 18:19

Superbe début de journée, en tout cas : nous en avions bien profité aussi , de "Cabo da Roca", l'endroit le plus occidental de l’Europe continentale .
Nous avions ce que je ressens comme un avantage ( à discuter, peut -être ! ) : nous avons fait l'extérieur de Lisbonne en voiture : Sintra et les châteaux, Cascais puis l'Alentejo . Lisbonne, tout à pied, parfois une aide en métro, des années après ...
Cela nous a permis de découvrir certains sites sans difficulté logistique... et de marcher aussi !
Très bon futur voyage !!!
Brigitte42
Brigitte42
modérateur
modérateur

Messages : 1223
Date d'inscription : 15/12/2021

Hiacinthe apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 11 Sep 2022 - 18:47

Coucou Brigitte,

Vous êtes venus à Lisbonne en voiture ou vous en avez loué une en arrivant ?
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Brigitte42 Dim 11 Sep 2022 - 19:42

Coucou, 
Cette année la, nous avions loué une voiture à l’avance , sur le net,  et nous l’avions prise à l’aéroport :comme on le fait aux USA . Les prix ont bien augmentés, cette année , comme partout . 
Quand nous sommes allés, il y a 10 ans, à Lisbonne seulement, pas de voiture!
Bises !
Brigitte42
Brigitte42
modérateur
modérateur

Messages : 1223
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 11 Sep 2022 - 23:20

Coucou Brigitte,

Le prix des locations de voitures a beaucoup augmenté en Europe également ?
Bonne nuit !
Bises
Christine
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Brigitte42 Lun 12 Sep 2022 - 7:39

En Italie, fin 2021, même aéroport et 2 semaines aussi, la location d'une voiture, même agence et même voiture, nous a coûté le DOUBLE de celle de 2019 .
Les prix n'ont pas baissé depuis ! Pareil, en Espagne, Grèce  ...

Bises .
Brigitte42
Brigitte42
modérateur
modérateur

Messages : 1223
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Lun 12 Sep 2022 - 10:40

Coucou Brigitte,

Oh là là, le double !
Bonne journée !
Bises
Christine
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Masterpo Lun 12 Sep 2022 - 23:19

En attendant la fin de Cascais (avec les maisons de stars ?), je relisais tes messages...

@hiacinthe a écrit:Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9041

C'est le funiculaire de Bica...
(y en a trois, à Lisbonne)

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2076

Un endroit célébrissime à Lisbonne, devant, il y a un banc avec Pessoa (enfin, une sculpture de).

Le bus y va directement, mais c'est dommage qu'on ne puisse pas aller jusqu'à Belém en métro. Les bus sont moins fréquents, et le trajet sera assez long si la circulation est dense.
Et, effectivement, c'est le cas. Nous attendons le bus une vingtaine de minutes et il met une heure pour arriver à Belém.

Les dernières fois que je suis allé à Belém, j'ai pris en 2019 une trottinette, mais c'était assez nouveau et exotique à l'époque.
En 2021, j'étais en voiture (la mienne), et cette année, il y a deux mois, j'ai retenté la trottinette, mais ça n'a plus rien à voir avec les balbutiements, c'est un vrai plaisir. On peut aller de Cais do Sodre à Belém en empruntant une piste cyclable et l'autonomie des trottinettes n'a plus rien à voir. Il y a juste un passage dans les docks (docas) où il faut mettre pied à terre (on peut aussi la laisser à l'entrée et en reprendre une autre en sortant de cette zone éminemment touristique avec sa multitude de restaurants au bord du Tejo).

Nous entrons dans le parc du Palais de Pena.

Depuis le Palais, lors de mon unique visite (2008), j'avais aperçu une statue dans le parc qui dominait les arbres...

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais 33399-10

Pas eu la curiosité (ni le courage) de regarder qui c'était alors, et pas non plus depuis.
Et tu ne fais pas mention de cette statue.
À moins qu'elle n'ait été déboulonnée (c'est assez tendance en ce moment) scratch
Masterpo
Masterpo

Messages : 1192
Date d'inscription : 11/03/2022

Hiacinthe apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Mar 13 Sep 2022 - 6:06

Bonjour Masterpo,

Je n'ai pas vu cette statue lors de ma visite 😔
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 16 Oct 2022 - 15:30

Bonjour,

Je reprends mon carnet. 

Nous sommes à Cascais. Sur notre droite, nous découvrons ce palais :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2145

Il m'intrigue, nous repasserons devant au retour. J'apprendrai que c'est le palais où a vécu le comte Castro de Guimaraes, et nous le visiterons demain matin.

Pour l'instant, nous continuons de marcher sur le chemin côtier. Nous souhaitons voir la "Boca do Inferno" (la Bouche de l'Enfer).

Et voilà la "Bouche de l'Enfer" :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2146

Bien sûr, elle serait plus impressionnante si la mer était démontée.

Nous faisons demi-tour. Le chemin côtier longe l'avenue du roi Humberto II d'Italie.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9610

C'était le dernier roi d'Italie. Le 9 mai de 1946, il est devenu roi d'Italie après l'abdication de son père, Victor Emmanuel III. En fait, il ne régna que pendant un mois car le 2 juin suivant, les Italiens prononçaient, par référendum, l'établissement de la république. Quelques jours plus tard, le roi partit en exil et s'installa à Cascais.

Il a vécu ici :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9611
https://www.granderealvillaitalia.realhotelsgroup.com/history-of-king-humberto-ii/#.W0U2h9UzbIU

Nous entrons dans le parc de l'ancien palais du comte Castro Guimarães :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2147

mais, nous devons sortir rapidement parce que le gardien nous dit qu'il ferme. Le palais se visite, nous reviendrons demain matin.

Le paon nous regarde au moment où nous partons :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9612


Nous rejoignons la citadelle :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9613


Sur le front de mer, de ce côté-là, la lumière est assez jolie :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9614


Un goéland nous salue :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2148

On voit la marina en arrière plan.

Nous sommes de retour à la "Ribeira Beach" :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2149


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2150


Sur notre gauche, la place devant laquelle nous sommes passées tout à l'heure :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9615


La façade de l'Hotel-de-Ville avec des azulejos :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2151


Nous traversons la place, puis tournons dans la ruelle de droite où nous voyons un restaurant où nous pourrions dîner. Nous lisons le menu. Il nous paraît bien, mais avant de nous décider, nous souhaitons comparer avec les autres restaurants. Et cela ne manque pas dans le coin ! Nous arrivons sur une autre place sur laquelle les terrasses des restaurants se touchent. Un musicien s'installe au centre et commence à jouer. Nous choisissons le restaurant situé tout au bout de la place, dont je ne me souviens plus du nom. Il était très bien, et le musicien a joué pendant toute la soirée  cheers


18 mai

Nous retournons à l'ancien palais du comte Castro Guimarães.

Son histoire :

La tour S. Sebastião, aujourd'hui "Museu Condes de Castro Guimarães", date du début du XXème siècle, et a été construite à l'initiative de l'aristocrate Jorge O'Neil.

En 1910, le palais a été vendu au comte Castro Guimarães qui, après avoir fait quelques changements, a commencé à y habiter une grande partie de l'année.

Le couple fait l'acquisition d'œuvres d'art et de meubles représentatifs de différentes époques,
notamment :
- un orgue néo-gothique
- et la précieuse Chronique de D. Afonso Henriques, par Duarte Galvão.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Duarte_Galv%C3%A3o

Quand il mourut en 1927, le comte laissa la maison et la propriété à la municipalité de Cascais dans un testament, afin que ce domaine soit une maison-musée et un jardin public.

Ce musée a été officiellement inauguré le 12 juillet 1931 et fut pendant de nombreuses années le seul existant dans la municipalité de Cascais.

----------

La personne à l'accueil nous donne un ticket, et nous informe qu'il est gratuit. L'après-midi, nous avons visité un musée à Lisbonne, il était gratuit également. Nous sommes bien tombées, c'était un jour où les musées sont gratuits.

Nous ne voyons aucun autre touriste et puis, tout d'un coup, en entrant dans une pièce, je vois une femme en costume (habillée comme si elle était une employée du palais) qui a l'air de disputer quelqu'un.  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_rolleyes  L'a-t-elle surpris en train de toucher un objet ? Elle jouait bien sûr la comédie. La scène était amusante.

Regardez la cheminée :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9616


Je vous fais entrer maintenant dans la salle de musique :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9617


A tout à l'heure !
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Masterpo Dim 16 Oct 2022 - 17:08

Je reprends mon carnet.

Il était temps, on commençait à mariner, coincés à Cascais…

Merci pour cette description très détaillée, ça donne vraiment envie.
Je vais essayer d’y aller (ou à Sintra, à moins que ce ne soit Estoril) début novembre.
Masterpo
Masterpo

Messages : 1192
Date d'inscription : 11/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 16 Oct 2022 - 17:36

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9618

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9619

Quelques tableaux au mur :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9620


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9621

Continuons notre visite. Si je ne me trompe pas, là, c'est une autre cheminée, que j'ai pris en photo en deux parties :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9622


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9623


Je ne sais plus si ces vases étaient en porcelaine de Chine :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9624


Un aperçu de différentes pièces :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9625


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9626


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9627

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9628

Dans cette pièce, il y avait un très vieux piano :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9629


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9630

La chambre :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9631


J'aime bien le chandelier et les éventails :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9632


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9633

Un employé du musée me demande si je cherche quelqu'un. Je lui réponds : "oui, ma fille". Et il m'indique où elle est allée Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_biggrin

Un peu plus loin, mon regard est attiré par ces tableaux :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9634


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9635


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9636

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2152

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9638
Comme je reste admirer le tableau ci-dessus, un employé du musée vient me voir pour m'en parler.

Nous finissons la visite par la Tour. Nous passons par là
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9639

et montons par un escalier étroit en colimaçon.

Les armoiries :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2153


De là-haut, on voit le petit pont sur lequel nous étions hier en fin d'après-midi :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2154


Nous sortons
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2155

et constatons qu'une classe d'enfants s'apprête à entrer dans le musée pour en faire la visite avec leur enseignant. Nous y étions au bon moment, il n'y avait quasiment personne.

Baladons-nous maintenant dans le parc :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9621


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9720


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9622


Nous avons beaucoup aimé cette visite Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_biggrin

En plus, le paon d'hier soir fait une belle roue
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9721


et le coq chante 
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9722


A bientôt !
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 16 Oct 2022 - 17:48

Bonsoir Masterpo,

Il était temps, on commençait à mariner, coincés à Cascais…
Je suis rentrée de voyage depuis quelques jours. Je suis contente de te retrouver  cheers

Merci pour cette description très détaillée, ça donne vraiment envie.
Ton message me fait plaisir  Very Happy

Je vais montrer la suite dans quelques minutes.
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Dim 16 Oct 2022 - 18:16

Je trouve que Cascais est une bien jolie ville. Pour vous faire une idée, je vous montre les photos que j'ai prises dans les rues en direction de la maison où nous avons dormi.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9710


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9711


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9437


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9438

Des peintures murales :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9439


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9440


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_9441

Après avoir récupéré nos bagages, nous prenons le train pour retourner à Lisbonne.

La suite du carnet arrivera demain.

Bonne soirée !

Christine 
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Mar 18 Oct 2022 - 1:48

En sortant de la gare de "Cais do Sodré", Delphine me suggère d'aller manger au "Mercado da Ribeira" qui est un grand marché couvert.

Pourquoi Pas ?

Il est en face, il suffit juste de traverser la rue. C'est le plus ancien marché couvert de Lisbonne (1882). Après avoir été détruit par un incendie, il est reconstruit dans les années 1930. Sur une partie, on y trouve un marché traditionnel avec des produits frais et, sur l'autre partie, le concept est original : il y a une scène prévue pour différentes animations et, surtout, on peut manger sur place. C'est comme une immense cantine entourée de stands qui proposent toutes sortes de produits, et de plats, et  même des plats de grands chefs étoilés du Portugal, pour un prix raisonnable.

Le Maire de Lisbonne avait lancé un appel d'offres pour donner une seconde vie à ce marché historique et c'est "Time Out" qui a remporté le concours.
https://www.timeoutmarket.com/lisboa/

Nous faisons le tour des stands. Nous en choisissons un (c'est difficile, tellement il y a de choix), nous commandons notre plat. La personne qui prend la commande nous remet un petit appareil qui nous informera quand il sera prêt.

Mais, le hic : c'est tellement populaire qu'il est difficile de trouver une place disponible à l'une des tables. Quand j'ai trouvé de la place, il n'y avait pas de chaises. Heureusement, j'ai trouvé deux chaises assez rapidement !

Ce n'est pas beau, c'est insolite.
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2156

Le plat et le dessert étaient très bons  Very Happy
Bonne idée, Delphine  cheers


Comme le premier soir, nous longeons le Tage. Mais, cette fois, nous irons plus loin. Nous avons rendez-vous en début d'après-midi avec le propriétaire de l'appartement que nous avons réservé.

Il est situé dans une ruelle de la partie Est du quartier de l'Alfama.

Après la remise des clés, nous repartons, c'est notre dernier après-midi à Lisbonne. Il nous reste peu de temps, nous serons donc obligées de faire des choix.

Je vous montre une des ruelles :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2157


Là, c'est un passage sous lequel on peut lire l'histoire de Lisbonne en bande dessinée :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9712

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2158

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2159

Nous retrouvons la statue de Saint-Vincent devant laquelle nous sommes passées le lendemain de notre arrivée quand nous sommes allées au Miradouro de Santa Luzia :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2160


Le musée des arts décoratifs que nous souhaitons visiter est en face. Il est installé dans l'ancien palais des vicomtes d'Azurara, racheté en 1947 par Ricardo do Espirito Santo Silva. Banquier et mécène portugais, il restaura l'édifice dans le style d'une demeure aristocratique et le décora avec ses collections privées. On peut donc visiter un palais typique du XVIIIème siècle avec ses lambris d'azulejos et ses plafonds en bois peints. Il est décoré de superbes meubles indo-portugais, de tapis d'Arraiolos des XVII et XVIIIème siècle, et de porcelaines de Chine. C'est également un musée-école destiné à préserver les arts décoratifs et leurs techniques traditionnelles. J'ai lu qu'on pouvait même participer à un des ateliers de la Fondation, notamment celui de reliure, mais il aurait fallu qu'on reste davantage de temps à Lisbonne pour cela.

Un carrosse est exposé dans la première pièce :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2161


Des azulejos :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9713


La visite est libre, il y a un panneau explicatif à côté de chaque objet.

Voici quelques photos pour vous faire une idée :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9714


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9715


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9716


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9717

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2162

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2163

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2164

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2165

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2166

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2167

Nous visitions une salle et, tout d'un coup, un grand bruit retentit. Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Affraid
Derrière nous, il y avait un groupe de visiteurs portugais, et l'un d'eux a fait tomber un petit meuble sur lequel il y avait un miroir. Peut-être l'a-t-il heurté avec un sac en bandoulière ? Le meuble a sûrement été abîmé par le choc. En tout cas, le miroir s'est brisé et une femme a été coupée à la cheville. L'accompagnatrice du groupe est allée demander un désinfectant pour la soigner. Les coupures étaient superficielles. Mais, le petit meuble tombé et le miroir brisé sont une grande perte pour le musée, si ce sont des pièces uniques Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_eek


Notre deuxième objectif de l'après-midi est d'aller chez un antiquaire qui vend des azulejos. Delphine en a repéré un qui est très réputé. Il n'est qu'à deux kilomètres d'ici, mais nous devons passer par une longue ruelle très pentue, dans le sens de la montée (je préfère descendre).

ça y est, nous l'avons trouvé !  "Solar" est le plus ancien et le plus grand magasin d'antiquités du Portugal. Il est interdit de photographier. Même si vous n'achetez rien, le magasin vaut le coup d'oeil. Il est impressionnant. Il y a des salles à différents niveaux où sont exposés des azulejos de toutes tailles, des carreaux simples ou des azulejos composés de plusieurs carreaux formant de superbes motifs. Les carreaux les plus anciens sont, bien sûr, les plus onéreux. Les moins chers coûtent une dizaine d'euros.
C'est ce magasin :
http://www.solar.com.pt/

Après avoir longuement hésité, Delphine a trouvé un carreau qui lui plaisait   Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_biggrin

Ensuite, nous avons l'intention d'aller à la Tour de Belém et Delphine souhaite prendre le bus pour rejoindre la gare de "Cais do Sodré".

Bon, comme nous en voyons un arriver, nous montons. Mais, nous sommes tombées aux heures de pointe. Le bus est rapidement bloqué. Nous attendons un peu, mais la situation ne se débloque pas, et des personnes commencent à descendre.

La gare n'est pas très loin. Ce n'était vraiment pas une bonne idée de prendre un bus. Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Kopfschuettel

Tout compte fait, nous descendons du bus, comme tous les autres passagers, et rejoignons la gare à pied.

Une fois sur le quai, nous voyons un train qui va bientôt partir. Je demande à Delphine : "T'es sûre qu'il va à Belém ?". "Oui, oui, c'est bon".

OK, je saute dans le train. Je surveille les gares devant lesquelles nous passons et puis, je vois la gare de Belém, mais le train ne s'arrête pas  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_rolleyes

Heureusement, il s'arrête à la gare suivante !

Là, nous n'avons pas trente-six solutions : il faut parcourir, à pied, le chemin que vient de faire le train.

Nous sommes enfin à la Tour de Belém !
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2168


Il n'y a aucune file d'attente  Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Icon_rolleyes
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2169
Je m'approche de la passerelle et vois que nous sommes arrivées trop tard, les visites sont terminées.

Avant de partir, nous reprenons une photo avec la maquette devant la Tour :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2170

et restons écouter les musiciennes et la chanteuse qui sont installées à quelques mètres de la Tour.

Delphine a pris une vidéo avec son smartphone. J'ai pu la poster après l'avoir téléchargée sur youtube.

Après quelques instants, on peut écouter la chanteuse  Very Happy



Puis, nous nous dirigeons vers le Monument des Découvertes où nous sommes montées le lendemain de notre arrivée.
Je peux le prendre en photo en entier, et il se reflète dans un bassin :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9718


Et, compte tenu de l'heure, il n'y a plus de groupes sur la rose des vents située devant le parvis du Monument des Découvertes. Nous en profitons pour la regarder en détail, mais sa taille (50 mètres de diamètre) ne nous permet pas de la photographier en entier. Nous prendrons donc plusieurs clichés :
Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Img_2171


Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9719

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9720

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais _mg_9721

Nous marchons maintenant vers le parc situé entre le Monument des Découvertes et le Monastère des Hiéronymites.  C'est la fête : sous des tentes blanches, il y a des stands qui proposent différents produits. Nous achetons une bouteille de Porto. Et, à côté, une scène est installée. Un orchestre joue des airs folkloriques et des couples dansent.


Avant de partir de Lisbonne, nous avions prévu d'aller à la fameuse fabrique de pasteis de Belém.
Elle est toute proche. Nous traversons la rue et nous y sommes. Pour la vente à emporter, il y a une file d'attente. Mais, nous, nous souhaitons nous asseoir. Nous ne trouvons aucune table disponible dans la salle de gauche. Dans la petite salle de droite, toutes les tables sont prises également. En la traversant, nous voyons une autre salle, qui est beaucoup plus grande, et des tables se libèrent. Mais, la salle n'est plus accessible. L'homme à l'accueil nous dit qu'ils la ferment. Alors, nous retournons dans la salle précédente et attendons que des clients s'en aillent. Nous nous installons. Nous prenons une liqueur de cerise. Quand les pasteis nous sont apportés, ils sont encore chauds, ils sortent du four, et la pâte est bien croustillante, c'est un régal  Very Happy

La fabrique est ici : https://pasteisdebelem.pt/fr/


C'est notre dernière soirée à Lisbonne. J'avais envie de dîner dans un restaurant où on pouvait écouter des chanteurs de Fado. J'en ai repéré un sur notre guide, mais il ne faudrait pas arriver trop tard.

Je vois un tram en face. Nous courons, et montons juste à temps avant qu'il démarre  Very Happy

Un homme m'entend parler avec Delphine. Il a appris notre langue, il a vécu en région parisienne, dans l'Essonne, pas très loin d'où j'habite. Il nous demande ce que nous pensons de Lisbonne, et nous parle du Festival International de Masques Ibériques qui dure plusieurs jours. D'ailleurs, c'est pour cela qu'il y avait la fête quand nous étions dans le quartier de Belém. Il nous dit qu'on pourrait assister à la parade demain. Nous lui expliquons que ce ne sera pas possible, nous partons de Lisbonne demain matin.

Le tram nous dépose du côté de "Cais do Sodré". Il nous a bien avancées. Nous continuons à pied jusqu'à l'appartement. Nous nous dépêchons et cherchons le restaurant indiqué par le guide. D'après ce que j'ai compris, il devrait être tout près, mais il n'est pas facile de s'y retrouver dans ces ruelles tortueuses qui montent et descendent. Quand je le trouve enfin, j'apprends qu'il est complet. Nous retournons donc au restaurant devant lequel nous sommes passées tout à l'heure et qui avait attiré notre attention. La porte était ouverte, et on entendait chanter du Fado. La salle est petite, mais la dame nous accueille en souriant, et nous place à une grande table à côté d'autres clients. J'ai l'impression que ce sont des habitués. Les personnes à côté de nous ont l'air de connaître la patronne. Elle dépose de la charcuterie. Nous mangeons en écoutant la chanteuse. Elle est accompagnée par un guitariste qui utilise cette
guitare :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guitare_portugaise

Je pensais tout d'abord qu'il y avait le même menu pour tout le monde. Mais, ce n'est pas le cas, nous avons le choix pour le plat principal. La serveuse nous apporte la carte.

Des hommes et des femmes se lèvent à tour de rôle  pour aller chanter. Ils ont l'air amateurs. Certains sont un peu âgés. Je ne les trouve pas tous bons chanteurs, mais en tout cas, ils y mettent tout leur coeur. Trois Portugais assis à notre table se lèvent également pour aller chanter. Quand les chansons sont connues, tous les clients chantent le refrain.

Nous avons passé une excellente soirée  Very Happy

Notre séjour s'achève. Demain matin, nous reprenons un avion pour Paris.
Ce premier voyage au Portugal m'a beaucoup plu, je souhaite y retourner  bounce
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Brigitte42 Mar 18 Oct 2022 - 11:22

Hello Christine,
J'ai lu avec plaisir ton carnet portugais : nous y étions allés ... 10 ans avant toi ! Je n'ai pas voulu couper ton récit en évoquant quelques souvenirs qui m'ont touchée ... ; en voici 2 :
D'abord, entrons au Monastère des Hiéronymites, où vous n'avez pas pu entrer mais où vous avez pu admirer la parade ; nous avons dû nous relayer dans la file en alternant soleil de plomb puis ombre (ouf !) ... durant 1 heure

avant d'entrer !!!       Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Lis00110

C'est le roi Manuel Ier qui entreprend sa construction en 1502, en remerciement pour le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde ; il fut largement financé par les profits du commerce d'épices et grâce aux richesses rapportées des grands voyages de découverte portugais du XVIe siècle .  
[/b] Son cloître, très bel exemple du style manuélin, est impressionnant ...

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Lis00310

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Lis00210

Plus émouvant : nous avions choisi, après nombreuses réflexions ( !!!) et sans garantie, un endroit où écouter du fado . Nous nous étions décidé pour un 'bar' : le Clube de Fado, dans l'Alfama, juste en face du Musée du Fado : il était renommé non pas pour sa cuisine ( !!! ) mais pour les artistes qui jouaient en soirée .

Nous avons eu LA chance de notre séjour : ce soir-là, nous voyons entrer après nous un monsieur âgé, sa 'guitarra portuguesa' dans les bras ; les musiciens et chanteuses, déjà sur scène, arrêtent leur présentation, l'invitent à venir les rejoindre et lui font la meilleure place . A chaque nouveau morceau, ils le consultent avec déférence et c'est lui qui joue les 1ers accords ...
Dès les 3 premières notes, nous avions compris que nous avions devant nous un maître de cet instrument : la guitare avait une sonorité d'une qualité exceptionnelle .
A la fin du spectacle, où nous étions les rares touristes, l'un des habitués est venu nous dire qu'il s'agissait de José Fontes Rocha, âgé à ce moment de plus de 80 ans . C'était l'un des guitaristes et compositeurs de fado les plus célèbres du siècle passé .
Durant de très nombreuses années, il avait été l'accompagnateur habituel d'Amalia Rodriguez  à la guitare

et l'avait suivie partout dans le monde.    Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Lis00411

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Lis00510

Retraité, il venait certains soirs au Clube pour jouer encore et profiter l'ambiance ...

Bonne journée à tous !
Brigitte42
Brigitte42
modérateur
modérateur

Messages : 1223
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Hiacinthe Mar 18 Oct 2022 - 13:17

Hello Brigitte,

J'ai lu avec plaisir ton carnet portugais : nous y étions allés ... 10 ans avant toi ! Je n'ai pas voulu couper ton récit en évoquant quelques souvenirs qui m'ont touchée ... ; en voici 2 :
D'abord, entrons au Monastère des Hiéronymites, où vous n'avez pas pu entrer mais où vous avez pu admirer la parade ; nous avons dû nous relayer dans la file en alternant soleil de plomb puis ombre (ouf !) ... durant 1 heure
Vous y êtes allés en été ? 

C'est le roi Manuel Ier qui entreprend sa construction en 1502, en remerciement pour le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde ; il fut largement financé par les profits du commerce d'épices et grâce aux richesses rapportées des grands voyages de découverte portugais du XVIe siècle .  
Son cloître, très bel exemple du style manuélin, est impressionnant ...
Je te remercie beaucoup pour ces informations sur le Monastère des Hiéronymites et les magnifiques photos  mille merci

J'espère qu'il n'y aura pas un événement qui m'empêchera de le visiter la prochaine fois que j'irai à Lisbonne.

Plus émouvant : nous avions choisi, après nombreuses réflexions ( !!!) et sans garantie, un endroit où écouter du fado . Nous nous étions décidé pour un 'bar' : le Clube de Fado, dans l'Alfama, juste en face du Musée du Fado : il était renommé non pas pour sa cuisine ( !!! ) mais pour les artistes qui jouaient en soirée .
Je le note  bounce

Nous avons eu LA chance de notre séjour : ce soir-là, nous voyons entrer après nous un monsieur âgésa 'guitarra portuguesa' dans les bras ; les musiciens et chanteuses, déjà sur scène, arrêtent leur présentation, l'invitent à venir les rejoindre et lui font la meilleure place . A chaque nouveau morceau, ils le consultent avec déférence et c'est lui qui joue les 1ers accords ...
Dès les 3 premières notes, nous avions compris que nous avions devant nous un maître de cet instrument : la guitare avait une sonorité d'une qualité exceptionnelle .
A la fin du spectacle, où nous étions les rares touristes, l'un des habitués est venu nous dire qu'il s'agissait de José Fontes Rocha, âgé à ce moment de plus de 80 ans . C'était l'un des guitaristes et compositeurs de fado les plus célèbres du siècle passé .
Durant de très nombreuses années, il avait été l'accompagnateur habituel d'Amalia Rodriguez  à la guitare
Quelle chance !  cheers
Vous y étiez au bon moment  Very Happy
Un grand merci pour les photos et bonne après-midi !
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1144
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage à Lisbonne, Sintra et Cascais Empty Re: Couleurs et lumières de Lisbonne, Sintra et Cascais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum