Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

Cinq semaine en Patagonie

+4
Deborah
sheepie
Sissi57
bridget59
8 participants

Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Cinq semaine en Patagonie

Message par bridget59 Lun 1 Aoû 2022 - 14:21

Bonjour à tous

Un voyage de 5 semaines qui a mûri en début d'année 2019 et a été
planifié avec une co-voyageuse de la région lyonnaise une fois les
billets d'avion en poche du 10 novembre au 16 décembre.

Les étapes clés :

-le désert d'Atacama au nord du Chili
-l'île de Chiloé
-la région des lacs en Argentine
-le glacier Perito Moreno et le massif du Fitz Roy
-Ushuaïa
-Torres del Paine
-Santiago

Le voyage a été fortement compromis avec la crise qui a éclaté fin
octobre. Couvre-feu, état d'urgence, aéroport de Santiago fermé, la
situation devenait de plus en plus inquiétante... le risque étant de ne
pas avoir de transports pour se déplacer. Avec les quelques contacts
que nous avions sur place, certains pessimistes, d'autres modérés,
nous avons finalement décidé de partir , sachant qu'il y avait en plan
B, la possibilité de bifurquer sur l'Argentine.

Les trajets,environ 10 000 kms, ont été effectués en majorité en
bus, et 3 trajets en avion. Les bus sont très confortables, les
paysages étant magnifiques, 10 à 15 h de bus se font très
facilement.

----

Après 20h de vol....avec un sprint à Madrid pour attraper la
correspondance - l'avion a décollé en retard de Paris - et le temps
de transfert était déjà très juste. Ouf ! l'embarquement avait
commencé, mais je suis arrivée à temps.Ce ne sera pas la même
chose pour mon sac à dos, il est resté à Madrid.

Arrivées en début de matinée à Santiago, nous enchaînons un vol
pour Calama, direction le désert d'Atacama, qui sera première étape
importante du périple. Le chauffeur de la navette qui nous amène de
Calama à San Pedro, très sympathique, nous commente le trajet, et
c'est notre première imprégnation du désert le plus aride au monde.
Il nous fait remarquer les tapis de fleurs rouges dans la caillasse de
chaque côté de la route, nous avons de la chance, nous arrivons à
bonne période, le printemps.

Première confrontation à l'altitude à San Pedro, 2500 m ( j'avoue que
le souffle est court), charmant petit bourg avec ses maisons
d'adobe....une oasis au milieu du désert d'Atacama. Evidemment le
centre est très touristique, car point de départ des excursions aux
alentours., mais l'ambiance y est très calme, malgré une
manifestation très pacifique du personnel de l'école primaire.

Sur toutes les maisons des affichettes sont accolées, dans lesquelles,
les habitants montrent leur adhésion au mouvement de révolte.

-----

Lever à 5 h du matin pour un voyage à 4200 m d'altitude pour
découvrir des lagunes d'eau salée d'une couleur incomparable au
pied des volcans. Un long trajet de 120 km, au cours duquel on
franchit le tropique du capricorne. Avec le manque d'oxygène, les
mouvements sont contrôlés et la marche est lente ....bref à court de
souffle devant des paysages....à couper le souffle.

------
Les geysers

Encore un lever à 5 h du matin pour ce nouveau circuit....en effet
les geysers sont visibles tôt le matin en raison de l'écart thermique
entre la température de l'eau et la température extérieure qui est de
- 10 °C. Nous serons cette fois à 4300 m d'altitude. Il n'y aura pas
de grande marche, mais plutôt une déambulation autour des
geysers, donc pas trop de problèmes avec l'altitude....en plus
l'organisme commence à s'adapter.

On nous sert un petit déjeuner inoubliable dans ce décor surréaliste,
et j'avoue que le café bien chaud et les tartines grillées que
j'agrémente d'avocat et autres garnitures m'aident à recouvrer un
peu de chaleur...j'ai tout simplement oublié ma doudoune la veille
dans le bus, et mon frêle kway ne me tient pas bien chaud.

Sur le chemin du retour, nous croisons quelques vigognes, nandous,
lamas.

Après cette sortie très matinale, et assez glaciale, nous rentrons à
San Pedro vers 11 h et à 15 h nous partons pour la vallée de la mort
qui porte bien son nom. Il fait à peu près 40°C, l'air est très sec,
c'est un peu une folie de marcher avec une telle température. Avec
un couple d'anglais, nous resterons dans le bas de la vallée, et une
fois de plus nous nous nous trouvons dans un décor somptueux.

Nous aurions du avoir un beau coucher de soleil dans la vallée de la
Lune, mais il n'a pas été très spectaculaire ce qui n'enlève rien à la
beauté du site, le panorama en haut de la colline est féerique.



De San Pedro de Atacama à Puerto Varas

Nous quittons le désert et prenons un vol à Calama le matin pour
Santiago, et de là nous nous rendons à la gare routière pour réserver
un bus de nuit vers Puerto Varas. L'atmosphère dans la gare routière
est paisible, nous tentons une petite marche jusqu'à un parc, mais il
fait vraiment trop chaud avec le gros sac sur le dos. Notre première
expérience des bus chiliens est plus que concluante, les semi-camas
sont vraiment confortables.

Nous arrivons dans une petite station balnéaire non dépourvue de
charme, Puerto Varas. Dans cette journée étape, nous nous
contenterons d'une promenade urbaine à la découverte des maisons
d'influence européenne dans leur architecture. Le volcan Orsono ne
daignera pas se débarrasser de son chapeau de brume, dommage.


'''''''''''''''''
Tôt le matin nous prenons le bus pour Ancud... à Puerto Montt nous
prenons le ferry et arrivons à Ancud dans l'après-midi. Un charmant
petit port de pêche tranquille.

Nous savions que le climat était assez proche du climat breton/
irlandais comme on veut....dans l'ensemble, nous aurons un peu de
chance.

Après un déjeuner dans un restaurant de poisson au-dessus de la
galerie d'artisanat, balade découverte de la ville.

Notre souhait était de trouver une petite agence qui nous emmène
jusqu'à la péninsule de Lacuy pour approcher los pinguineras de
Punihuill. Le problème sera le vent, les petites barques de pêcheurs
ne sortiront pas le premier jour. Heureusement le lendemain, nous
profiterons d'une sortie très sympathique avec un groupe de chiliens.
Notre chauffeur nous emmène par les petits chemins découvrir de
très beaux paysage, et nous rencontrons quelques spécimens de
porcs aux longs poils.

Après un bon déjeuner dans l'auberge près de la plage, nous
embarquons d'abord sur une passerelle qui sera poussée par les
pêcheurs dans l'eau jusqu'à la barque....un voyage un peu insolite.

Avec la barque nous contournons l'île où des colonies de manchots
magellans et manchots de humbold séjournent pendant quelques
mois au printemps pour se reproduire.

Le lendemain départ pour Castro....l'étape ne sera pas la meilleure, à
cause de fortes pluies. Nous aurons le temps de voir une des églises
classées au patrimoine mondial de l'Unesco, et les maisons sur
pilotis.

Le lendemain avant de reprendre le bus pour Puerto Varas, nous
irons jusqu'à Dalcahue pour visiter une autre église en bois,
malheureusement elle est fermée. Sur le parvis, une autre manière
de montrer son appui au mouvement de contestation général du
pays, une école est en grève d'une manière assez originale, les
enfants sont engagés dans une compétition sportive, encadrés par
les enseignants, le tout dans la bonne humeur.

Le soir , retour à en bus et ferry à Puerto Varas, le lendemain, un
nouveau périple nous attend.


La région des lacs

De Puerto Varas, nous prenons la direction de l'Argentine en bus
pour notre étape suivante Villa la Angostura. Le passage de frontière
est assez long, tous les bagages sont descendus du bus et passent
en tunnel de contrôle. Interdiction de passer la frontière avec des
fruits, légumes, miel et produits à base de miel.

Pendant une bonne partie du trajet, nous longerons des lacs, un peu
de neige en altitude....Un peu plus bas, comme nous sommes au
printemps, nous bénéficions d'une belle floraison, entre autres de
genêts qui semblent particulièrement s'épanouir dans la région.

Arrivées à Villa La Angostura, nous ferons une petite balade
jusqu'au bord du lac. La ville est une petite station de ski en hiver
assez touristique.

-----

Le lendemain encore une très belle route qui longe les lacs, en
direction de Bariloche.

Le centre ville n'a rien d'extraordinaire, mais une rando très sympa
dans la forêt de llao llao nous permet une vue à 180 deg sur les
nombreux lacs qui nous entourent. Magique !

----------------
Notre périple en Patagonie commence véritablement à El Calafate,
que nous rejoignons en avion de Bariloche, le trajet en bus (36 h) est
vraiment trop long. Nous arrivons dans une petite ville touristique,
avec ses nombreux restaurants et boutiques.

L'objectif de l'étape est évidemment Le glacier Perito Moreno, en
croisant les doigts que la météo soit au top, sachant qu'en Patagonie
on a souvent 4 saisons dans une même journée, disent Argentins et
Chiliens.

Et nous y voilà ! Rien de commun avec le Taj Mahal, ni avec le
Machu Pichu..... sauf une émotion intense difficile à transcrire.. face
à ce glacier de 70 mètres de haut, dont les grondements et
craquements lors de chutes de blocs sont impressionnants.

Il a fallu une excellente truite et un verre de Malbec 🍷 pour s'en
remettre. A great day

---------------

Fitz Roy

Voilà encore une belle étape en vue, et pour ce, un trajet de 2
heures en bus nous amène à El Chalten, petit bourg, d'où partent les
différentes randos, dont celle qui conduit au pied du Fitz Roy. Sur
notre route quelques élevages de chevaux, vaches, on aperçoit au
loin quelques estancias....toujours de grandes étendues dans la
pampa.

Une petite déception avec le logement qui nous attend, un boui-
boui....mais le problème sera vite réglé, nous changeons de crémerie
fissa !

Côté météo, nous avons une chance énorme, le temps est
magnifique, et le Fitz Roy complètement dégagé. Nous entamons
donc une magnifique rando avec un dénivelé de 400 m qui nous
amènera jusqu'à la laguna Capri au pied du Fitz Roy. Là une pause
méditative s'impose dans le silence....seul un petit oiseau se permet
des vocalises.

Le lendemain la météo sera moins favorable, et nous réduirons nos
ambitions avec une rando le matin jusqu'à une cascade, et l'après-
midi de l'autre côté de la ville, direction le mirador du condor, où
nous ne verrons pas de condors, mais nous surplombons le lac
Viedma. Au retour, rencontre avec un tatou peu farouche.

-----------------
Retour à El Calafate

Une dernière journée à El Calafate avant d'entreprendre un long
trajet en direction d'Ushuaïa.

Nous en profitons pour visiter la réserve naturelle avec quelques
belles espèces d'oiseaux, canards, oies...et encore les flamands
roses, près du lac Argentina.

-----------------

En route pour Ushuaïa

Le trajet se fera en deux étapes, d'abord El Calafate à Rio Gallegos.
Quitter El Calafate n'est pas si simple, contrôle de police dans le bus,
visiblement c'est normal à la sortie de la ville.

La Ruta 40, tout aussi mythique que la 66, toute droite au milieu de
la pampa, nous devinons au loin quelques estancias. Des guanacos
traversent imprudemment la route. A l'arrivée de Rio Gallegos,
contrôle de police encore une fois et ça semble tout aussi normal.

Le lendemain, long trajet jusqu'à Ushuaïa d'environ 13 h de bus. En
effet, nous quittons l'Argentine, donc double contrôle immigration
plus contrôle bagages côté Chili....et retour sur l'Argentine avec les
mêmes contrôles, ensuite traversée du détroit de Magellan en ferry,
et nous voilà enfin en Terre de Feu. Mais la route est encore longue.

Les paysages sont différents, beaucoup plus verts, de nombreux
élevages de chevaux, moutons, bovins. Avant d'arriver à Ushuaïa
nous traversons un massif montagneux, la route est assez
impressionnante, j'avoue que la voiture dans le ravin n'était pas pour
me rassurer..

Nous arrivons à presque 23 h à Ushuaïa, il fait encore presque jour.


------------------
Ushuaïa

Nous voilà enfin au bout du monde où notre principal objectif est
d'aller sur l'île Martillo pour marcher avec les manchots magellans.
Une seule agence est autorisée à proposer cette excursion, nous
faisons donc rapidement affaire avant toute chose.

Cette première journée, nous déambulons dans la ville, qui n'a pas
de charme particulier, à l'exception des fresques murales qui
racontent la vie des indigènes , un livre d'histoire à ciel ouvert, les
dessins sont d'une réalisme extraordinaire. Une balade le long du
détroit est un peu décevante, un long trajet sur la route peu
confortable avant d'atteindre le chemin côtier. Au retour, nous
tentons de prendre un bus, mais sans la carte de bus prépayée, ce
n'est pas possible nous dit l'homme qui attend le dit bus. Et surprise,
il demande au chauffeur qui confirme, et valide nos trajets avec sa
carte. Bien évidemment, bien qu'il ne voulait pas, nous l'avons
dédommagé. Et pourtant il ne semblait pas rouler sur l'or, de loin !

Le deuxième jour, nous entamons le circuit de rando cerro medio, le
chemin en forêt est très sympa, bien que très boueux, mais nous ne
ferons la randonnée partiellement car le balisage est un peu absent,
et en forêt il est facile de se perdre parait-il. Dommage !

-----------------
Les manchots magellans

Voilà le grand jour, et ce sera le point fort de notre séjour à Ushuaïa,
nous partons en bus en direction de l'estancia Haberton, en faisant
un stop sur un plateau pour admirer le paysage....un peu gris certes,
et le vent laisse quelques stigmates sur les arbres. Nous arrivons à
une ancienne estancia transformée en musée du monde marin.... ce
n'est pas vraiment passionnant, et les odeurs dégagées par les
produits utilisés pour la conservation des mammifères et poissons
sont insupportables, je ne m'y attarderai pas trop. La compagnie
d'un couple inséparable d'oies au bord du lac me paraît plus
sympathique.

----------
Balade sur l'île Martillo

Et voilà notre bateau qui va nous emmener sur l'ïle Martillo, où nous
passerons une heure à déambuler au milieu des manchots
magellans. Nous avons la chance de voir deux manchots empereur.
Nous devons prendre garde de ne pas écraser les nids, car c'est la
période de couvaison. C'était très émouvant de partager cette
intimité.... une expérience inoubliable.

Les lions de mer

Ensuite le bateau nous ramène à Ushuaïa, en passant par quelques
îles que nous contournons pour y observer lions marins,
oiseaux ....et nous contournons le phare du bout du monde.

Punta Arenas

Nous quittons Ushuaïa, première partie du voyage en bus et nous
allons traverser le détroit de Magellan à nouveau, des dauphins noirs
et blancs nous accompagnent joyeusement un moment avant de
reprendre leur chemin. Cette fois nous revenons définitivement au
Chili avec les contrôles immigration toujours aussi pointus.

Pour arriver à notre hébergement, nous devons passer par une rue
barrée, la rue de la Préfecture, et pour cause, une manifestation est
en cours.

Le lendemain nous passerons cette journée étape à découvrir la ville
dont l'atmosphère est paisible et tranquille, les manifestations
n'ayant lieu que le soir, et visiblement plutôt le vendredi. Des cytises
énormes sont en fleurs, c'est magnifique.

Evidemment au milieu de la place la statue de Magellan.

Sur la place, nous visiterons l'ancienne résidence d’une riche famille
ayant fait fortune dans l’élevage de moutons, le Palais Sara Braun.

Une petite visite au musée Maggiorino Borgatello qui expose une
collection de diverses pièces de l’histoire et de l’ethnographie de la
Patagonie australe, des photos, des pièces d’artisanat, des fossiles,
des outils, etc.

Une statue porte quelques stigmates de la révolte du moment.

Nous passerons également au cimetière avec ses grandes allées
bordées de cyprès et ses superbes mausolées des grandes familles
bourgeoises, dont l'une porte quelques stigmates aussi....et nous
terminerons par la tombe de l’Indien inconnu, lieu important de
recueillement pour la communauté, la dévotion est visible sur le pied
et la main de la statue.

La journée se terminera au bord du détroit de Magellan, le vent
devient de plus en plus fort....il va falloir s'habituer aux bourrasques
de vent de la région.

Puerto Natales

Encore quelques heures de bus, et nous atteindrons le point de
départ de notre exploration du Torres del Paine, le dernier grand
spot de l'exploration de la Patagonie.

Balade découverte de la ville, voilà quelques fresques qui racontent
aussi l'histoire des peuples indigènes. La ville est peu animée, elle est
essentiellement le point de passage pour le parc Torres del Paine.

Un petit tour sur bord du fjord, le vent s'intensifie au cours de la
journée.

-------------------
Torres del Paine

Le premier tour dans le parc se fera avec un guide, nous aurons un
aperçu complet de ce site majestueux. Démarrage tôt le matin avec
un bus qui avait quelques problèmes mécaniques, finalement le coup
de la panne sera de courte durée.

Après une heure de route, arrêt au village le plus proche du parc ,
Cerro Castillo pour le petit déjeuner.

La magie s'opère lorsque nous apercevons dans le bus les 3 Torres.
Nous ferons, avant d'entrer dans le parc, un arrêt au lac Sarmiento
avec ses eaux cristallines...de là nous prenons le temps de
contempler les 3 Torres....nous avons beaucoup de chance, elles
sont dégagées. Passage au guichet à l'entrée du parc Amarga pour
obtenir le pass qui sera valable 3 jours.

En route pour la laguna Nordenskjold, quelques troupeaux de
vigognes bien tranquilles, et nous arrivons au lac, de là une jolie vue
sur les Cuernos del Paine, ensuite une petite marche jusqu'à la
cascada Salto Grande.

On se dirige ensuite sur le lac Pehoe. Toujours le même
émerveillement sur ces lacs d'une couleur incomparable.

On termine ensuite au lago Grey, en passant sur un pont suspendu,
une petite marche pour aller voir quelques icebergs à la dérive
venant du glacier Grey.

-----------------
Le lendemain nous reprenons le chemin du parc, 1 h 30 de trajet en
bus mais la beauté des paysages permet de ne pas voir le temps
passer.

Nous irons jusqu'au lac Pehoe. et revoilà à l'horizon los Cuernos.

Nous voulons démarrer une balade, mais en cours de chemin, nous
entendons un bruit de cascade, et nous suivons un chemin herbeux
en contre-bas...un oiseau me fait signe de le suivre, et nous ferons
un bout de route ensemble, c'était sympa...Le bruit de cascade se
rapproche, il faut escalader quelques rochers et nous y voilà...il ne
reste qu'à admirer....

A regret nous quittons ce havre de paix pour retrouver un chemin un
peu plus couru, où nous retrouvons la cascade mais vue du haut. Et
voilà, un vent violent s'est levé au point d'être bousculés sur le
mirador de la cascade. D'ailleurs en descendant du mirador je me
retrouve assise à terre...

Nous continueons quand même le chemin pour arriver au plus près
de los cuernos, et là une superbe rencontre avec les guanacos, leur
élégance est fascinante.

On finira par rebrousser chemin, le vent est vraiment saoulant et
limite dangereux.

---------------
Pour cette dernière journée au Torres del Paine, nous entamerons
une rando dans le domaine des Torres.

Beaucoup de monde au démarrage, car d'ici c'est un point de départ
du trek WWW.

Mais nous bifurquons rapidement sur un chemin moins fréquenté, les
paysages sont différents des jours précédents, pas de rencontre avec
des vigognes. Nous aurions pu parait-il rencontrer un puma, mais à
mon avis les touristes doivent les effrayer. On se contentera des
oiseaux, des oies, etc.

La récompense sera notre arrivée sur les hauteurs d'un lac....un site
de pique-nique royal ! Un petit oiseau tout mignon vient se poser à
mes pieds, il m'observe un moment et puis il est reparti

---
Santiago

Retour sur Santiago qui sera notre dernière étape. Un petit incident à
notre arrivée dans la résidence où nous avions réservé un
appartement, l'hébergeur fantôme nous a laissé sur le carreau.
Heureusement le réceptionniste de la résidence nous a rapidement
mis en contact avec un propriétaire dans le même immeuble et
l'affaire a été réglée au mieux. Un grand merci à lui, j'avoue que
chercher un hébergement à 18 h ne m'enchantait guère. Ils sont
vraiment sympas ces Chiliens.

Proches de la gare de bus, le quartier où nous nous trouvons n'est
pas terrible, mais nous avons le métro à quelques mètres. Donc le
lendemain nous nous sommes rendues au centre de la ville, sachant
que les manifestations ne démarrent qu'en fin d'après-midi. Nous
arrivons sur la place, l'atmosphère y est très tranquille, pas mal de
touristes malgré les événements du moment.

La municipalité de Santiago organise des visites gratuites de la ville
et par chance à notre arrivée sur la place, nous nous ajoutons à une
visite qui démarre. Ce seront 4 h de déambulation et de découverte
des sites principaux de la ville.

De nombreuses maisons et immeubles sont tagués, les pharmacies,
banques, sont protégées par des panneaux, ils sont la cible des
manifestants. Sur la plaza Italia, coeur de la contestation chilienne,
la statue est barbouillée de peinture tout comme les chars militaires
que nous croiserons le lendemain.

Retour sur la place centrale, les terrasses sont sympathiques et après
avoir bien marché sous une température quand même assez élevée,
environ 30°C, une bière est bienvenue

Le lendemain, vendredi, journée généralement de manifestations,
nous ne nous attarderons pas dans le centre, en fin de matinée les
chars se mettent en place, et les militaires armés jusqu'aux dents se
préparent.

Le lendemain, la vie a repris son cours et nous rejoignons le centre
ville et continuons notre visite de la ville, l'ancienne station
ferroviaire Mapocho, le marché couvert où j'ai vu à quoi
ressemblaient les locos, fruits de mer que j'avais dégustés à Chiloé.

Pour notre retour, nous avons du mal à trouver une bouche de métro
sur l'avenue Alameda, plusieurs ont été la cible des manifestants et
sont fermées. Sur cette avenue quelques traces d'un lendemain de
violences.

Fin du voyage le dimanche....vol Santiago -Paris (20 h de
voyage) ....je ferai deux semaines plus tard, un trajet Castelnaudary-
Lille de 23 h, eh oui , la France pratique son sport favori, la grève !

Si le Chili et l'Argentine ne sont pas réputés pour leur gastronomie,
leurs biftés astronomiques sont excellents, sans oublier la truite, le
saumon, les locos (fruit de mer de Chiloé).....et surtout le crabe royal
à Ushuaïa et Punta Arenas. Les empenadas garnis de mille façons
sont également très appréciés, sans oublier les avocats que l'on
déguste au petit déjeuner, dans les sandwichs...bref on le retrouve
dans de nombreux plats. Fraises et cerises fraîchement cueillies sont
également appréciables surtout en décembre.

L'avantage de voyager au printemps est de bénéficier d'une très
belle floraison, même dans le désert, c'est également la période de
migration des manchots magellans qui viennent couver sur les cotes
argentines et chiliennes.

Ce fut un très beau voyage de par les paysages, la faune et la flore
abondantes et préservées, mais également grâce au bon accueil et à
la gentillesse des Chiliens et Argentins.

---------------------------------
Voilà le lien de mon blog Patagonie,  voyage réalisé fin 2020. 
Bonne lecture 😉
Brigitte

https://sway.office.com/9s4cF4UiEpZdimva?ref=Link&loc=play
bridget59
bridget59

Messages : 8
Date d'inscription : 09/12/2021

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Sissi57 Mar 9 Aoû 2022 - 17:11

J'ai été regarder ton blog, très intéressant, mais sans beaucoup de renseignements pratiques.
Avant le covid on envisageait cette destination, sans date précise.
On pensait le faire en voiture de location. Pour quelle raison avez vous privilégié les cars? Est ce  que ce n'est pas trop frustrant de ne pas pouvoir s'arrêter ici ou là? ou est ce plus sûr ( ennuis mécaniques) que de louer une voiture?
merci d'avance
Sissi57
Sissi57
modérateur
modérateur

Messages : 1235
Date d'inscription : 08/12/2021

bridget59 apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par bridget59 Mar 9 Aoû 2022 - 17:49

Bonjour
Pour la partie nord de Santiago, j'avoue que l'avion + navette jusqu'à San Pedro de Atacama m'a paru très bien, notamment gain de temps. A San Pedro, nous avons pris les excursions guidées des agences locales, je trouve que c'est une bonne formule. Nous avons d'ailleurs croisé une voiture de touristes en panne coincée pour de nombreuses heures, les distances sans âme qui vive...donc sans garage sont très grandes. Donc voilà pour cette partie. Je reviendrai
bridget59
bridget59

Messages : 8
Date d'inscription : 09/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par bridget59 Mar 9 Aoû 2022 - 17:50

...un peu plus tard pour la suite...ma petite fille me réclame. A bientôt
bridget59
bridget59

Messages : 8
Date d'inscription : 09/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Sissi57 Mar 9 Aoû 2022 - 18:12

Merci déjà pour ces infos
Sissi57
Sissi57
modérateur
modérateur

Messages : 1235
Date d'inscription : 08/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par bridget59 Mar 9 Aoû 2022 - 18:17

Avec plaisir. Pour résumer, il y a aussi la question de budget, les trajets en bus sont peu onéreux et en bus de nuit on gagne une nuit d'hôtel. Les bus sont très confortables et donc plutôt reposants.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas.
Brigitte
bridget59
bridget59

Messages : 8
Date d'inscription : 09/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Sissi57 Mar 9 Aoû 2022 - 20:20

J'avoue que j'ai tellement l'habitude de voyager en louant une voiture que je ne me suis pas posée la question de voyager en bus pour notre projet chilien  . Cependant les récits que j'ai pu lire mettaient un peu mal à l'aise à propos de la location, on lit pas mal de récits d'arnaques et de problèmes mécaniques.
Par contre le bus de nuit ne me tente pas du tout, je préfère voyager de jour et voir les paysages. Nous avons utilisé des bus longues distances , de jour, en Birmanie   en 2020, car la location de voiture par un particulier n'y est pas possible, et il est vrai que cela a été assez agréable.
Mais est ce que une fois arrivée quelque part, comme la région des lacs, Punta Arenas etc, vous n'auriez pas apprécié d'avoir un moyen de transport perso?
Sissi57
Sissi57
modérateur
modérateur

Messages : 1235
Date d'inscription : 08/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par bridget59 Mar 9 Aoû 2022 - 22:27

Probablement dans la région des lacs si j'avais disposé de plus de temps. Pour le reste pas vraiment. J'avais fait des choix un peu ambitieux en distance..... du désert d'Atacama à Ushuaia avec une durée de voyage trop courte, donc il fallait avancer en fonction de mes principaux centres d'intérêt. Si je n'avais pas opté pour quelques voyages en bus de nuit, j'aurais été obligée d'écourter certaines étapes, et là j'aurais été frustrée.
bridget59
bridget59

Messages : 8
Date d'inscription : 09/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par sheepie Ven 12 Aoû 2022 - 21:08

Merci pour ce récit, qui m'a rappelé notre périple de 2014 (déjà si longtemps !). Argentine et Chili sont des pays magnifiques, tout comme la Bolivie et le Pérou. 
Pour renseigner Sissi57, je précise que nous en avons fait une bonne partie en voiture. Il y a le problème de surcoût quand on ne la rend pas au même endroit (et ce n'est pas évident dans ces pays tout en longueur !) et aussi les passages de frontières. Nous avons fait plusieurs locations et fait des sauts de puce en avion. Pour le sud, nous avions loué à El Calafate et fait la boucle Torres del Paine, Terre de Feu. A Bariloche, la région des lacs et jusqu'à El Bolson.
avatar
sheepie

Messages : 41
Date d'inscription : 08/12/2021

Sissi57 apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Zezette Mar 23 Aoû 2022 - 21:35

Je suis comme Sissi, je préfère la voiture de location quand c est possible, tout simplement pour éviter les tours organisés.
Chili 1988, LanChile avait un forfait intéressant incluant l île de pâques.
Nous avions pris l avion pour Punta arenas , loué une voiture pour la région, Puerto natales, ferry pour la terre de feu chilienne.
Avion pour Puerto mont, location pour Chiloe et les lacs côte chilien.
Puis bus très luxe vers le nord, arrêt à Calama, Iquique et Arica avec encore location sauf à Arica, excursion au parc de Lauca avec oxygène à bord. Puis retour en avion à Santiago et relocation pour la région et un endroit mythique, Valparaiso ! 
Je n avais fait que le Chili en 5 semaines, avec l île de pâques, il fallait bien ça, et ça nous avait coûte un bras, a l époque, pas trop de concurrence,
avatar
Zezette

Messages : 483
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Deborah Lun 12 Sep 2022 - 13:00

bonjour @Bridget59

Nous attendons la suite de ton récit, et peut être quelques photos sur le forum pour illustrer ? 

flower
Deborah
Deborah
Admin

Messages : 6543
Date d'inscription : 06/12/2021

https://forumvoyage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Dr.Telung Jeu 29 Sep 2022 - 4:32

Zezette a écrit:Chili 1988, LanChile avait un forfait intéressant incluant l île de pâques.
Nous avions pris l avion pour Punta arenas , loué une voiture pour la région, Puerto natales, ferry pour la terre de feu chilienne.
Avion pour Puerto mont, location pour Chiloe et les lacs côte chilien.
 Bonsoir,

J'y suis allé l'année suivante, en Décembre 89, accompagné de ma mère qui à l'époque avait 69 ans.
Nous avions aussi pris le forfait LanChile pour faire Santiago/Ile De Pâques/Santiago/surface en bus de nuit jusqu'à Valdivia pour un peu de la Région Des Lacs en bus jusqu'à Puerto Montt et Chiloe/Punta Arenas/surface jusqu'à Ushuaia (via la traversée du détroit de Magellan et le stop obligatoire à Rio Grande) puis tout pareil dans l'autre sens pour le retour à Pta.Arenas/Santiago.
Je me souviens de LanChile comme étant la seule compagnie qui nous ait servi des huitres en classe touriste sur un vol intérieur...

C'était aussi l'année et le mois des premières élections libres depuis la prise du pouvoir par Pinochet. Le jour du vote j'étais à Puerto Montt. J'avais laissé la mère à l'hotel sans lui dire où j'allais pour être peinard au cas où il aurait fallu courir et j'étais carrément entré dans un bureau de vote pour me faire un petit reportage avec photos des urnes, des assesseurs et des électeurs avec qui je faisais aussi longuement causette pendant qu'ils se tapaient une queue d'environ 30m avant d'arriver aux bulletins de vote. Un petit reportage dont je ne suis pas qu'un peu fier sur un jour historique, même si je n'ai montré mes diapos qu'à peu de personnes. Le lendemain nous étions à Ancud où j'avais photographié les manifestations de joie (gano la gente...) dans les rues après la victoire d'Aylwin. Ouch, que d'émociones...

Je suis retourné dans le secteur 13 mois + tard avec 2 potes pour un périple faisant Buenos Aires/Calafate (glaciers + Fitzroy)/surface jusqu'à Puerto Natales, Torres Del Paine et Punta Arenas/Puerto Montt/surface pour Chiloe puis une semaine de location de voiture pour la Région Des Lacs jusqu'à Temuco et bus pour Santiago.

Bien que j'aie voyagé bien + souvent en Asie, le Sud du Chili + la Terre De Feu et l'Ile de Pâques ainsi que bien plus tard la Nouvelle Zélande sont les + beaux pays que j'ai visité.
Pour Nelly aussi c'était le + beau voyage dont elle se souvenait, de surcroit avec son fiston et en mode sac-à-dos, contrairement à ses voyages organisés habituels avec les retraités, ah bah dis-donc!...
Dr.Telung
Dr.Telung

Messages : 1865
Date d'inscription : 23/09/2022

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Cinq semines

Message par Zezette Jeu 29 Sep 2022 - 11:46

Nous étions pendant le référendum, quelque part dans le nord.
Le lendemain les journaux titraient
 adios général adios carnaval!
avatar
Zezette

Messages : 483
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Dr.Telung Sam 14 Jan 2023 - 17:13

Sissi57 a écrit:Mais est ce que une fois arrivée quelque part, comme la région des lacs, Punta Arenas etc, vous n'auriez pas apprécié d'avoir un moyen de transport perso?
J'ai parcouru la Région des Lacs en bus plusieurs fois (2 voyages au Chili) sur différents trajets de jour et aussi, pour arriver de Santiago, de nuit, cela ne représente aucun souci. D'une façon générale, ce que je n'aime pas lorsque je suis en voiture de location avec ou sans chauffeur, c'est que j'ai l'impression de m'isoler du pays visité, donc lorsque je peux éviter cette option, je l'évite. Dans la Region De Los Lagos, depuis chaque grande ville (Temuco, Osorno, Valdivia, Puerto Varas...) tu trouves des bus + régionaux qui vont vers les petites villes plus à l'Est qui sont au bord des lacs ou entre les volcans (Panguipulli, Villarica, Pucon, Conharipe, Ensenhada...) selon leur position.
Par contre là où il est impossible de trouver des bus c'est sur les petites routes isolées de l'intérieur qui relient ces petites villes directement, donc là, pas le choix: location de voiture. Pour çà nous en avions loué une pour une semaine à Puerto Montt que nous avions restituée à Temuco. Ces petites routes de l'intérieur sont à parcourir absolument pour les paysages qu'elles traversent.
Je suis aussi allé 2 fois à Chiloe, 1 fois en bus et une fois en voiture de location depuis Puerto Montt, pas de problème dans les 2 cas.

Je ne suis par contre jamais allé au Nord de Santiago.
Dr.Telung
Dr.Telung

Messages : 1865
Date d'inscription : 23/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par 4yne Dim 15 Jan 2023 - 10:20

Bonjour,

Superbe voyage et magnifiques photos ! Vous semblez avoir été gâtées par la météo pendant l’ensemble de votre voyage. J’aime beaucoup le Chili si différent du nord au sud et je suis si heureuse d’y retourner l’année prochaine pour une croisière expédition au plus profond des fjords chiliens.  saute Joie
4yne
4yne

Messages : 552
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Sissi57 Dim 15 Jan 2023 - 11:59

Merci pour ces infos.
Je ne sais quand nous irons par là bas, le Covid a bien bouleversé toutes les envies et leur planification.
Mais je retiens l'idée des voyages longue distance en bus, que je n'avais pas du tout envisagée en faisant un pré-programme de voyage au Chili. On a voyagé comme ça en Birmanie, en 2020 et finalement c'est assez agréable. Il  reste la frustration de ne pas pouvoir s'arrêter pour faire des photos.
Sissi57
Sissi57
modérateur
modérateur

Messages : 1235
Date d'inscription : 08/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Dr.Telung Dim 15 Jan 2023 - 12:31

Il  reste la frustration de ne pas pouvoir s'arrêter pour faire des photos.
Certes, mais dans certains cas et pays il y a aussi d'excellentes photos à faire à l'intérieur du bus ou, plus généralement, à l'intérieur du transport en commun.
Dr.Telung
Dr.Telung

Messages : 1865
Date d'inscription : 23/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Deborah Dim 15 Jan 2023 - 19:06

Dr.Telung a écrit:le Sud du Chili + la Terre De Feu et l'Ile de Pâques ainsi que bien plus tard la Nouvelle Zélande sont les + beaux pays que j'ai visité.

ah bon, pour toi qui adores l'Asie, en quoi le Chili était il encore plus beau ?
Deborah
Deborah
Admin

Messages : 6543
Date d'inscription : 06/12/2021

https://forumvoyage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Dr.Telung Dim 15 Jan 2023 - 19:21

@Deborah,

Je trouve le Chili, l'Argentine et la Nelle. Zélande bien plus beaux parce qu'à comparer les paysages S.E-asiatiques sont généralement répétitifs et souvent verdâtres plutôt que verts, et il y manque le bleu des glaciers.

Telung le traitre.
Dr.Telung
Dr.Telung

Messages : 1865
Date d'inscription : 23/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par mjp Lun 16 Jan 2023 - 22:52

Sissi57 a écrit:Mais est ce que une fois arrivée quelque part, comme la région des lacs, Punta Arenas etc, vous n'auriez pas apprécié d'avoir un moyen de transport perso?

Je suis allé plusieurs fois en Amérique du sud (Chili, Argentine, Bolivie, Equateur) et j'ai mixé transports en commun et voitures de location. Pour accéder à ces magnifiques espaces de nature il est difficile de se passer d'une voiture. Par contre, pour de longs trajets entre villes le bus est souvent plus intéressant. 
Bon, cela laisse parfois des souvenirs impérissables comme certaines routes vertigineuses de Bolivie ou un voyage de 18 heures à travers la pampa pour arriver à Ushuaia mais on y ressent mieux l'ambiance du pays

En ce concerne les paysages, comme  @Dr.Telung, je les trouve beaucoup plus grandioses que ceux d'Asie.
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1234
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Cinq semaine en Patagonie  Empty Re: Cinq semaine en Patagonie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum