Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

Première découverte de Montréal et de Québec

+2
Nophombem
Eleni13
6 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Sam 11 Déc 2021 - 20:26

Bonjour à tous !
 

Eh oui ! Je remonte dans le temps ! Certains d’entre vous ont peut-être lu le carnet dans lequel je raconte le voyage que j’ai effectué au Québec durant l’été 2016. Comme j’ai pris beaucoup de plaisir à revivre ainsi mes souvenirs, j’ai maintenant décidé de me replonger dans les notes prises lors de mon précédent voyage, deux ans plus tôt, en juillet-août 2014. Après tout, c’est cette première découverte qui m’avait donné envie de revenir au Québec…
 

J’ai d’abord songé à présenter mon récit d’une manière différente, avec des regroupements thématiques ou géographiques. Et puis, finalement, j’ai décidé de garder le même schéma que la première fois, en racontant mes journées l’une après l’autre, afin de mieux faire ressentir au fur et à mesure les impressions qui ont été les miennes en découvrant Montréal et Québec.
 

En effet, pendant mes quinze jours dans la « belle province », je me suis consacrée exclusivement à ces deux villes. Pourquoi ? Si vous avez lu mon premier carnet, vous savez que je déteste conduire, mais surtout que j’aime prendre mon temps. Par exemple, pour moi, visiter une ville comme Montréal, ce n’est pas la parcourir en deux jours mais y rester assez longtemps pour avoir le sentiment de m’y sentir un peu chez moi. Et en plus, j’adore revenir encore et toujours aux endroits que j’ai aimés. Ne vous méprenez pas : je ne prétends pas que ce soit la meilleure façon de voyager, mais c’est celle qui me convient !
 

            Et maintenant, je vous invite à venir vous promener avec moi dans les rues de Montréal et de Québec…
 

 

J1. Samedi 26 juillet : arrivée à Montréal.
 

Le vol Paris-Montréal s’est bien passé, même si je ne me souvenais pas qu’il y avait si peu de place dans les longs courriers !
 

Les formalités sont rapides, plus qu’à Roissy en tout cas. Il ne me reste plus qu’à monter dans la navette de l’aéroport, le bus 747, dont le ticket coûte 10 dollars. Première impression sur Montréal au cours du trajet ? Déjà la ville me plaît bien !
 

Le terminus du bus se situe juste devant la gare des autocars, où une employée m’explique aimablement comment rejoindre mon hôtel, tout près de là. Quelques minutes plus tard, c’est donc sans aucune difficulté que j’arrive devant Le jardin d’Antoine, au 2024 de la rue Saint-Denis. Je l’ai choisi à cause de sa proximité avec la gare de bus, mais aussi parce qu’une de mes collègues, qui y a ses habitudes, me l’a chaudement recommandé.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 1-p10115
 

Comme il est encore un peu trop tôt pour le check-in, je laisse ma valise et je pars faire un tour, munie d’une carte de la ville et des indications de la réceptionniste. Je descends la rue Saint-Denis en direction du Vieux Montréal mais, pour le moment, je me contente d’un tour rapide dans un quartier que je trouve très animé… et plein de touristes ! En effet, je préfère retourner à l’hôtel pour m’installer le plus vite possible et défaire mes bagages.
 

Cette fois, je suis accueillie par un jeune homme barbu et sympathique, qui m’indique l’emplacement de ma chambre : voilà donc ce qui sera, pour huit jours, « ma maison » à Montréal ! J’ai quand même un moment d’angoisse quand nous descendons un escalier assez raide… Ouf ! Ce n’est pas en sous-sol, mais au niveau d’une cour intérieure. La pièce est grande, agréable, avec un climatiseur… et, dans la salle de bain, une douche fixe. Cela me permet enfin de comprendre à quoi peut bien servir un bonnet de douche !
 

Sitôt mon installation terminée, je repars faire un tour vers 17h, histoire de ne pas m’endormir : après tout, il est déjà 23h en France, et je viens de faire sept heures de vol !
 

Petite promenade donc dans le quartier de l’hôtel, le Quartier latin, où se trouve l’UQAM, l’Université du Québec à Montréal. Un quartier sympathique, animé, avec des restaurants, des magasins, des librairies et même une boutique de bouquiniste qui porte un très joli nom : MonaLisait….
 

Et je rentre à l’hôtel épuisée, avec mon pique-nique. Ce soir,  je crois que je vais me contenter de regarder Radio-Canada à la télévision…
À suivre....
#carnet  #carnet-québec


Dernière édition par Eleni13 le Sam 7 Mai 2022 - 12:42, édité 9 fois
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Sam 11 Déc 2021 - 20:57

J2. Dimanche 27 juillet : promenade dans le Vieux-Montréal.

 
Ce matin, je me réveille tôt, à cause du décalage horaire. Un coup d’œil par la fenêtre : pas de chance, il pleut ! Bon, c’était prévu par la météo mais espérons que le mauvais temps ne durera pas !
 
En tout cas, en attendant l’heure du petit déjeuner,  je feuillette les photocopies de mon guide pour choisir mon programme de la journée. Partant du principe que les Québécois sont les mieux placés pour donner des conseils sur leur pays, j’ai préparé mon voyage avec le guide Québec de la collection Ulysse, un très bon guide qui donne des idées de promenades regroupées par quartier. Toutefois, pour ne pas avoir à transporter tout le temps un guide trop volumineux, je n’ai pris dans mes bagages que les photocopies des pages sur Montréal et sur Québec.
 

10h : après la grosse pluie du début de matinée, il fait presque beau. Je me contente donc d’une première visite de repérage à la librairie Archambault, rue Sainte-Catherine,  avant de partir à la découverte du Vieux-Montréal, un quartier qui correspond, en gros, à la surperficie de la ville entourée de fortifications au 18e siècle.
 

La rue Saint-Jacques (et ses banques !) me mène vers la place d’Armes, où se dressent la basilique Notre-Dame et le monument consacré à Maisonneuve, le fondateur de Montréal. Sur ce monument, sculpté en 1895 par Louis-Philippe Hébert, sont aussi représentés la cofondatrice de la ville, Jeanne Mance, sa chienne Pilote et … un guerrier iroquois.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 2-p10117
 

De plus, comme j’ai toujours aimé l’Art déco, j’apprécie tout particulièrement l’édifice Aldred, situé juste à côté d’un bâtiment de grès rouge élevé à la fin du 19e par la compagnie d’assurances New York Life : j’ai lu que ce bâtiment de grès rouge est considéré comme le premier gratte-ciel de Montréal.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 3-p10114
 

La basilique Notre-Dame n’ouvrant le dimanche qu’à 12h30, je fais un tour à côté pour aller voir le Vieux Séminaire de Saint-Sulpice, le plus ancien édifice de la ville (17e siècle). Mais il est en travaux, derrière une grille : tant pis ! Je vais explorer, non loin de là, la boutique d’articles de Noël, où j’achète des cartes de vœux : c’est bien la première fois que je les achète en juillet !
 

Quand je sors, le ciel est bleu au-dessus de Notre-Dame, et la file d’attente pour entrer n’est pas trop longue.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 4-p10113


 

Quant à la basilique elle-même, de style néogothique, je la trouve très belle. J’aime bien, entre autres, les vitraux qui représentent des personnages de l’histoire de Montréal. 


Première découverte de Montréal et de Québec 5-p10118
 

Je me dirige ensuite vers la rue Saint-Paul. Je suis la rue, je continue à la suivre …. et je vais trop loin ! Il faut que je revienne sur mes pas pour trouver la Place Royale, la plus ancienne place publique de Montréal : je la croyais plus grande et je l’ai dépassée sans la remarquer ! On peut y voir un édifice néoclassique, la maison de la Douane.
 


Première découverte de Montréal et de Québec 6-p10112
 

Mais je reste surtout admirative devant l’étonnant (et très beau) bâtiment moderne qui abrite le Musée d’Archéologie et d’histoire de Montréal, sur l’emplacement même où la ville fut fondée en 1642, la Pointe-à-Callière. À l’intérieur du musée, le plus intéressant pour moi est le spectacle audiovisuel résumant en une vingtaine de minutes l’histoire de Montréal. 

Première découverte de Montréal et de Québec 7-p10112
 
Et je n’ai pas vu passer l’heure : il est déjà 14h30 et le (bon) déjeuner de l’hôtel est loin. Je m’offre donc un excellent muffin au chocolat au Café-Restaurant du Musée, avant de me diriger vers le Centre d’histoire de Montréal, une ancienne caserne de pompiers (rouge) d’inspiration flamande. Au rez-de-chaussée, une très intéressante exposition sur l’histoire de Montréal : je continue à m’instruire !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 8-p10112
 
Maintenant, direction les quais du Vieux-Port de Montréal, qui s’étendent devant la ville ancienne. C’est un endroit de promenade très bien aménagé et très agréable pour marcher. Je vais d’abord voir l’embouchure du canal de Lachine, voie navigable inaugurée en 1825 pour donner accès aux Grands lacs.
Première découverte de Montréal et de Québec 9-p10113
En face, se dresse le dernier des grands silos à grain du Vieux-Port, une structure, paraît-il, qu’avait admirée Le Corbusier.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 10-p1013
 

En face aussi, un étrange amoncellement de cubes. J’apprendrai plus tard qu’il s’agit d’Habitat 67, un ensemble de logements construits au moment de l’Exposition universelle de 1967.
Première découverte de Montréal et de Québec 11-p1012
 
À gauche enfin, la gare maritime du port de Montréal et, plus à gauche encore, le quai King Edward, avec le Centre des sciences de Montréal. J’avoue que les sciences ne sont pas mon sujet favori. Comme vous avez pu le remarquer, je préfère l’histoire….
 

Je continue donc ma promenade le long des quais avant de remonter par le Boulevard Saint-Laurent jusqu’à la rue Notre-Dame et à ses trois palais de justice. Mon but : la place Jacques Cartier, qui occupe l’emplacement de l’ancienne résidence du gouverneur de la Nouvelle France. Sur la place, se dresse la colonne Nelson : si la colonne est d’origine,la statue, elle, a été remplacée il y a une trentaine d’années par une réplique.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 12-p1017
 

Petit tour sur la place et dans une ruelle perpendiculaire, la rue Saint-Amable : artisanat, bijoux et une galerie d’art amérindien. Il faudra revenir….
 

Mais pour le moment, je descends vers les quais pour récupérer de la documentation à propos des croisières sur le fleuve, avant de remonter vers l’Hôtel de ville. Un endroit célèbre pour les Français : c’est là que le général de Gaulle a prononcé le fameux « Vive le Québec libre ! ».
 

Première découverte de Montréal et de Québec 13-p1013
 

Je continue vers la place Vauquelin, une très jolie place avec une fontaine et une statue d’un amiral français du 18e siècle, Jean Vauquelin : joli contrepoint à la statue de Nelson !
 


Première découverte de Montréal et de Québec 14-p1013
 
Je descends ensuite vers les belles étendues vertes du Champ de Mars, puis vers le Château Ramezay qui est sur le point de fermer. Je me contente donc d’un tour rapide dans les jardins à la française. Là aussi, il faudra revenir ! Détail amusant : on aperçoit la colonne Nelson sur fond d’un bâtiment où se trouve une vieille publicité d’assurance-vie !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 15-p1014
 
Rue Notre-Dame toujours, jusqu’à l’intersection de la rue Berri où se trouvent deux maisons jumelées, habitées par Georges-Étienne Cartier, l’un des pères de la Confédération canadienne. C’est fermé le dimanche : je reviendrai ! Vous commencez à comprendre pourquoi il va me falloir une semaine pour visiter Montréal !
 
Je descends maintenant la rue Berri en direction de la rue Saint-Paul. La chapelle Notre-Dame-du Bon Secours ferme dans moins de dix minutes. J’ai juste le temps de jeter un coup d’œil sur les maquettes de navires suspendues au plafond de la nef, en guise d’ex voto.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 16-p1014


 
Première découverte de Montréal et de Québec 17-p1016


Et là aussi.. j’ai l’intention de revenir, pour visiter le Musée Marguerite-Bourgeoys où, d’après mon guide, il y a une très belle vue depuis la tour du clocher.
 
Un bref détour rue Bonsecours pour aller voir au n° 440 la maison Papineau, habitée par Louis-Joseph Papineau, chef des mouvements nationalistes lors de l’insurrection de 1837. C’est une très belle maison, revêtue d’un parement de bois imitant la pierre de taille.
 
Je redescends ensuite vers la rue Saint-Paul pour y longer le Marché Bonsecours, dont la coupole brille au soleil.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 18-p1013
 
Le marché public a été fermé au début des années 1960 ;  aujourd’hui, il abrite des expositions et des boutiques. J’ose à peine écrire la phrase suivante : vous avez deviné, je reviendrai ! Devant, il y a divers stands, dont l’un avec des spécialités d’érable : tout a l’air très bon !

 
Pour le moment, je retourne vers le fleuve pour y faire une petite promenade très agréable en direction du quai de l’Horloge. J’ai lu que sa tour a été érigée à la mémoire des marins de la marine marchande morts au cours de la première guerre mondiale.
 

C’est vraiment une très belle promenade, au-dessus d’une plage urbaine aménagée en 2012 : le Montréal-plages en quelque sorte ! Du sable, des chaises longues, des parasols, et, en plus, une superbe vue sur le pont Jacques-Cartier. 

Première découverte de Montréal et de Québec 19-p1013
 Première découverte de Montréal et de Québec 20-p1012
Première découverte de Montréal et de Québec 21-p1012
C’est presque à regret que je m’éloigne des quais pour remonter la rue Bonsecours puis la rue Saint-Denis, à la recherche d’un restaurant. Et j’aboutis au 3482 rue Saint-Denis, La Bulle au Carré, une véritable … crêperie bretonne !  Une très bonne adresse, en face du Carré Saint-Louis, avec une serveuse sympathique qui a oublié de me compter une boisson chaude dans l’addition et qui ne la rajoute pas quand je lui signale l’erreur. Malheureusement,  il est inutile de vous précipiter pour aller souper dans cette crêperie : quand j’ai voulu y retourner en juillet 2016, j’ai constaté, à mon grand regret, qu’elle n’existait plus !
 
Et voilà, cette journée de visite se termine, une journée très agréable : la bonne impression de Montréal se confirme…

À suivre....


Dernière édition par Eleni13 le Dim 12 Déc 2021 - 10:06, édité 5 fois
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Sam 11 Déc 2021 - 21:35

J3. Lundi 28 juillet : Montréal … sous la pluie ! 



Après un réveil très matinal (vive le décalage horaire !) et un bon déjeuner, je pars en direction de ce que mon guide appelle « le centre-ville » : une promenade qui se fera … en fonction de la météo !
 
Je descends donc la rue Saint-Denis, tourne à droite rue Sainte-Catherine, avant de rejoindre le Boulevard René-Lévesque puis le square Dorchester.
 
Et là, j’ai juste le temps de prendre une photo (la statue du poète écossais Robert Burns) avant que la pluie ne se mette à tomber….


 

Première découverte de Montréal et de Québec 22-p1012
 

Comme les gouttes d’eau se transforment en averse, je remonte rapidement la rue Peel pour me mettre à l’abri dans les Cours Mont-Royal, un grand centre commercial aménagé dans un palace des années folles, l’hôtel Mont-Royal : il reste même une portion du plafond du hall, avec l’ancien lustre du Casino de Monte Carlo.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 23-p1012
 


Il y a aussi de faux oiseaux….

 
Première découverte de Montréal et de Québec 24-p1012
 


… et un bassin avec de la végétation, très joli au demeurant. 


Première découverte de Montréal et de Québec 25-p1012
 

Petite pause expresso, avant d’aller voir le temps qu’il fait dehors. Eh bien dehors, il fait toujours le même temps pourri ! Il pleut, il pleut et il pleut toujours !  Et dire que les musées sont fermés le lundi : enfin, ils l’étaient en 2014, puisqu’en 2016, j’ai pu visiter le Musée des Beaux-Arts un lundi. Au fait, est-ce qu’il fait parfois beau le lundi à Montréal ?

Bref, j’agrippe mon parapluie et je fonce vers la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, un monument datant de la deuxième moitié du 19e siècle : une réduction au tiers de la Basilique Saint-Pierre-de-Rome. Carrément ! Et en plein quartier protestant !


Première découverte de Montréal et de Québec 26-p1012
 

Bon, pour les photos d’extérieur, il faudra attendre un autre jour : pour le moment, je n’aperçois la cathédrale que derrière un rideau de pluie… Et c’est pareil pour l’église anglicane, la gare Windsor et le Centre Bell.
 
Je retourne donc aux Cours Mont-Royal pour dîner rapidement dans la Foire alimentaire du niveau inférieur.
 
Et me voilà repartie, sous des trombes d’eau évidemment, à la recherche de la gare centrale. Naïvement, je cherche un bâtiment avec un panneau du genre « gare des trains de Montréal », et une entrée extérieure sur la rue, comme j’ai l’habitude d’en voir en France. Et donc je tourne, je tourne et, de guerre lasse, pour échapper à la pluie, je finis par pénétrer au hasard dans un immeuble qui (ô miracle !) communique avec le métro .. et la gare !
 

Et cette fois, me voilà dans la ville souterraine : pour une Européenne, au premier abord, c’est fascinant ! Des km2 sous terre, avec des magasins, des restaurants, une poste… et une gare ! Mais finalement, on s’en lasse assez vite : au fond, ce n’est qu’un immense centre commercial. Mais je reconnais que c’est bien pratique quand il pleut ou, je suppose, quand il neige…
 
En tous cas, puisque j’ai enfin trouvé la gare, je vais me renseigner sur le prix des billets de train pour Québec. Apparemment, c’est cher : j’irai voir à la gare des bus si c’est mieux.
 
Après avoir bu un bon chocolat chaud pour me réchauffer, je prends donc le métro jusqu’à Berri-UQAM. La station communique avec la gare d’autocars de Montréal : et là, effectivement, je constate que l’aller-retour en bus est deux fois moins cher que l’aller-retour en train. Je pense que c’est la solution que je vais choisir.
 
Je remonte ensuite la rue Saint-Denis vers la Librairie du Square, près du métro Sherbrooke. C’est une petite librairie sympathique où j’achète un roman de Marie Laberge (Juillet). Et la libraire a l’honnêteté de me dire que le livre que je cherche (La fiancée américaine, d’Éric Dupont) est disponible en France pour le même prix. Heureusement d’ailleurs, vu la taille du volume qui, en 2014, n’était pas encore paru en édition de poche : il aurait pris beaucoup de place dans ma valise !
 
Et comme les eaux du ciel continuent à se déverser dans les rues de Montréal, je fais un rapide détour pour m’acheter quelques provisions, avant de rentrer à l’hôtel me mettre au chaud et surtout au sec !


À suivre....


Dernière édition par Eleni13 le Dim 12 Déc 2021 - 10:10, édité 1 fois
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Sam 11 Déc 2021 - 22:21

J4. Mardi 29 juillet (matin) : Montréal… sous le soleil !
 

Le beau temps est revenu : ce sera bien mieux pour reprendre la visite du centre-ville. Direction donc le métro Berri-UQAM, où j’achète pour 18 dollars un titre de transport valable trois jours. Puis c’est la ligne verte jusqu’à la station Peel : je suis en terrain de connaissances !
 

Je sors par les Cours Mont-Royal pour rejoindre le square Dorchester. Sous le soleil, c’est un endroit très agréable, avec des bancs et des pelouses. Tiens ! Un lion !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 27-p1012
 

Une sculpture, bien sûr, inspirée du fameux Lion de Belfort de Bartholdi.
 

Je descends maintenant la rue Peel pour aller voir l’église anglicane Saint-Georges, de style néo-gothique. Mais il n’y a personne à l’accueil : impossible d’entrer.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 28-p1012
 



Après le néo-gothique, le néo-roman, avec l’ancienne gare Windsor : elle n’est plus utilisée mais abrite des commerces et des bureaux.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 29-p1012

 



Et me voilà partie par la rue de la Gauchetière : vais-je cette fois trouver la place Bonaventure ? Hier, quand je cherchais la gare centrale, je la cherchais justement à cette adresse, que j’avais soigneusement notée sur mon guide. Mais, comme vous allez le constater, je n’avais pas tout compris… et surtout, j’aurais dû lire plus attentivement !
 

Rue de la Gauchetière, je passe d’abord devant le Château Champlain (l’Hôtel Marriott), que les Montréalais appellent « la râpe à fromages » : c’est vrai que ça y ressemble.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 30-p1012
 

Me voici maintenant devant l’immeuble où je me suis abritée hier pour rejoindre la gare : c’est la tour du 1000 rue de la Gauchetière, avec ses commerces, ses restaurants et sa patinoire.
 

Et en ressortant, je me retrouve devant… la place Bonaventure !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 31-p1012
 

En fait, ce n’est pas une place mais un immeuble : je pouvais chercher longtemps hier ! J’avoue que je me suis sentie un peu ridicule….
 

Retour vers le « 1000 », et je prends la rue Mansfield qui longe la cathédrale Marie-Reine-du-Monde et l’édifice Sun Life, construit au début du 20e siècle pour une compagnie d’assurances : il paraît que ce fut longtemps le plus vaste édifice de l’Empire britannique. En tout cas, c’est impressionnant.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 32-p1012
 


Première découverte de Montréal et de Québec 33-p1012



Je tourne à droite dans le Boulevard René-Lévesque pour arriver à la Place Ville-Marie. Cette fois, c’est bien une place, ultra-moderne et très agréable, avec une perspective dégagée vers le Mont Royal. Elle a été aménagée par Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre. Je m’installe un moment pour admirer la vue… et pour me reposer.

 

Première découverte de Montréal et de Québec 34-p1012
 


Puis je monte l’avenue McGill, une avenue bordée, comme dit mon guide, « de gratte-ciel multicolores ». C’est vraiment très beau : ma préférence va à un bel immeuble bleu pyramidal.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 35-p1012
 



Première découverte de Montréal et de Québec 36-p1012

Mais j’aime beaucoup aussi, de l’autre côté de l’avenue, ces tours aux parois de verre bleutées.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 37-p1012
 

Juste devant, une sculpture intitulée « La foule illuminée ».
 

Première découverte de Montréal et de Québec 38-p1012
 



L’avenue s’achève et j’arrive au portail du campus de l’Université Mc Gill, la plus ancienne de la ville : un parc, de beaux bâtiments anciens et même un musée, le Musée Mc Cord d’histoire canadienne. Mais il fait trop beau pour rester à l’intérieur: peut-être un autre jour.
 

Je redescends donc l’avenue pour rejoindre la rue Sainte-Catherine, qui est la principale rue commerçante de Montréal : 15km ! Et c’est parti pour la tournée des églises.
 
 D’abord la cathédrale anglicane Christ Church, dont l’intérieur est très sobre, avec quelques jolis vitraux.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 39-p1013
 
Le plus étonnant est qu’elle est placée maintenant au-dessus d’un centre commercial appelé « Promenades Cathédrale », construit en 1987. Et tant qu’on y était, on a construit par derrière une tour de verre surmontée d’une couronne d’épines ! Mais oui !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 40-p1012
 


Première découverte de Montréal et de Québec 41-p1012

Je vais jeter un coup d’œil dans le centre commercial avant de reprendre la rue Sainte-Catherine en direction du square Phillips, au milieu duquel se trouve un monument à la mémoire du roi Édouard VII.
 

Je continue toujours la rue Sainte-Catherine, et voici une nouvelle église : St-James United, avec des tours néo-gothiques.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 42-p1012
 

À droite, dans la rue de Bleury, j’arrive à l’Église du Gesu, unique bâtiment restant de l’ancien collège des jésuites. C’est un endroit très apaisant, qui me plaît bien. Et puis, j’aime beaucoup les parquets marquetés.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 43-p1012


 

Petit détour maintenant vers la basilique Saint-Patrick, sur le Boulevard René-Lévesque, basilique qui sert de lieu de culte à la communauté irlandaise catholique. Mais j’arrive en plein office… et je ne m’attarde pas.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 44-p1013
 

 Et maintenant, il est largement  l’heure d’aller dîner. Retour donc vers la rue Sainte-Catherine, en plein quartier des Spectacles, autour de la place des Festivals et du Musée d’Art contemporain. En fait, je crois que c’est le quartier que j’aime le moins.
 

Je rentre tout de même dans le Complexe Desjardins, le plus grand immeuble de Montréal, paraît-il. Il y a même une place publique à l’intérieur ! Pratique pour les longs mois d’hiver….
 

En tout cas, j’y trouve la Foire alimentaire  habituelle. C’est le moment de goûter la poutine : petite (soyons prudente !) poutine au poulet. En fait, c’est moins mauvais que ce que je craignais. Et puis,  je ne risque pas d’avoir faim cet après-midi ! 



À suivre....


Dernière édition par Eleni13 le Dim 12 Déc 2021 - 10:23, édité 1 fois
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 9:21

J4. Mardi 29 juillet (après-midi) : Montréal… toujours sous le soleil !
 

Comme je l’ai dit, je n’aime pas trop le quartier des Spectacles. Je ne m’attarde donc pas, remonte la rue Sainte-Catherine et tourne à droite dans le Boulevard Saint-Laurent. Et me voici maintenant devant la porte marquant le début du quartier chinois, quartier qui occupe toute une partie piétonne de la rue de la Gauchetière.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 45-p1011
 

Le gardien des lieux n’est pas très accueillant !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 46-p1011
 

Je tourne à gauche rue Saint-Urbain, pour aller admirer la façade Ouest du Palais des Congrès, qui donne sur une très jolie place ornée d’une fontaine sculptée, la place Jean-Paul-Riopelle (c’est le nom du sculpteur). La façade multicolore du Palais des Congrès est vraiment magnifique quand elle brille au soleil !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 47-p1011
 

Enfin, par l’avenue Viger, j’arrive au square Victoria, qui avait été il y a deux jours le point de départ de ma promenade dans le Vieux-Montréal. Le square est dominé par la tour de la Bourse (quarante-sept étages quand même), mais ce qui me frappe tout de suite, c’est évidemment la bouche de métro « à la parisienne » !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 48-p1011
 
C’est la seule authentique en dehors de Paris, une œuvre d’Art nouveau conçue par l’architecte Hector Guimard au début des années 1900 : elle est à Montréal depuis 1967 et a été restaurée en 2003.
 
Un endroit idéal pour redescendre dans le métro ! Et puis, après tout, il faut bien que je rentabilise mon ticket de trois jours. Je prends donc la direction Montmorency jusqu’au Champ de Mars, où un passage souterrain permet de rejoindre le Vieux-Montréal, juste derrière l’Hôtel de Ville. Enfin, c’était le cas en 2014… parce qu’en 2016, au milieu des travaux, j’ai trouvé plus simple d’aller prendre le métro à la Place d’Armes !
 
Mais revenons en 2014 : j’arrive à Notre-Dame-du-Bon-Secours, la plus ancienne chapelle de la ville, construite en 1771. Pour le moment, c’est un de mes endroits préférés à Montréal : par exemple, j’avais bien aimé, il y a deux jours, les maquettes de bateaux suspendues à la voûte en guise d’ex voto.
 

Mais aujourd’hui, je me dirige droit vers le Musée Marguerite-Bourgeoys, un musée consacré à la fondatrice de la chapelle.

Eh bien, alors que j’étais surtout entrée pour avoir la possibilité d’accéder ensuite à la tour et à son belvédère, j’aime beaucoup ce musée. J’en suis d’ailleurs la première surprise !

Le plus intéressant, c’est la salle comportant toute une série de miniatures, qui retracent la vie de cette femme du 17e siècle. Marguerite Bourgeoys était une fille d’artisans troyens, partie au Canada pour créer la première école de filles de Montréal. Elle fut aussi la fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame, une congrégation de sœurs non cloîtrées, qui se consacraient à l’éducation des filles. Un personnage attachant en fait, une « voyagère », comme on dit ici.
 

Et c’est parti maintenant pour l’ascension des soixante-neuf marches qui mènent à la tour et à une vue splendide sur le quai de l’Horloge.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 49-p1011
 

Ensuite, à l’intérieur de la tour, encore une vingtaine de marches jusqu’au belvédère qui domine le fleuve. Superbe !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 50-p1011
 


         Première découverte de Montréal et de Québec 51-p1011


Puis je quitte la chapelle pour faire un petit tour dans les boutiques du Marché Bonsecours et de la place Jacques Cartier, avant de reprendre le métro derrière l’Hôtel de ville : direction Montmorency jusqu’à la station Sherbrooke.
 

Enfin, après une promenade très agréable vers le Carré Saint-Louis et la rue Prince-Arthur, j’achète quelques provisions et regagne l’hôtel, totalement épuisée… mais enchantée de ma journée de découvertes !


À suivre ....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 9:44

J5. Mercredi 30 juillet : le soleil brille sur le Plateau Mont-Royal … mais pas toujours sur le Quartier latin !
 

Aujourd’hui, c’est sous un soleil radieux que je passe la matinée sur le Plateau Mont-Royal, un quartier habité autrefois par de vieilles familles ouvrières francophones.
 

Je prends d’abord le métro jusqu’à la station Mont-Royal. Juste à côté, se trouve le Sanctuaire du Saint-Sacrement, qui date de la fin du 19e siècle. Il paraît qu’à l’intérieur, il ressemble à un palais vénitien… mais je ne peux pas aller vérifier : le bâtiment est fermé. Dommage ! Quant à l’extérieur, je le trouve pour le moins austère. Détail amusant toutefois, il y a non loin de là une taverne qui porte le même nom….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 52-p1012
 

Je continue vers l’Est en suivant l’avenue du Mont-Royal et, au bout d’un moment, je tourne à droite dans la rue Fabre, où se dressent des maisons typiques des années 1900-1925. Elles comportent plusieurs logements, avec des accès extérieurs, des colonnades, ainsi que des balcons et des escaliers en fer forgé. Je suppose que, pour les Montréalais, cela n’a rien d’original mais pour moi, c’est une grande première !
 

Au bout de la rue, je prends à gauche la rue Rachel pour arriver au parc La Fontaine, un endroit que j’avais très envie de visiter. Pourquoi ? Certains d’entre vous savent déjà que j’aime beaucoup les romans de Louise Tremblay d’Essiambre. Or, dans Les sœurs Deblois, deux des héroïnes, Charlotte et Émilie, ont coutume de fréquenter le parc La Fontaine….
 

En tout cas, j’adore cet endroit ! Une très belle promenade, un havre de paix, dont le calme est juste troublé… par un groupe de femmes qui font de l’exercice avec des landaus ! On aura tout vu !
 

Que retenir ? Le lac surtout : ses eaux sont si paisibles…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 55-p1010
 

 

Et puis, le comité d’accueil est particulièrement sympathique ! Que ce soit sur les eaux…

Première découverte de Montréal et de Québec 56-p1011
 

ou sur la terre…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 57-p1011
 


Première découverte de Montréal et de Québec 58-p1011




Après une pause-café, je sors du parc par la rue Sherbrooke et je me dirige vers la rue Cherrier. De belles maisons encore !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 59-p1011
 

Plus loin, c’est la rue Drolet avec ses duplex et ses triplex des années 1870-1880, où se côtoient toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 60-p1011
 

L’heure du repas approche : retour donc vers la rue Saint-Denis et le Carré Saint-Louis où, après un moment d’hésitation devant l’ITHQ (Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec), je préfère finalement retrouver l’ambiance de la Bulle au Carré, où je m’installe sur une petite terrasse. La serveuse, qui me reconnaît, est toujours aussi sympathique.
 

Après le dîner, je me promène un moment autour du Carré Saint-Louis. Sans conteste, un de mes endroits préférés à Montréal (oui, encore un !), un charmant parc de verdure, avec une fontaine entourée de feuillages aux splendides couleurs.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 61-p1011
 

Puis je longe la rue Laval, pour admirer les demeures victoriennes qui se dressent juste en face du Carré Saint-Louis. Il y en a même à louer : je n’ai plus qu’à me choisir une maison ! À la réflexion, j’ai peur que ce ne soit pas dans mes moyens…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 62-p1011
 

En tout cas, au n° 3688, a vécu le poète Émile Nelligan (1879-1941), dont le buste orne le parc.


Première découverte de Montréal et de Québec 63-p1012
 

J’avoue qu’en 2014 je ne connaissais pas encore Émile Nelligan mais, lors de mon deuxième voyage, j’ai acheté ses poèmes. Je recommande !
 

Retour ensuite rue Saint-Denis, devant le théâtre du même nom. La conception de l’édifice est étonnante : la partie supérieure du bâtiment original (1916) dépasse derrière le nouveau bâtiment rénové en 1989.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 64-p1011
 

Je continue ma visite du Quartier latin, ainsi nommé parce qu’il s’agit d’un quartier étudiant. Il est dominé par l’UQAM, l’Université du Québec à Montréal, fondée en 1969. C’est sûr, cela ne ressemble pas vraiment à la Sorbonne…
 
Première découverte de Montréal et de Québec 65-p1011

 

Tiens, le temps se couvre !
 

Je me dirige maintenant vers la Grande Bibliothèque, inaugurée en 2005, à l’angle de la rue de Berri et du Boulevard Maisonneuve.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 66-p1011
 

Je vais d’abord regarder la vue magnifique sur Montréal depuis le dernier étage, puis je redescends au premier pour feuilleter quelques romans québécois et mettre à jour les notes que je prends au fur et à mesure sur mon voyage : quoi de mieux qu’une bibliothèque pour écrire ? Et demain, c’est ouvert juqu’à 22h : on verra…
 

Mais maintenant, c’est le moment de me lever et de me diriger vers l’UQAM… entre deux averses ! Il y a plusieurs pavillons disséminés entre la rue Saint-Denis et la rue de Berri, de grands bâtiments de briques rouges dont l’un, le pavillon Judith-Jasmin, intègre le clocher néogothique et le transept Nord de l’église Saint-Jacques. Je suis quand même un peu surprise….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 67-p1011
 

En face du transept, au 430 de la rue Sainte-Catherine, se trouve la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, œuvre de l’artiste Napoléon Bourassa, érigée en 1876. Un mélange de néo-roman et de néo-byzantin, avec sa coupole qui se détache sur le bleu du ciel : le soleil est de retour !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 68-p1012
 


Première découverte de Montréal et de Québec 69-p1011


Première découverte de Montréal et de Québec 70-p1011



À l’intérieur se trouvent des fresques très colorées, l’atmosphère est apaisante et je m’installe un moment avant de repartir vers l’Est de Sainte-Catherine.


Première découverte de Montréal et de Québec 71-p1011


Petit tour dans le « Village », puis métro station Beaudry (ligne verte), direction Place des Arts, pour aller faire quelques courses dans le supermarché du Complexe Desjardins.
 

Et ensuite, je ne sais pas comment je fais pour m’égarer dans les couloirs et aboutir, à plus de 700 mètres, à la station Place d’Armes. Ce n’est pas très grave ! Je reprends la ligne orange jusqu’à Berri-UQAM et je rentre à l’hôtel …sous la pluie !
 

Je suis quand même moins fatiguée qu’hier. C’est le moment d’écrire mes premières cartes postales et demain, s’il pleut, ce sera une « journée-musées »…

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 10:43

J6. Jeudi 31 juillet : Montréal entre rues et musées …  et réciproquement !
 

Pas de pluie (pas encore !) ce matin, quand je quitte l’hôtel. Première étape, la gare des autocars. L’aller-retour pour Québec, avec la compagnie Orléans-Express, coûte environ 90 dollars, taxes comprises. Mon billet ne porte pas d’indication de jour ou d’horaire, et je dois arriver quarante-cinq minutes avant le départ pour être sûre d’avoir une place : « premier arrivé, premier servi ! », me dit l’employée ! Telles étaient en tout cas les modalités en 2014. Depuis, elles ont complètement changé, comme je l’explique dans le carnet qui raconte mon voyage de l’été 2016.
 

Profitant du soleil, je décide maintenant d’aller me promener dans le quartier Milton Parc, qu’on appelle également le « ghetto McGill » à cause de la proximité de l’université. Je prends donc le métro pour rejoindre la station McGill. Non loin de là, se trouve le Complexe de la Cité : il s’agit de quatre quadrilatères qui se dressent de part et d’autre de la rue Prince-Arthur, à l’angle de la rue du Parc. D’après ce que j’ai lu, ce sont les seuls bâtiments qui ont été construits entre 1973 et 1977 pour « redévelopper » le quartier. Le projet aurait été abandonné grâce à la mobilisation des habitants, qui ont voulu sauver les maisons victoriennes.
 

Juste à côté, la rue Sainte-Famille conduit à la chapelle de l’Hôtel-Dieu.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 72-p1012
 

En 1860, les religieuses hospitalières de Saint-Joseph ont en effet quitté l’Hôtel-Dieu fondé dans le Vieux-Montréal par Jeanne Mance pour aller s’installer plus au Nord, au pied du Mont-Royal. Quant à Jeanne Mance, sa statue est toujours dans la cour.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 73-p1011
 

L’Hôtel-Dieu est demeuré un des principaux hôpitaux de Montréal. Le complexe comporte aussi un Musée des Hospitalières, consacré à l’histoire de cette communauté et à l’histoire de la médecine durant les trois derniers siècles. Mais la médecine, ce n’est vraiment pas un de mes centres d’intérêt favoris : je n’entre pas.
 

Je tourne donc à droite sur le Boulevard Saint-Laurent, qu’on appelle « la Main », ligne de partage entre l’Est et l’Ouest de Montréal. Je passe devant le cinéma Excentris qui, d’après mon guide, est un édifice en pierre qui se marie très bien avec ses voisins plus anciens. Effectivement, il se marie tellement bien que je passe devant sans le voir ! Je dois rebrousser chemin.
 

Enfin, dernier arrêt, 51 rue Sherbrooke, devant la maison néo-grecque du photographe William Notman. Ses photos de scènes de la vie canadienne du 19e siècle se trouvent au Musée Mc Cord : il faudra que j’aille voir.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 74-p1011
 

Et je reprends le métro à la station Saint-Laurent pour rejoindre le Champ de Mars et le château Ramezay, le plus ancien château de Montréal. Cette fois, le musée est ouvert, un musée très intéressant. Je ne vais pas détailler son contenu mais, après coup, je retiens particulièrement les maquettes de « maisons longues » : deux ans plus tard, je verrai des « maisons longues »  à Wendake.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 75-p1011
 

Et je reste sans voix devant une sorte de Musée des crimes et des châtiments : il y a même une cage où on enfermait les pendus pour que leur corps reste exposé le plus longtemps possible !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 76-p1012
 

Et un panier avec des pancartes inattendues…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 77-p1012
 

Retour au Champ de Mars pour prendre le métro, dîner rapide dans la ville souterraine, métro encore jusqu’à la station Guy-Concordia.
 

Et là, quand j’arrive devant la porte de sortie, c’est le déluge! Et il n’a pas l’air de vouloir se calmer, loin de là. Je déplie donc mon plan de la ville pour trouver le chemin le plus court, je joins mes efforts à ceux d’un couple de touristes français, j’agrippe mon parapluie, je sors avec eux sous des trombes d’eau et nous arrivons complètement trempés au Musée des Beaux-Arts. Pour ma part, c’est sûr, je vais y passer l’après-midi, en tout cas jusqu’à la fin de la pluie !
 

Le Musée comporte plusieurs pavillons reliés entre eux au niveau des sous-sols. Je commence par l’exposition temporaire consacrée à Fabergé. Un vrai bestiaire !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 78-p1012
Première découverte de Montréal et de Québec 79-p1012


 Première découverte de Montréal et de Québec 80-p1012




Ensuite, je pars voir les collections permanentes, et plus particulièrement celles consacrées à l’art canadien.
 

Au dernier étage,  des sculptures d’art inuit. Le bestiaire continue !

Première découverte de Montréal et de Québec 81-p1012
 



 Première découverte de Montréal et de Québec 82-p1013



Et voici maintenant mes deux tableaux préférés : d’abord « Paysage près de Beaupré », de Maurice Cullen. J’ai toujours beaucoup aimé les impressionnistes.
Première découverte de Montréal et de Québec 83-p1011
Puis une peinture du début du 20e siècle, de Lawren S. Harris, représentant le lac Supérieur : la lumière est magnifique.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 84-p1011
 

Et enfin, trois maquettes : le Dôme de Florence, l’abbaye de Paray-le-Monial et la Cathédrale de Chartres.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 85-p1012
 

Une fois la visite terminée, je m’arrête quelques instants à la Boutique du Musée, avant de ressortir … sous un soleil magnifique.
 

 Je reprends donc le métro jusqu’à la station Place d’Armes.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 86-p1011
 

Et je déambule au hasard dans les rues du Vieux-Montréal. Le ciel est bleu au-dessus de Notre-Dame-du-Bon-Secours, dans la rue Saint-Paul.
 



 
Première découverte de Montréal et de Québec 87-p1012


Première découverte de Montréal et de Québec 88-p1012


L’après-midi se termine : métro encore jusqu’à la station Sherbrooke. Après une petite balade autour du Carré Saint-Louis et de la rue Prince-Arthur, je choisis d’aller souper dans un restaurant chinois, un peu plus bas dans la rue Saint-Denis. L’accueil est sympathique… mais le service est très lent. Je sors même mon cahier pour commencer à prendre des notes sur la journée, et c’est là que je me rends compte que le cahier a pris l’eau pendant la grosse averse de cet après-midi ! Au moins, j’ai le temps de bavarder avec les clients de la table à côté….
 

Et je rentre à l’hôtel pour l’opération « séchage de cahier ». Je songe un moment à m’en acheter un autre, mais, après tout, celui-là a du vécu !

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 11:35

J7. Vendredi 1er août : Montréal vue d’en haut.


Ce matin, le ciel commence à s’éclaircir au-dessus de Montréal, un temps idéal pour partir à la découverte du Mont-Royal. À la station du même nom, une intéressante affiche m’accueille sur les quais du métro : j’adore !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 89-p1011
 

Je prends le bus n° 11, direction « La Montagne », et je descends devant le cimetière protestant. Il paraît qu’il y a une très grande variété d’arbres fruitiers et cent quarante-cinq espèces d’oiseaux…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 90-p1011
 

Je traverse la route, « le chemin Remembrance », et de l’autre côté, c’est le parc du Mont-Royal, inauguré en 1876 et grand de 190 hectares. Un lieu de promenade agréable et ombragé.
 

Je me dirige d’abord vers le belvédère Kondiaronk, du nom d’un chef huron décédé peu avant la signature de la Grande Paix de Montréal en 1701. Le soir, la vue sur les tours illuminées doit être magnifique mais, même avec le soleil en face, c’est très beau…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 91-p1011
 

Après avoir bu un café  (immonde !) dans le chalet du Mont-Royal, juste à côté, et avoir acheté quelques cartes postales, je vais voir la croix, installée au début du 20e siècle pour commémorer le geste du fondateur de Montréal. Maisonneuve avait en effet planté une croix de bois en 1643 pour remercier la Vierge d’avoir épargné le fort Ville-Marie lors d’une inondation…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 92-p1011
 

Je me dirige ensuite vers le lac aux Castors (en travaux et sans castor !), avant de ressortir du parc.
 

 Puis, je reprends l’autobus n° 11, descends à l’arrêt suivant, et monte dans le 166 qui me laisse devant l’oratoire Saint-Joseph. Son dôme de cuivre serait le deuxième au monde après Saint-Pierre de Rome. Quant à son sommet, c’est le point culminant de l’île de Montréal, à 263 mètres : le Mont-Royal, lui, n’en fait « que » 233…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 93-p1011
 
Je prends mon courage à deux mains, et je commence à monter les 283 marches (pas trace de l’ascenseur annoncé dans mon guide). Il y a trois rangées de marches, celle du milieu étant réservée aux pèlerins à genoux, puisque l’oratoire est un des principaux lieux de pèlerinage en Amérique du Nord.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 94-p1011
 

Pour souffler un peu, je fais une pause-dîner au Restaurant de la Sainte-Fringale (un nom pareil ne s’invente pas !), avant de finir mon ascension vers la basilique supérieure, monumentale et néo-classique, qui domine la ville de Montréal.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 95-p1012
 


Première découverte de Montréal et de Québec 96-p1011


Curieusement, l’intérieur est très sobre.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 97-p1011
 

J’apprécie particulièrement les vitraux colorés.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 98-p1011
 

Et pour une fois qu’on n’oublie pas Joseph !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 99-p1013
 

Un petit détour vers la chapelle de Frère André, portier du collège Notre-Dame et fondateur de l’oratoire. Sa statue se dresse devant la chapelle.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 100-p112
 

Je commence à redescendre les marches … et là, que vois-je ? Une entrée vers la basilique inférieure, où se trouve l’ascenseur ! À cet étage, il y a aussi l’oratoire proprement dit, ainsi que le tombeau de frère André et des lampions partout. Et moi qui ne suis jamais allée à Lourdes, alors que je n’habite pas très loin…
 

Je termine la descente des marches, reprends le bus 166, puis le 11 jusqu’au belvédère Camillien-Houde, que j’avais manqué ce matin. La vue est très belle sur le stade Olympique et sur le pont Jacques Cartier.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 101-p111
 
Première découverte de Montréal et de Québec 102-p111




Le bus n° 11 ne ramène ensuite à la station Mont-Royal, et je prends le métro jusqu’au Champ de Mars, avec peut-être l’idée d’aller faire un tour en bateau-mouche. Trop tard, l’excursion de 16 h vient juste de partir et la prochaine est à 19 h. On verra demain.
 

Après un arrêt près de la basilique chez « Les glaceurs », pour déguster une excellente glace à l’érable, je vais me reposer un moment au frais sur les sièges confortables du Palais des Congrès.
 

Le soleil a baissé : il commence à faire bon. Je vais récupérer quelques prospectus à l’Office du tourisme de la rue Notre-Dame, puis je prends à pied le chemin du retour, en passant par le Boulevard Maisonneuve et la rue Sainte-Catherine-Est, avec un arrêt chez IGA pour acheter mon pique-nique.
 

Je m’aperçois d’ailleurs qu’il y a à cet endroit une autre entrée de la ville souterraine, qui relie la station Berri-UQAM et la place Dupuis. Je ressors près de la Grande Bibliothèque avant de rentrer à l’hôtel : soirée cartes postales en perspective !
 

En tout cas, ce retour à pied m’a permis de bien prendre mes repères Est / Ouest / Nord / Sud dans Montréal. Je commence à me sentir chez moi !

À suivre....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 11:49

J8. Samedi 2 août : Montréal entre musées et fleuve.


Ce matin, je prends d’abord le métro pour aller au Complexe Desjardins : pas de chance, la poste est fermée le samedi ! Et moi qui ai passé la soirée à écrire mes cartes postales…
 

Je repars donc vers la Place d’Armes, où je salue au passage le fondateur de Montréal.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 103-p111
 

Une pensée pour le Général de Gaulle en passant devant l’Hôtel de Ville.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 104-p111
 

Et j’arrive à ce qui était le but de ma promenade, le « lieu historique national de Sir George-Étienne Cartier », rue Notre-Dame, à l’angle de la rue de Berri. C’est le rassemblement de deux maisons successivement habitées par celui qui fut en 1867 l’un des pères de la Confédération canadienne.
 

Eh bien ! C’est un musée très intéressant … et injustement méconnu : il n’y avait aucun autre visiteur. Le rez-de-chaussée de la première maison est consacré à des rappels historiques. Je vous présente donc George-Étienne Cartier :
 

Première découverte de Montréal et de Québec 105-p111
 

Quant à la deuxième maison, on y trouve la reconstitution d’un intérieur d’époque victorienne. Mais ce que j’ai surtout aimé, c’est l’histoire des deux filles de l’homme politique,  Hortense et Joséphine.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 106-p111
 

 Des pages de leur journal intime sont exposées dans les vitrines, pages où elles retracent  leur vie quotidienne : le seul point d’entente avec leur père semblait être le piano.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 107-p111
 

Et je ressors après avoir demandé aux employées du musée si Georges-Étienne Cartier était un descendant de Jacques Cartier : non, me disent-elles, mais il le prétendait…
 

J’ai aussi appris qu’il y avait alors des écoles protestantes pour les Anglais, catholiques pour les Français. Et pour les Français protestants ? Mystère…
 

Je me dirige maintenant vers le métro Place d’Armes, sors à la station McGill pour rejoindre le Musée McCord. En fait, je suis un peu déçue : les archives photographiques sont fermées le samedi.
 

Il y a quand même une exposition sur Ben’s, l’inventeur de la smoked meat, dont le « deli » a été pendant plus de 90 ans une institution de la vie montréalaise, avant de fermer en 2006.
 

On trouve aussi quelques objets intéressants dans les collections permanentes, notamment une machine à laver des années 1920-1930, et des – tout petits – sacs à main de la même époque. J’aime bien celui-ci :

Première découverte de Montréal et de Québec 108-p112
 

En ressortant, je peux voir sur l’avenue McGill une exposition photo de Harry Sutcliffe, consacrée à Montréal dans la 1ère moitié du 20e siècle.
 

C’est maintenant l’heure du repas (dans la foire alimentaire du centre Eaton). Je reprends ensuite le métro jusqu’à la place d’Armes, et je trouve des timbres dans une petite boutique de la rue Notre-Dame. Je vais pouvoir poster mes cartes…
 

Et j’arrive juste à temps pour la croisière de 14h30 sur le « Bateau-Mouche », une croisière agréable autour du port et des îles.
 

Nous approchons du pont Jacques-Cartier
 

Première découverte de Montréal et de Québec 109-p111
 

puis du quai de l’Horloge….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 110-p112
 

avant de longer les « cubes » d’Habitat 67, ensemble résidentiel expérimental réalisé dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1967.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 111-p111
 

L’excursion se termine et je vais prendre un verre place Jacques-Cartier, avant de passer un long moment dans les boutiques de la rue Saint-Paul.
 

Puis je regagne mon quartier. Tiens ! La librairie-papeterie Le Parchemin, dans le métro Berri-UQAM, a l’air particulièrement intéressante…
 

 Et, après avoir acheté un pique-nique à l’IGA de la rue Sainte-Catherine-Est, je rentre à l’hôtel pour m’installer un moment à une table, dans la cour, en face de ma chambre.
 

Les cartes, c’est fini…. mais il faut penser aux bagages : demain matin, départ en bus pour Québec. Dire que je commençais à me sentir chez moi à Montréal !

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 11:57

J9. Dimanche 3 août : arrivée à Québec.
 

Trois heures de route et un bon quart d’heure d’avance : l’autobus de la compagnie Orléans-Express arrive un peu avant midi à Québec, au terminus de la gare du Palais.
 

 Je récupère un plan de la ville et je vais dîner dans le hall de la gare des trains. Eh bien ! Je n’aurais pas dû ! Je n’ai jamais vu un buffet de gare aussi mal organisé : il vaut mieux … ne pas avoir de train à prendre ! Les deux employés ont l’air complètement perdus dès qu’il y a plus d’un client à la fois.
 

 Donc, si jamais vous avez besoin de manger à la gare du Palais, je vous conseille de le faire à la gare des autocars. C’est beaucoup mieux : je l’ai expérimenté plusieurs fois en 2016.
 

En tout cas, j’ai largement le temps de faire quelques révisions sur la ville de Québec, fondée en 1608 par Samuel de Champlain, sur le promontoire du Cap-Diamant. Pourquoi ce nom ? Parce que Jacques Cartier avait pris de la pyrite de fer et du quartz pour des pierres précieuses…
 

Quant au nom de la ville, il viendrait du mot algonquin « kebec », qui signifie « là où la rivière se rétrécit ».
 

Une fois mon repas – enfin – terminé,  je pars à pied vers l’hôtel, munie de mon plan. Je ne sais pas si c’est une bonne idée : certes, ce n’est pas très loin…. mais qu’est-ce que ça monte ! Et il fait très chaud ! Enfin, comme me le fait remarquer la réceptionniste à mon arrivée, ce sera plus facile au retour….
 

L’hôtel Château Fleur de Lys, au 15 de l’avenue Sainte-Geneviève, juste derrière le Château Frontenac,  est situé dans un très beau bâtiment ancien, un édifice victorien du 19e siècle classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.  
 

Première découverte de Montréal et de Québec 112-p112
 

Les chambres ont donc parfois une disposition spéciale. Dans la mienne, par exemple, le lavabo est dans la chambre et pas dans la salle de bain : ce n’est pas très gênant. En tout cas, le lit a l’air très confortable. Après avoir défait ma valise, je me repose donc un moment : il sera plus agréable de ressortir quand il fera moins chaud…
 

Vers 17 heures, je fais une première étape au Centre Infotouriste. Mon but : trouver le moyen d’aller sans voiture sur l’île d’Orléans. Pourquoi l’île d’Orléans ? Parce que c’est là que se passe en grande partie un de mes romans québécois favoris, Gabrielle, premier tome de la trilogie Le goût du bonheur, écrit par Marie Laberge. J’achète donc un billet pour une excursion qui me permettra mercredi d’aller voir, entre autres, « l’île de Gabrielle »…
 

Ensuite, je vais faire une première promenade dans le Vieux-Québec. Je marche tranquillement, un peu au hasard, dans les rues de la Haute-Ville. Aujourd’hui, j’ai juste envie de faire connaissance….
 

Et puis, c’est tellement beau. J’avoue que j’ai un petit faible pour le Château Frontenac...
 

Première découverte de Montréal et de Québec 113-p111
 

 C’est aussi avec une certaine fascination que j’explore la boutique de décorations de Noël, avant d’aller souper, juste à côté, au Café Buade.
 

Et je finis la soirée par une promenade sur la Terrasse Dufferin, pour contempler à loisir les eaux du Saint-Laurent.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 114-p111


À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 12:42

J10. Lundi 4 août : des hauteurs de Québec… à celles de l’Olympe !
 

Mon programme du matin : une promenade dans la Haute-Ville du Vieux-Québec. Je commence donc mon circuit non loin de l’hôtel, à la porte Saint-Louis qui, paraît-il, a connu bien des vicissitudes : déplacement, démolition, reconstruction ! Son aspect actuel date de la fin du 19e siècle.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 115-p111
 

Une très brève sortie « hors les murs », devant le parc de l’Esplanade, me permet de voir les bustes de Roosevelt et de Churchill. Que font-ils là ? C’est une manière de rappeler la participation de ces deux hommes politiques aux Conférences de Québec en 1943 et 1944.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 116-p111
 


Première découverte de Montréal et de Québec 117-p112


Je reviens ensuite « dans les murs » pour me rendre rue Sainte-Ursule : l’église Chalmers-Wesley, partagée entre la communauté écossaise presbytérienne et la paroisse francophone Saint-Pierre, possède une très belle flèche néo-gothique.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 118-p112
 

Et, après le néo-gothique, je passe au… néo-grec, avec la maison Cirice-Têtu, avenue Sainte-Geneviève, où Saint-Exupéry séjourna au début des années 1940.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 119-p112
 

Puis je tourne à gauche pour arriver au parc du Cavalier-du-Moulin. J’ignorais, je l’avoue, qu’un « cavalier » était un ouvrage situé derrière une fortification principale. À cet emplacement, se trouvait aussi autrefois un moulin à vent.
 

En tout cas, l’endroit offre une vue magnifique sur Québec, et en particulier sur l’édifice Price, construit à l’origine pour être le siège social de la compagnie Price, spécialisée dans la fabrication du papier. Je crois qu’il est aujourd’hui la résidence officielle du premier ministre du Québec.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 120-p111
 

Comme je l’ai dit, j’aime beaucoup l’Art déco…
 

Je quitte le parc pour gagner la terrasse Dufferin, que j’ai déjà longuement arpentée hier soir. Cette promenade de style Belle Époque, créée à l’instigation de Lord Dufferin, gouverneur général du Canada, occupe l’ancien emplacement du château Saint-Louis, résidence des gouverneurs de la Nouvelle France, qui disparut dans un incendie au début du 19e siècle.  
 

C’est certain, la terrasse Dufferin va vite devenir l’un de mes endroits favoris à Québec ! J’aime beaucoup m’y promener, et profiter de la vue qu’elle offre d’un côté sur le Saint-Laurent, de l’autre sur le Château Frontenac
 

Première découverte de Montréal et de Québec 121-p111
 

C’est sûr, ce batiment est particulièrement photogénique !
 

Construit à la fin du 19e siècle, il a été conçu par un architecte américain, Bruce Price, célèbre pour ses gratte-ciel new-yorkais … et pour la gare Windsor que j’ai déjà vue à Montréal. Quant à Louis de Buade, comte de Frontenac, c’était le gouverneur de la Nouvelle France au 17e siècle.
 

Un petit tour maintenant sur la place d’Armes, de l’autre côté du Château Frontenac. C’est un ancien terrain d’exercices militaires, qui a été transformé en square d’agrément. Depuis le début du 20e siècle, il est dominé par un monument appelé …. le Monument de la Foi : décidément, le catholicisme est omniprésent dans « la belle province » !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 122-p113
 

Je prends ensuite la rue Saint-Louis, où je vois d’abord, sur ma droite, l’ancien Palais de justice, de style néo-Renaissance, connu sous le nom d’édifice Gérard D. Lévesque et abritant le ministère des Finances.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 123-p111
 



Plus loin, au 34 de la rue Saint-Louis, je passe devant la maison Jacquet, avec son crépi blanc et son toit rouge, la plus ancienne maison de la Haute-Ville, la seule à avoir conservé son apparence du 17e siècle (1679).
 

Première découverte de Montréal et de Québec 124-p111
 

Juste à côté, rue Donnacona et rue du Parloir, se trouve le monastère des Ursulines, qui domine le quartier avec son école (la plus ancienne maison d’enseignement pour filles en Amérique du Nord), son musée et sa chapelle.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 125-p112
 

Enfin, après un détour par la rue Sainte-Anne pour aller voir l’édifice Price, j’arrive place de l’Hôtel de Ville, devant Notre-Dame de Québec.
 

C’est, paraît-il, un bâtiment composite, à la suite de destructions et de reconstructions successives entre le milieu du 17e siècle et le début du 20e. Mais, personnellement, j‘aime bien.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 126-p111
 
         Première découverte de Montréal et de Québec 127-p111



         Première découverte de Montréal et de Québec 128-p111




Je sors de la Basilique-cathédrale et, de l’autre côté de la rue, je vais faire un tour dans le Séminaire de Québec, complexe religieux du 17e siècle, dans les locaux duquel a été fondée en 1852 l’Université Laval, aujourd’hui établie à Sainte-Foy. Le nom vient de Monseigneur François de Laval, premier évêque de Québec et fondateur du Séminaire. Aujourd’hui, on y trouve encore l’École d’architecture de l’Université Laval, un collège privé et le Musée de l’Amérique francophone.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 129-p111
 

La visite, ce sera pour un autre jour. Pour le moment, il commence à faire chaud et l’heure du dîner approche. Après bien des détours et des hésitations, je vais manger à « L’improviste », rue des Jardins. C’est plus calme et moins « achalandé » que les restaurants de la rue Saint-Jean. Et finalement, c’est sympathique et très bon. C’est l’occasion, sur les conseils du serveur, de goûter le pouding au chômeur, gâteau typiquement québécois ….
 

Le repas terminé, il fait chaud et je descends vers la Basse-Ville pour profiter de  la climatisation du Musée des civilisations, et surtout pour visiter l’exposition « Les maîtres de l’Olympe », consacrée aux trésors des collections gréco-romaines de …. Berlin ! Je m’attarde longuement dans cette exposition, très intéressante et très bien présentée. Malheureusement, les photos sont interdites.
 

Je fais ensuite une pause-thé au café du Musée, avant d’aller jeter un coup d’œil sur les collections permanentes.
 

Enfin, après un arrêt à la Boutique du Musée pour acheter le livre de l’exposition, je remonte vers l’hôtel : il est temps de recharger mon appareil photo… et de souffler un peu !
 

L’après-midi touche à sa fin quand je repars explorer les boutiques de la rue Saint-Jean : je repère par exemple quelques beaux calendriers à la librairie Pantoute … et je ne résiste pas à un cornet au sucre d’érable aux « Délices de l’érable » : c’est trop bon ! Une excellente façon de terminer la journée…

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 13:05

J11. Mardi 5 août (1ère partie) : Québec : promenade dans la Basse-Ville.


Ce matin, il ne fait pas trop chaud et le temps est nuageux. Heureusement, les gouttes de pluie ne seront pas trop nombreuses...
 

Je descends d’abord la Côte de la Montagne jusqu’à l’escalier Casse-Cou qui, à l’origine, au 17e siècle, était constitué de planches de bois : visiblement, ce n’est plus le cas aujourd’hui !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 130-p111
 

Au pied de l’escalier, la rue du Petit-Champlain est vraiment très jolie avec ses maisons des 17e et 18e siècles.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 131-p111
 

Je n’ai pas de photo d’ensemble de la rue : même de bonne heure, il y avait trop de monde !
 

La première maison, au n° 16, est une des plus anciennes maisons de Québec. Elle fut habitée (au 17e siècle) par Louis Jolliet, l’un de ceux qui découvrirent le Mississipi. C’est là maintenant que se trouve l’entrée du funiculaire.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 132-p111
 


        Première découverte de Montréal et de Québec 133-p111




Au bout de la rue, j’arrive devant la fresque du Petit-Champlain, qui illustre les étapes de la vie d’un quartier portuaire de Québec. Superbe ! Il faut dire que j’aime beaucoup les fresques en trompe-l’œil.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 134-p111

Première découverte de Montréal et de Québec 135-p111
 

Je descends ensuite sur le Boulevard Champlain. Tiens ! Un visiteur !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 136-p111




Je tourne à gauche pour gagner l’Anse du Cul-de-Sac, avec ses belles maisons colorées et sa vue en contre-plongée sur le Château Frontenac.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 137-p111
 


Première découverte de Montréal et de Québec 138-p111




Après avoir longé le Boulevard Champlain, où se préparent les fêtes de la Nouvelle France, je remonte vers la place Royale, qui s’étend sur l’emplacement du premier poste fortifié construit au moment de la fondation de Québec, en 1608.
 

On peut y voir un buste en bronze de Louis XIV, datant de 1931 et remplaçant le buste initial disparu au début du 18e siècle.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 139-p111
 

Quant à la vue d’ensemble de la place, ce n’est pas pour aujourd’hui. Là encore, il y a beaucoup trop de monde…
 

Et c’est pareil devant l’église Notre-Dame-des-Victoires, la plus ancienne église de pierre en Amérique du Nord, dont la construction a été entreprise en 1688. Elle a été ainsi baptisée pour célébrer des défaites anglaises qui ont eu lieu à la fin du 17e siècle et au début du 18e.
 

Juste à côté de la place, rue Notre-Dame, se trouve la Fresque des Québécois, réalisée par des peintres lyonnais et québécois. Encore une fresque en trompe-l’œil : c’est mon jour de chance !
 

Je dois dire que je ne suis pas sûre de reconnaître tout le monde…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 140-p111
 

Ah ! Quelqu’un que je connais !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 141-p112
 

 Juste devant le chanteur, un père de famille est en train de photographier son fils … prénommé Félix, bien sûr !
 

Je reviens à la place Royale puis, par la rue Saint-Pierre et la rue Dalhousie, je me dirige vers le Vieux-Port : finalement, j’ai le temps de commencer sa visite ce matin.
 

J’arrive d’abord à l’emplacement du Musée Naval de Québec, sur le quai 19 : son exposition sur l’histoire navale du fleuve ne m’attirant pas, je continue à suivre le bord de l’eau, pour une promenade très agréable avec vue sur l’île d’Orléans.
 

Retour au quai Saint-André, avant de tourner à gauche rue Saint-Pierre et d’arriver au carrefour formé par les rues Saint-Pierre, Saint-Paul et du Sault-au-Matelot. L’endroit s’appelle la place de la FAO, du nom d’une organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture, dont la première assemblée a eu lieu en 1945 au Château Frontenac. Au centre de la place, on peut voir une statue, « La vivrière », représentant une proue de navire à figure féminine, tenant fruits, légumes et céréales.
 

Je prends ensuite la rue du Sault-au-Matelot et je m’engage dans la rue Sous-le-Cap, où habitaient à la fin du 19e siècle des familles d’origine irlandaise. C’est un endroit fascinant, où on marche sous des passerelles colorées, au milieu des escaliers et des fleurs.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 142-p111
 


Première découverte de Montréal et de Québec 143-p111




C’est maintenant le moment du dîner… et de la pause ! Je choisis le Café Bistro du Cap, rue du Sault-au-Matelot, dehors mais à l’abri des gouttes de pluie qui menacent. J’y mange d’excellentes crêpes.. dont enfin une au sirop d’érable ! Et en plus, la patronne est sympathique, ce qui ne gâte rien.
 

Ensuite, après un détour par la rue Sous-le-Cap (juste pour le plaisir !), je rejoins le quai Saint-André pour me promener le long du Bassin Louise, d’où je peux observer les immenses silos de la Bunge.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 144-p111
 

Quelqu’un semble même poser pour la photo…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 145-p111
 

Et j’arrive au Marché du Vieux Port, où je flâne longuement au milieu des étals. C’est le moment de découvrir les bleuets…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 146-p111
 

Dernière étape dans ce quartier : la gare du Palais, terminus des autocars et des trains. Elle a été inaugurée en 1915 selon les plans d’un architecte new-yorkais, dans le même style que le Château Frontenac. Sur la place de la gare, se trouve une impressionnante sculpture-fontaine, nommée « Éclatement II ».
 

Première découverte de Montréal et de Québec 147-p111
 

C’est maintenant le moment d’entamer la remontée vers la Haute-Ville…

À suivre....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 13:27

J11. Mardi 5 août (2ème partie) : retour dans la Haute-Ville.
 

J’ai dû prendre beaucoup de notes : mon cahier est presque fini ! J’en achète donc un nouveau dans une « tabagie » de la rue Saint-Jean, avant de rentrer me reposer à l’hôtel. Il commence à faire chaud…
 

Et c’est sous une température plus clémente que je repars me promener dans la Haute-Ville, en fin d’après-midi.
 

Première étape : le parc Montmorency, que je rejoins en passant par la terrasse Dufferin. Tiens ! Georges-Étienne Cartier est bien loin de sa maison de Montréal !

 
Première découverte de Montréal et de Québec 148-p112

En face, Monseigneur François de Laval …. semble bénir toute la ville.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 149-p111
 

Quant au parc, il a été aménagé à la fin du 19e siècle par Lord Dufferin, qui appréciait la vue superbe qu’il pouvait admirer depuis le promontoire.
 

Et il avait bon goût, même si la vue n'est plus tout à fait la même...
 

Première découverte de Montréal et de Québec 150-p111
 

Un peu plus bas, rue Port-Dauphin et  rue des Remparts, les maisons ne sont pas mal non plus…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 151-p111
 

Non loin de là, se dresse l’ancien hôpital de la Miséricorde, un grand édifice en briques rouges où les religieuses du Bon Pasteur accueillaient autrefois les mères célibataires. 

Première découverte de Montréal et de Québec 152-p112


 
Petite visite au parc de l’Artillerie : si j’en juge par les occupants actuels, il a perdu toute vocation militaire !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 153-p111
 

Et ensuite, par la rue d’Auteuil, j’arrive devant la porte Saint-Jean, qui a connu les mêmes vicissitudes que la porte Saint-Louis : déplacement, démolition, reconstruction !
 

La porte actuelle date de la fin des années 1930.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 154-p111
 

Petite révision au passage : de bas en haut, porte Saint-Jean, porte Kent, porte Saint-Louis…
 

Et c’est parti pour l’ascension de la rue d’Auteuil (abrupte !), avec ses jolies maisons, le long du parc de l’Esplanade.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 155-p111
 


Première découverte de Montréal et de Québec 156-p111


Voici maintenant la porte Kent, dont les plans ont été élaborés en 1878 par Charles Baillairgé. À mon avis, c’est la plus belle des portes du Vieux-Québec.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 157-p111
 

Un tour sur les Plaines : c’est là que se déroula en 1759 la bataille des Plaines d’Abraham, où les Français furent vaincus par l’armée britannique. La fin de la Nouvelle-France n’allait plus tarder…


Première découverte de Montréal et de Québec 158-p111




Je redescends vers la rue Saint-Jean pour acheter mon pique-nique dans un supermarché « hors les murs », avant de remonter tranquillement en passant par le Château Frontenac et la terrasse Dufferin : j’ai assez monté la rue d’Auteuil pour aujourd’hui !
 

 Et je m’installe un moment pour prendre le frais sur un banc de la terrasse, face au fleuve et à l’île d’Orléans, pendant que le Château Frontenac s’illumine peu à peu.


 

Première découverte de Montréal et de Québec 159-p111
 
Première découverte de Montréal et de Québec 160-p111


Demain, ce sera « l’île de Gabrielle » !

À suivre....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 13:50

J12. Mercredi 6 août : Québec : une journée « hors les murs ».
 


Il est 10h30 ce matin lorsque je rejoins sur la place d’Armes l’excursion que j’ai réservée le jour de mon arrivée à Québec : il s’agit d’une excursion organisée par les Tours du Vieux Québec, et intitulée…. Les charmes de la campagne ! Le titre me laisse rêveuse…
 

Et j’ai quand même un peu d’appréhension : je n’aime ni les groupes ni les visites guidées. Mais, sans voiture, c’était en 2014 la seule solution pour aller à l’île d’Orléans, à moins bien sûr de prendre un taxi.
 

Le début ne me rassure pas trop. D’abord, j’ai failli avoir un tour uniquement anglophone : un comble au Québec ! Heureusement, il y avait quelques autres francophones dans le groupe, et le tour est bilingue.
 

Quant aux plaisanteries du chauffeur-guide, elles me fatiguent assez vite. Une chance : il en fait plus en anglais qu’en français !
 

Et puis, finalement, tout s’est plutôt bien passé : à chaque étape, le chauffeur nous laisse tranquilles et se contente de fixer une heure de rendez-vous pour le retour au car.
 

Premier arrêt : l’île d’Orléans, à laquelle on accède maintenant par un pont qui enjambe le Saint-Laurent. Il me semble que, dans Gabrielle, le roman qui m’a donné envie de venir ici, c’était encore en traversier…
 

Me voici donc à Sainte-Pétronille, avec ses paysages verdoyants et ses jolies maisons :
 

Première découverte de Montréal et de Québec 161-p111
 

Et n’oublions pas bien sûr sa chocolaterie ! Le chocolat au beurre d’érable, je ne connaissais pas, mais c’est excellent !
 

Étape suivante : la Chute Montmorency, une fois et demie plus élevée que les chutes du Niagara … mais moins large ! Le retour au car est fixé dans une heure.
 

 Je n’aime pas trop être suspendue entre ciel et terre, mais je prends mon courage à deux mains pour monter dans le téléphérique. Et je ne le regrette pas : la vue est superbe !


Première découverte de Montréal et de Québec 162-p111

Première découverte de Montréal et de Québec 163-p111


Je vais même marcher sur le pont suspendu  au-dessus de la chute, mais j’avoue que je ne m’attarde pas…
 

Et c’est la descente en téléphérique qui, étrangement, me semble plus longue que la montée.  Et voici le pont suspendu !
 

          
          Première découverte de Montréal et de Québec 164-p111
 

Tout le monde est revenu au car. Les deux étapes suivantes seront « commerciales » : une boutique d’œuvres d’art en cuivre (très belles au demeurant) et une boulangerie où nous dégustons des tartines au beurre d’érable : un délice !
 

Et enfin, nous voici à ce que le guide nous présente comme la plus grande et la plus belle église d’Amérique du Nord, la basilique Sainte-Anne de Beaupré, consacrée à la mère de la Vierge Marie, Sainte Anne, dont la statue se dresse devant le bâtiment.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 165-p111
 

Et effectivement, c’est magnifique. Plusieurs édifices se sont succédé depuis la première chapelle du 17e siècle. Quant à l’église actuelle, immense, de style néo-roman, elle date de 1923.
 

J’ai le temps de me promener tranquillement, et j’apprécie beaucoup l’endroit, avec ses deux niveaux.
 

Au niveau supérieur, quelques mosaïques d’animaux à l’entrée. On dirait presque des peintures naïves….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 166-p111
 

Puis une impression d’espace et de clarté, avec des mosaïques qui scintillent sous l’immensité de la voûte.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 167-p111
 

Première découverte de Montréal et de Québec 168-p111

Je descends ensuite au niveau inférieur, une grande chapelle aux couleurs bleutées.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 169-p111
 

Je remonte et m’arrête un moment devant les portes de cuivre, œuvres d’Albert Gilles, avant de regagner le bus.
 
Première découverte de Montréal et de Québec 170-p112
 

Et c’est le retour à Québec, au milieu des embouteillages dus sans doute aux fêtes de la Nouvelle France. Je m’achète une glace au sirop d’érable avant de regagner l’hôtel, somme toute satisfaite de mon excursion.
 

C’est en fin d’après-midi que je repars en direction de l’église Saint-Jean-Baptiste.  Le temps est menaçant et la pluie se met à tomber quand j’arrive place d’Youville.  Je traverse l’avenue Honoré-Mercier et, comme la pluie s’accentue, je décide de m’arrêter pour manger. L’avantage, au Canada, c’est qu’on peut manger à 18h ! Et après tout, je n’ai pas vraiment dîné à midi.
 

Je m’arrête donc dans dans un restaurant appelé L’Accent, à l’angle de la rue Saint-Jean et de l’avenue Honoré-Mercier. Non loin de moi, un couple est attablé, déjà costumé pour le défilé des fêtes de la Nouvelle France.
 

 Cet arrêt-repas était une bonne idée : la pluie a cessé, et je peux repartir en promenade, dans la partie « hors les murs » de la rue Saint-Jean.
 

J’arrive d’abord devant d’abord l’ancienne église Saint-Matthew, une église néo-gothique devenue … une bibliothèque municipale !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 171-p112
 

À côté se trouve un cimetière protestant datant de 1791, où étaient enterrés anglicans et huguenots. Curieux : j’avais vu l’autre jour au Musée des civilisations que les protestants français n’avaient pas le droit de s’installer en Nouvelle France….
 

Un peu plus loin, au n° 699, il y a l’épicerie Moisan, fondée en 1871, qui se proclame « la plus vieille épicerie en Amérique du Nord ».
 

De l’autre côté de la rue, c’est le Choco-Musée Érico, chocolaterie et musée du chocolat : je rentre bien sûr ! Je commence par visiter le musée, qui contient de très belles chocolatières et aussi des sculptures en chocolat.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 172-p112
 
Puis je me rends dans la boutique, où tout a l’air trop bon ! Je ne résiste pas à une « glace molle », avec enrobage de chocolat lait-noisette : un délice !
 

Après cet excellent dessert,  je vais voir l’église Saint-Jean-Baptiste, achevée en 1885. Plutôt impressionnante !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 173-p111
 

Selon le conseil de mon guide, je grimpe, juste en face, les escaliers de la rue de Claire-Fontaine. En revanche, je ne sais pas si le coup d’œil en vaut vraiment la peine ! Il y a surtout des fils téléphoniques partout !
 

Je rebrousse donc chemin par la rue Saint-Jean, où je m’amuse à regarder les enseignes des boutiques.
 

Un bar :


Première découverte de Montréal et de Québec 174-p111
 

Un dépanneur :

Première découverte de Montréal et de Québec 175-p111
 

Un magasin de vaisselle :
Première découverte de Montréal et de Québec 176-p111
 

Un restaurant :

Première découverte de Montréal et de Québec 177-p111
 

 

Et me voilà revenue avenue Honoré-Mercier, au centre de laquelle se dresse une sculpture datant de 2005, « Les vents déferlants », symbolisant les vaisseaux de Jacques Cartier.
 

Je repasse place d’Youville, où les monuments sont illuminés. Tiens ! Le Capitole ! Serais-je rentrée à Toulouse ?
 

Première découverte de Montréal et de Québec 178-p111
 

Mais non ! Le Capitole de Québec, de style Beaux-Arts, remodelé en 1992, comporte une salle de café-concert, un hôtel de luxe, un restaurant et même un cinéma attenant.
 

Je rejoins maintenant la partie intra muros de la rue Saint-Jean pour entamer la remontée vers l’hôtel. Au niveau de l’Hôtel de Ville et de la Basilique-cathédrale, impossible de continuer : il y a trop de gens massés pour regarder le défilé costumé des fêtes de la Nouvelle France.
 

J’essaie moi aussi de voir le défilé, mais je n’y arrive pas : je suis trop petite ! Je fais donc un détour pour rejoindre la terrasse Dufferin, afin de finir la soirée en contemplant les lumières sur le Château Frontenac et le Saint-Laurent.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 179-p111

Première découverte de Montréal et de Québec 180-p111

À suivre....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 14:01

J13. Jeudi 7 août : Québec…. à l’abri de la pluie ?
 

Mon programme de la matinée : la colline parlementaire. Je pars donc en direction de la porte Saint-Louis… en regardant avec inquiétude les nuages qui s’accumulent dans le ciel. Et comme par hasard, au moment précis où je franchis la porte, la pluie se met à tomber !
 

Toujours sous la pluie, je parviens à l’Hôtel du Parlement, siège de l’Assemblée nationale du Québec, vaste édifice construit à la fin du 19e siècle, avec un décor Second Empire. Son architecture est inspirée par celle du Palais du Louvre, avec des bâtiments entourant une cour carrée.
 

C’est sûr, le ciel est loin d’être bleu….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 181-p111
 

Très vite, je décide de me mettre à l’abri à l’intérieur. Malheureusement, la prochaine visite en français n’est que dans trois quarts d’heure. Je récupère mon ticket (gratuit), j’essaie de m’abriter du mieux que je peux et, un peu avant 10h30, je me présente à la porte d’entrée.
 

Eh bien ! La visite est si intéressante que je la referai deux ans plus tard ! Pour les détails et les photos, je me contente donc de renvoyer mes fidèles lecteurs à mon carnet de 2016…
 

Un petit tour à la Boutique, pour acheter quelques stylos avec l’inscription « Assemblée nationale du Québec », et je ressors…toujours sous la pluie !
 

Il me faut donc de nouveau trouver un endroit abrité : ce sera le Musée de l’Amérique francophone, dans les locaux du Séminaire de Québec. J’en profite pour réserver la visite du Séminaire pour cet après-midi à 15h30 (la précédente vient juste de partir) et je parcours les salles du musée.
 

On y trouve des cartes d’Amérique datant du 16e siècle.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 182-p111
 
Première découverte de Montréal et de Québec 183-p111


J’aime bien aussi l’exposition sur la colonie que Jacques Cartier et Jean-François de Roberval ont tenté d’implanter au Cap-Rouge : Roberval est, semble-t-il, le grand oublié de l’histoire. J’apprendrai par le guide de cet après-midi qu’il était peut-être protestant….
 

Je sors du musée et je gagne la rue Saint-Louis pour dîner dans un restaurant appelé « l’Omelette » ou « le Café de Paris » : je n’ai pas trop compris…
 

Un tour ensuite à la librairie Pantoute, rue Saint-Jean, et me voilà repartie pour la visite du Séminaire, une visite guidée d’une heure. Vingt personnes ! Il paraît que d’habitude c’est quatre ou cinq…
 

Premier arrêt : la Chapelle. Nous apprenons que les colonnes qui ressemblent à du marbre sont en fait recouvertes de métal : c’est moins cher !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 184-p111
 

C’est aussi le cas des trompe-l’œil au fond du chœur.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 185-p111
 

Quant au petit orgue, c’est une reconstitution d’un orgue du 18e siècle, avec un son très proche de celui d’un clavecin.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 186-p112
 

La visite permet également de découvrir certaines salles habituellement fermées, dont la cuisine, dans l’âtre de laquelle on pouvait faire cuire un bœuf entier !
 

En sortant, je discute un moment avec un Québécois passionné de généalogie et recherchant ses ancêtres français : à mon accent, il avait compris que j’étais française….
 

Je retourne ensuite me reposer à l’hôtel, avant de repartir un peu avant 18h.  Le ciel s’est éclairci et je me dirige de nouveau vers la colline parlementaire.
 

 Cette fois, je m’arrête devant la Fontaine de Tourny, au milieu de l’avenue Honoré-Mercier, face à l’Hôtel du Parlement. Elle a été installée en 2007, pour la commémoration du 399e anniversaire de la ville de Québec, mais date de la seconde moitié du 19e siècle et vient de … Bordeaux !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 187-p111
 

Quant au ciel derrière le Parlement, il est beaucoup moins sombre que ce matin !
 

Première découverte de Montréal et de Québec 188-p111
 

Je reviens dans le Vieux-Québec par ma porte préférée, la  porte Kent, joliment éclairée.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 189-p111
 

Je passe ensuite par la rue Saint-Jean pour acheter des cartes postales et quelques provisions, avant de finir la soirée sur la terrasse Dufferin, entre le Saint-Laurent et le Château Frontenac.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 190-p111
 
Première découverte de Montréal et de Québec 191-p111


Demain, c’est le retour à Montréal…

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 14:07

J14. Vendredi 8 août : retour à Montréal.
 

Ce matin, j’ai encore le temps de faire un tour rapide dans le Vieux-Québec. Première constatation : à l’intérieur du Château Frontenac, le Père Noël est très en avance….
 

Première découverte de Montréal et de Québec 192-p112
 

Non loin de là, j’achète « l’aimant » que je voulais pour ma collection : le Château Frontenac photographié depuis la terrasse Dufferin.
 

Je n’ai donc plus qu’à retourner chercher ma valise à l’hôtel, afin de me rendre à la gare du Palais : à la descente, c’est mieux qu’à la montée !
 

Je vais chercher un sandwich et, trois heures plus tard, le bus de la compagnie Orléans-Express arrive à la gare d’autocars de Montréal.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 193-p112
 

Me voilà presque « à la maison », puisque  l’auberge Le jardin d’Antoine, rue Saint-Denis, est à deux pas. Je m’installe donc dans ma chambre, avant d’aller explorer les boutiques du quartier, de la rue Notre-Dame et de la rue Saint-Paul. Parmi mes achats, bien sûr, un « aimant » ! Il représente un lieu que j’aime beaucoup, le Carré Saint-Louis.
 

Pour la soirée, j’avais eu l’intention d’aller voir le « son et lumière » à la Basilique Notre-Dame, mais les spectacles sont malheureusement suspendus. Je rentre donc à l’hôtel pour manger mon pique-nique, faire le point sur mes achats et élaborer mon programme pour demain.
 

Après tout, j’ai encore toute une journée à Montréal…

À suivre...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 14:24

J15. Samedi 9 août : Montréal nostalgique…
 

Aujourd’hui, j’ai encore quelques courses à faire, mais surtout, j’ai décidé de retourner voir quelques-uns de mes endroits favoris dans Montréal. À la veille de mon départ, ce sera une journée pour le moins nostalgique…
 

De bonne heure, je prends donc le métro jusqu’à la station Mont-Royal. Mon objectif : descendre la rue Drolet, avec ses jolies maisons de toutes les couleurs. Eh bien ! Je crois que j’ai encore plus apprécié que la première fois. Vraiment, j’adore toutes ces couleurs…

Première découverte de Montréal et de Québec 194-p113
 


Première découverte de Montréal et de Québec 195-p112

Première découverte de Montréal et de Québec 196-p112
Première découverte de Montréal et de Québec 197-p112

Première découverte de Montréal et de Québec 198-p111

Première découverte de Montréal et de Québec 199-p111


Première découverte de Montréal et de Québec 200-p111


Je descends ainsi jusqu’à mon square fétiche, le Carré Saint-Louis, toujours aussi paisible, où je m’assieds un moment sur un banc.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 201-p111
 

Ma maison préférée…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 202-p111
 

Et non loin de là, une décoration inattendue sur un balcon.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 203-p111
 

Un tour ensuite dans les boutiques du Complexe Desjardins et des Cours Mont-Royal, avant de rejoindre la rue Saint-Paul : j’ai l’impression que tous les touristes de Montréal s’y sont donné rendez-vous !
 

Je décide donc de fuir la foule. Heureusement, la librairie Archambault, près de la station Berri-UQAM, est beaucoup plus tranquille…
 

Bon, j’avoue, avant de quitter le Vieux-Montréal, j’ai acheté… un écureuil en peluche ! N’est-il pas mignon ?
 

Première découverte de Montréal et de Québec 204-p111
 

Après être retournée à l’hôtel pour m’enregistrer sur le vol de demain, je repars vers 17h30 : je vais dire au revoir au parc La Fontaine … et à ses écureuils ! Cette fois, ce n’est pas une peluche…
 

Première découverte de Montréal et de Québec 205-p111
 
Au revoir donc…. et à bientôt !
 

Pour le moment, je redescends souper dans mon restaurant favori, La Bulle au carré, près du Carré Saint-Louis : salade printanière aux légumes et aux fruits frais, suivie d’une crêpe au sirop d’érable. Excellent !
 

D’ailleurs, la dame qui mange seule à la table à côté a l’air de mon avis. Nous entamons la conversation : elle est originaire de Sherbrooke, de passage à Montréal… et s’étonne de me voir voyager seule !
 

Nous repartons ensemble et descendons la rue Saint-Denis jusqu’à la porte de mon hôtel, où nous nous disons au revoir.
 

Et maintenant, il me reste à décider si l’essentiel des bagages, ce sera pour maintenant ou pour demain matin…
 


J16. Dimanche 10 août : « je reviendrai à Montréal… »
 

Finalement, je fais tranquillement mes bagages ce matin et, après le check-out, je prends le bus 747 aux alentours de 11h30. Une heure plus tard environ, je suis à l’aéroport.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 206-p111
 

Comme je suis en avance, je prends le temps de dîner avant le passage, très rapide, au contrôle de sécurité.
 

Je n’ai donc plus qu’à dépenser mes derniers dollars dans les boutiques et les cafés de la salle d’embarquement : des bonbons à l’érable et un parfait aux bleuets !
 

Cette fois, j’en ai peur, il va vraiment falloir rentrer en France …
 

Première découverte de Montréal et de Québec 207-p111
 
         Première découverte de Montréal et de Québec 208-p111


Et voilà, il est temps de clore ce carnet, que j’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger. Merci à tous ceux qui m’ont lue ! J’espère vous avoir inspiré le désir de découvrir ou de redécouvrir Montréal et Québec.
 

Pour ma part, j’ai effectué durant l’été 2016 un nouveau voyage dans la « belle province », et je n’ai toujours qu’une envie : revenir encore au Québec ! C’est donc à Robert Charlebois que j’emprunterai ma conclusion :
 

 « Je reviendrai à Montréal … »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Nophombem et FrançoiseVecc apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Nophombem Dim 12 Déc 2021 - 14:30

Bonjour Eleni
Superbe Carnet de voyage, Bravo, le texte, les photos, on s'y croirait Very Happy
Merci pour la visite, cela donne vraiment envie d'y aller.
Nophombem
Nophombem

Messages : 122
Date d'inscription : 09/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 14:39

Merci beaucoup! En tout, j'ai fait quatre voyages au Québec.... et le cinquième était prévu pour l'été 2020....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Deborah Dim 12 Déc 2021 - 15:26

Bonjour et merci pour ce récit imagé

pour le texte, c'est en effet très aisé à lire avec la police Arial 18 (c'est bien cela ?), bien mieux que la police par défaut.

pour les images, en effet elles gagnent à être réduites car certaines sont  tellement grandes qu'il faut descendre pour voir la seconde partie de l'image... Il en reste à redimensionner mais ce sera très joli une fois tout l travail fait Smile

Certains maîtrisent déjà l'aspect technique comme des pros, je suis impressionnée  cheers
Deborah
Deborah
Admin

Messages : 6656
Date d'inscription : 06/12/2021

https://forumvoyage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Dim 12 Déc 2021 - 17:37

Oui, c'est bien Arial 18!

Je suis maintenant en train de réduire la dimension des photos sur mon autre carnet. Je serai au point pour tous mes autres carnets (il m'en reste plusieurs à intégrer dans le nouveau forum).
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Hiacinthe Lun 31 Jan 2022 - 15:54

[quote="Eleni13"]
Comme les gouttes d’eau se transforment en averse, je remonte rapidement la rue Peel pour me mettre à l’abri dans les Cours Mont-Royal, un grand centre commercial aménagé dans un palace des années folles, l’hôtel Mont-Royal : il reste même une portion du plafond du hall, avec l’ancien lustre du Casino de Monte Carlo.
 

Première découverte de Montréal et de Québec 23-p1012
 


Il y a aussi de faux oiseaux….
 
Première découverte de Montréal et de Québec 24-p1012
 


… et un bassin avec de la végétation, très joli au demeurant. 
Première découverte de Montréal et de Québec 25-p1012
 

Petite pause expresso, avant d’aller voir le temps qu’il fait dehors. Eh bien dehors, il fait toujours le même temps pourri ! Il pleut, il pleut et il pleut toujours !  Et dire que les musées sont fermés le lundi : enfin, ils l’étaient en 2014, puisqu’en 2016, j’ai pu visiter le Musée des Beaux-Arts un lundi. Au fait, est-ce qu’il fait parfois beau le lundi à Montréal ?
Bonjour Hélène,

Montréal sera l'une des villes où nous ferons étape à la fin de notre circuit prévu cette année en septembre/octobre.

Ma visite de Montréal date de l'été 1976 (avec mes parents, j'avais 15 ans), ça fait un bail !

Ton carnet est extrêmement intéressant. Nous ne pourrons pas séjourner aussi longtemps à Montréal, mais je relève les endroits qui nous intéressent. Le grand centre commercial "Cours Mont-Royal" aménagé dans un palace des années folles a l'air très beau, et si on y est au moment d'un repas, on pourrait manger à la Foire alimentaire où tu as dîné. C'était bon ?  

Ensuite, tu montres une photo prise à l'intérieur de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Elle me donne envie de la visiter  bounce 

Je te remercie beaucoup pour ce carnet très détaillé  Very Happy 

Bonne après-midi !

A bientôt !

Christine
Hiacinthe
Hiacinthe
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 1181
Date d'inscription : 10/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Lun 31 Jan 2022 - 16:34

@Hiacinthe 

Bonjour Christine,

Merci pour ton message!

Pour la foire alimentaire, je crois que j'avais apprécié ses dimensions "à taille humaine" par rapport à d'autres foires alimentaires de Montréal. Sinon, je crois qu'il y avait à peu près le même choix qu'ailleurs...
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Quebec

Message par Zezette Lun 31 Jan 2022 - 18:08

Magnifique reportage photo sur Montréal et Québec, peut de touriste se sont aussi intéressés aux édifices religieux de la belle province,, parce qu on a tout en Europe.
C est très touchant d imaginer tous ces catholiques accrochés à leur foi si loin de la mère patrie.
Bravo, ça m à plus bien que non croyante, une renégate, Sainte Marguerite d Youville est une de mes ancêtres née de Varennes...
Encore merci, j ai revu Montréal depuis mon bout du monde..
Valerie
avatar
Zezette

Messages : 495
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Eleni13 Lun 31 Jan 2022 - 18:49

@Zezette

Bonjour Valérie et merci pour ton commentaire!

Si le coeur t'en dit, j'ai publié d'autres carnets sur le Québec....
Eleni13
Eleni13
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 662
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Première découverte de Montréal et de Québec Empty Re: Première découverte de Montréal et de Québec

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum