Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Ven 18 Mar 2022 - 17:56

Retour sur une semaine en fin d'année 2017 au Cap Vert.
Afin de trouver un peu de soleil au milieu de l’hiver, nous avons opté pour deux îles sous le vent au Cap Vert. Nous aurions pu choisir, les îles de Sal ou de Boa Vista avec sable blanc et mer turquoise. Notre objectif n’était pas de passer une semaine à nous prélasser sur une plage mais plutôt de découvrir le volcan Fogo et faire l’ascension du Grand Pico.

Voici donc le programme prévu pour notre semaine capverdienne:
Île de Santigo: 3 nuits
Île de Fogo: 3 nuits
Île de Santiago: 2 nuits

Suite aux conseils et avis de forumeurs (Ptitortue, Maud49, Stef2Mars, Rdemonte, Willemspie…) que je remercie chaleureusement, nous avons dû découper notre séjour de cette façon.
D’une part, les transports aériens entre les îles n’étant pas très fiables, nous ne pouvions pas finir par Fogo avant de reprendre notre vol international.
Et d’autre part, il fallait tenir compte du jour de Noël qui est férié, la population étant en majorité catholique, il n'était pas possible d'avoir un guide sur Fogo ce jour-là, donc impossible de commencer notre séjour par Fogo.

Les trois premiers jours sur Santiago, nous avions réservé une voiture pour être en totale autonomie sur l'île.
Par contre, en ce qui concerne Fogo, nous avons utilisé les services d'une agence locale CapVertrando qui s'est occupé des vols intérieurs, des transferts, des hébergements et du guide.

Ça c'est ce qui était prévu... Mais la réalité a été différente.
Heureusement, au Cap Vert c'est : No Stress


Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_0310
Samedi 23 Décembre: Lyon / Lisbonne / Praia
Mon mari me dépose avec les valises devant le terminal afin que j'aille à l'enregistrement. Il n'y pas beaucoup de monde à l'aéroport, normal aussi, il est 4h du matin. Et notre vol, Lyon / Lisbonne de 6h est le premier avion à décoller de la journée.

À l'enregistrement, un seul guichet, une quinzaine de personne devant moi, et en 5 mn, 20 personnes derrière. Apparemment, beaucoup de problème car pratiquement personne ne passe rapidement Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

En attendant mon tour, je vous donne une petite info sur le parking de l’aéroport de Saint Exupéry : Il est possible d’effectuer la réservation en ligne à partir de 3 mois avant la date de départ. Cela permet d’être sûr d’avoir une place surtout lors des grands rushs. De plus, on peut avoir une réduction jusqu’à 40% selon les dates. Et enfin, côté pratique, à la barrière, l’identification des plaques de la voiture est automatique.

Bon, revenons à l’enregistrement avec la TAP, quelle histoire ! En effet, hier il nous a été impossible d'effectuer l'enregistrement en ligne, nous avions comme message problème de billet. Impossible aussi d'aller voir notre réservation, les numéros des billets électroniques sont non valides. Du coup gros coup de stress, lorsque j'arrive enfin à avoir la TAP par téléphone, il s'avère que notre vol Lisbonne / Praia a été annulé et nous avons été basculé sur le vol suivant. Initialement nous devions partir de Lisbonne à 9h30, il nous faudra maintenant attendre jusqu’à 21h45, du coup plus de 14 h d'attente à Lisbonne Deux îles capverdiennes sous le vent Mad.

Trop drôle, on nous propose de décaler d'un jour ou de nous rembourser. Je demande de décaler notre vol Lyon / Lisbonne mais impossible de prendre un vol plus tard dans la journée pour Lisbonne tout est complet. Eh oui, ce samedi est le grand départ pour les vacances de Noël Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.
Mais ce qui est le plus énervant c’est que l’annulation du vol a eu lieu début juin, nous n'avons eu aucun mail nous avertissant de cette modification sinon nous aurions pu négocier de changer notre premier vol et ainsi éviter une attente de 14h à Lisbonne Deux îles capverdiennes sous le vent Pirate.

Enfin, au bout d'une demi-heure, arrive mon tour, timing parfait mon mari arrive en courant. Et oh ! Encore un problème avec notre dossier, il faut aller au comptoir TAP, nous devons présenter la carte bleue ayant servi au paiement pour un contrôle et ainsi débloquer les billets. Apparemment c'est un contrôle aléatoire….
A 4h50, nous voilà avec nos tickets d'embarquement en poche, ouf ! Une bonne chose de faite et nous passons la sécurité en 5 mn Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.
A priori, il y a beaucoup de problème avec la TAP, l'hôtesse m'a dit que c'était franchement pénible car c'est une habitude avec cette compagnie de ne pas prévenir et qu'elle devait régler et gérer les problèmes. Oups!

Nous arrivons à Lisbonne à 7h40, un brouillard à couper au couteau recouvre la ville : rappelle moi chéri, on n’était pas parti de Grenoble pour avoir du soleil, si, ah ! Bon Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.
Eh ! bien, nous n’allons pas nous laisser abattre, nous prenons un bon petit déjeuner tranquillement.
Et, carte transport de 24h en poche, nous voilà parti par le métro sur Lisbonne. Le brouillard n’a pas l’intention de se lever, nous nous arrêtons donc au centre commercial de Parc des Nations (site de l’exposition universelle de 1998) faire quelques achats puis à 10h allons à Oceanario juste à côté.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_8912

« L'aquarium central est l'attraction majeure. Il rassemble des spécimens de haute mer dans 5 000 mètres cubes d'eau, l'équivalent de quatre piscines olympiques. Il est au centre de l'aquarium et les visiteurs tournent autour durant toute la visite sur les deux étages, permettant ainsi de le voir sous tous les angles. Autour, quatre bassins latéraux illustrent les habitats côtiers et sous-marins des océans Indien, Pacifique, Atlantique et Antarctique. »

Allez quelques photos de poissons :

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_8913

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9010

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9011

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9012

A midi, lorsque nous sortons, le brouillard s'est enfin levé et il fait un temps superbe.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9013

Nous étions venus passer un long WE il y a quelques années et avions bien apprécié cette ville, alors en route...
Nous allons directement à Belem : Métro puis tram et nous voilà devant le monastère de San Jeronimos. Rien que la façade permet de présager des magnifiques galeries du cloître. Nous ne le visiterons pas cette fois ci, mais l’intérieur est franchement superbe.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9014

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9015

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9016

Bon, il est déjà presque 14h et il se fait faim Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.
Ah ! Comme on est bien là, en terrasse à se réchauffer au soleil tout en dégustant nos plats de bacalhau, incontournable de la cuisine portugaise Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9017

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9018

Mais, pourquoi être venu jusqu’à Belém, si ce n’est pour ses fameux Pasteis.
Hum ! Toujours aussi bon, comme dans nos souvenirs Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dscf3710

Petite balade digestive vers le monument des Découvertes, avec de l’autre côté du Tage, Cristo Rei perché sur une colline.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9019

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9020

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9021


Deux îles capverdiennes sous le vent 1516985950-yLaQdsAiqVNyi8V


Ensuite, nos pas nous mènent tout naturellement vers la tour de Belém.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9023

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9024

Juste le temps de prendre le tram pour assister de la place du commerce au coucher de soleil sur le Tage Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9028

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9029

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9030

Un petit tour sur la rue piétonne qui s’est parée des couleurs de Noël, avant le retour à l’aéroport.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9031

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9110

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9111

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9112

Arrivé à l’aéroport, nous récupérons nos sacs mis à la consigne et après le passage de la sécurité, nous sommes à la porte d’embarquement à 20h pour le décollage de l’avion prévu à 21h45.

Nous arrivons à 1h à Praia, il y a une de décalage par rapport à Lisbonne en moins donc deux heures par rapport à Paris. Juste avant nous, un avion vient d’atterrir, la salle des contrôles est pleine, la file d’attente continue même à l’extérieur.

Comme prévu (et merci du tuyau), nous prenons la voie de gauche pour l’obtention des visas (25€, prévoir l’appoint) que nous obtenons au bout d'une bonne heure.
Nous pensions que nos bagages nous attendraient, eh bien que nenni, il nous faudra encore une heure pour les récupérer. Après avoir échangé quelques euros, nous voilà enfin sorti de l’aéroport.
Et là, nous sommes complètement harcelé par les chauffeurs de taxi qui nous prennent quasi des mains nos bagagesDeux îles capverdiennes sous le vent Mad. Bon, il est quand même 3 heures, après 20 minutes de route, nous voilà devant l’hôtel VIP Praia situé au sud de la ville.

Fatiguée, pas encore au fait des tarifs des taxis, n’ayant pas de monnaie, le chauffeur me fait le signe de 2 : 2000 ? Oui ! C’est arrivé à notre chambre que je réalise que j’ai donné presque 20€ pour cette petite courseDeux îles capverdiennes sous le vent Crazy. Bon, tant pis, je n’ai qu’une envie dormir car ça fait plus de 24h que nous sommes levés.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Ven 18 Mar 2022 - 18:01

Dimanche 24 Décembre: découverte de l’île

Nous avons réservé une chambre avec vue mer, c’est donc avec impatience que nous ouvrons les rideaux avec déjà dans les yeux l’image de l’océan, du ciel bleu
Oups ! Mais nous sommes en Bretagne là ! Un épais brouillard bouche complètement la vue Deux îles capverdiennes sous le vent Frown.
En effet, la brume sèche sévi sur les îles capverdiennes depuis quelques temps, eh bien, voilà qui n’était pas prévu au programme Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

« La brume sèche est une réduction de la visibilité par des particules microscopiques. Ces particules sont apportées par l’harmattan, un vent qui souffle du Sahara entre fin Novembre et mi-Mars. »

Nous avons loué une voiture pour les 3 premiers jours sur l'île de Santiago.
Bizarrement, les centrales de locations ainsi que les grandes enseignes ne proposent pas cette destination. En fait, il n’y a qu’Hertz présent à l’aéroport.
Sur le net, il est possible de trouver 2-3 sites de location d’agence locale. En surfant sur le forum, j’ai eu les coordonnées de l'agence Atlântico Rent a Car par RDemond. Réservation faite en septembre sans aucun acompte d'une Ford Fiesta à 47€ par jour Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Début décembre, nous convenons de l'heure d'arrivée de notre vol mais la veille de notre départ suite à notre problème de vol, je dois modifier l’horaire et lui propose par mail de nous apporter la voiture directement à l’hôtel le lendemain matin.

J'avais une petite appréhension suite à la lecture du carnet de Steph2mars début décembre. Donc à 10h, nous sommes rejoint par un jeune qui nous conduit vers la voiture qui sera la notre pendant ces 3 prochains jours.
Et là, douche froide, je pense aussitôt à Steph2mars, comme lui, ce n’est pas la voiture réservée mais un petit Terios et surtout dans un état déplorable : cabossée, rouillée par endroit, le compteur n’affichant même plus le nombre de kilomètre… Et bien sûr, le jeune homme ne parle que portugais et demande le prix de la location en liquide Deux îles capverdiennes sous le vent Mad.

Bon contre bonne fortune, bon cœur, nous voilà partis sur les routes de Santiago, enfin, pas très loin car la jauge d’essence de notre bolide est déjà dans le rouge… Fantastique ! Deux îles capverdiennes sous le vent MadHeureusement, les stations-services sont bien présentes autour de Praia Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

C’est donc, enfin prêt vers midi que nous partons à la découverte de Santiago en cette veille de Noël.
Santiago : la plus grande des îles de Cap Vert 80 km de long sur 29 de large. C'est sur cette île que les portugais ont débarqués en 1460.
La moitié de la population du pays vit sur cette île et à Praia, la capitale, le quart de la population capverdienne.


Deux îles capverdiennes sous le vent Santia10
La traversée de Praia est assez difficile, nous sommes dimanche et il y a beaucoup de monde dans les rues. Nous voilà enfin sorti, direction la baie de San Francisco réputée pour être la plus belle de Santiago. Enfin ! Peut être sans la brume sèche ! Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure


Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9113

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9114

Nous ne nous y attarderons pas, d’ailleurs personne d’autre que nous n’a eu cette idée aujourd’hui.
Bon, puisque les plages ne sont pas au top, allons faire un tour à la montagne des fois que… Eh ! bien, non pas mieux Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9115

Notre bolide grimpe à l’assaut de la montagne tant bien que mal, heureusement, les routes sont très bien entretenues.
Nous allons quand même jusqu’à Assomada, en chemin, nous nous arrêtons au petit village de Picos.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9115

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9116

En redescendant, nous faisons un détour par Caleta de San Miguel et rencontrons nos premiers troupeaux de chèvres sur les routes Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9118

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9119

Après ce petit aperçu des beautés cachées de l’île, nous voici de retour à l’hôtel à 17h. Le soleil essaie de percer la couche brumeuse avant de se coucher Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9120

Nous n’avons pas trop le courage de trouver un restaurant pour le réveillon de Noël, du coup, nous restons à l’hôtel qui propose une petite soirée pour l’occasion accompagné par un artiste local Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Ven 18 Mar 2022 - 18:10

Lundi 25 Décembre : La Sierra Malagueta et Tarrafal

Un bon petit déjeuné avalé, nous voici avant 10h sur les routes de Santiago en espérant qu’en ce jour de Noël, la brume sèche sera moins présente.

Personne dans les rues de Praia, la traversée se fait rapidement, nous prenons donc la même direction qu’hier car l’objectif aujourd’hui est d’aller jusqu’à Tarrafal situé au Nord de l’île.

La brume est moins épaisse, on aperçoit un peu mieux les paysages, Picos sort un peu des nuages Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9121

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9122

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9123

Nous nous dirigeons vers Ribeira da Barca, la descente est assez raide, la route est revêtue de pavés, je ne sais pas si notre voiture va résister à toutes ces vibrations Deux îles capverdiennes sous le vent Pirate.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9210

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9211

C’est un petit port de pêche tranquille où les cochons divaguent dans les rues Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9212

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9213

La remontée jusqu’à la route principale est laborieuse, mais nous rejoignons néanmoins l’asphalte en entier (enfin, la voiture!)Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.

Nous nous arrêtons au parc de Serra Malagueta, pour une petite marche de 2h30 afin de se dégourdir les jambes.
Différentes randonnées sont possibles dans la Serra, la plupart permettent d’aller d’un point à un autre mais pas de faire une boucle. Il faut donc prendre un Aluguer (taxi collectif) afin de retourner à son point de départ.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9214

On se dit, une nouvelle fois que les paysages doivent être superbes sans ce voile de brume. Quelques coins de ciel bleu font leur apparition furtive Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9215

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9216

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9217

Vers 15h, nous voilà arrivé à Tarrafal, qui est réputée pour sa belle plage de sable blanc en demi-lune. Elle est quasi déserte, les bateaux de pêche sont aussi au repos.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9218

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9219

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9220

Nous décidons au retour de Tarrafal de passer par la côte, la route est de nouveau pavée et étroite par endroit. De plus, les animaux y sont rois et daignent nous laisser passer Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9310

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9311

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9312

Il n’y a pas que les ânes qui sont chargés, les femmes portent de tout sur leur tête, c’est assez impressionnant Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9313

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9314

La côte est escarpée mais la visibilité est quasi nulle Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9315

Nous sommes de retour à l’hôtel à la nuit tombée et nous dînons juste à côté.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 17:29

Oui, il y a de belles balades à faire... les îles capverdiennes proposent des paysages variés avec pas mal de volcans.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 17:39

Mardi 26 Décembre : Cidade Velha et transfert Fogo
Notre vol initialement prévu en fin d'après-midi avec Binter pour Fogo a été modifié 2 jours avant de partir et avancé à 15h35. Néanmoins, nous avons encore une bonne matinée pour nous balader Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Au départ lorsque nous avions réservé, nous avions un vol avec TACV mais dans le courant de l'année la compagnie a décidé de ne plus desservir cette destination.
Pour cette partie de notre séjour au Cap Vert, nous avions deux solutions, soit nous occuper seuls des réservations (vols inter îles, hôtel, guide pour l'ascension du volcan) ou soit utiliser les prestations d'une agence. Ne parlant, ni l'un ni l'autre Portugais et par facilité, nous avons choisi la deuxième solution. C'est donc CapVertrando qui s'est occupé de nous modifier nos vols de TACV à Binter.

Cidade Velha étant à moins de 20 km de l'hôtel, nous décidons de nous y rendre pour cette matinée.
Nous voilà de nouveau sur les superbes routes capverdiennes, les vaches laissent passer notre bolide et nous bifurquons pour visiter le fort Sao Filipe qui surplombe le village.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9316

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9317

Cette forteresse ainsi que d’autres bâtiments de Cidade Velha ont été complètement reconstruit entre 2000 et 2007 afin de figurer au patrimoine de l’Unesco. Un petit documentaire de 15 mn retrace l'histoire de Santiago ainsi que cette reconstruction.

L’archipel de Cap Vert a été découvert par le portugais Diogo Gomes en 1460. Les premiers colons s’installent en 1462 et fondent à Ribeira Grande, sur l’île de Sao Tiago, la première ville européenne sous les tropiques.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9318

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9321

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9319

La vue panoramique du fort doit être magnifique par beau temps sur la vallée de Ribeira Grande Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9320

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9322

Ensuite, en passant, nous jetons un petit coup d’œil aux ruines de la première Cathédrale construite sur la côte ouest africaine.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9323

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9324

Au centre du village, la place du « pilori » sert de lieu de mémoire pour rappeler la barbarie de l’esclavage.
Les esclaves rebelles, récalcitrants, ou ceux qui avaient tentés de s’enfuir étaient ligotés au pilori et publiquement punis. La majorité d’entre eux ne ressortaient pas vivants du supplice.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9325

Plus loin, nos pas nous mènent dans la Rua Banana, les maisons en pierre sont couvertes de chaume et peintes à la chaux. Au bout de la rue, l’église de Notre Dame du Rosaire, le plus ancien bâtiment de Cidade, accueille encore les fidèles le dimanche.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9326

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9327

Nous continuons encore un petit bout de chemin le long de la côte mais n’allons pas jusqu’à Porto Mosquito situé complètement à l’ouest.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9328

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9329

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9330

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9331

A midi trente, nous voilà de retour à l’hôtel, valises bouclées, attendant la venue du loueur pour rendre la voiture avant notre départ pour l’aéroport. C’est là que je reçois un mail urgent de l’agence Capvertrando Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

Notre vol pour Fogo est annulé… pour cause de brume sèche Deux îles capverdiennes sous le vent UnsureDeux îles capverdiennes sous le vent CrazyDeux îles capverdiennes sous le vent Pirate.

J’appelle aussitôt Roseane, mon contact de l’agence, elle nous a déjà réservé des billets pour la liaison Praia / Sao Filipe en ferry.

A 13h comme prévu, nous restituons les clés de la voiture sans faire de commentaires car nous sommes en train de finaliser notre séjour sur Fogo. Dommage, je lui aurais bien dit quelques mots, mais il a pris les clés et n’a pas demandé son reste Deux îles capverdiennes sous le vent Mad.

En fait, initialement, nous devions rester sur Fogo 3 nuits dont 2 journées entières sur le volcan, mais suite à l’annulation des vols, nous ne pouvons pas rester plus d’une journée car il n’y a plus de place sur le ferry pour le retour. Bon, on fera avec… ou plutôt sans Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.
A ce stade, nous sommes un peu dépités car nous étions venus au Cap Vert spécialement pour faire l’ascension du Grand Pico Deux îles capverdiennes sous le vent Frown.

Bon, tant pis, allons y quand même… billets de ferry en poche, nous voilà à 14h au port maritime, le départ étant prévu pour 15h30.
C’est une pagaille monstre, sur notre billet, nous sommes 8 passagers, je dois retrouver les personnes inscrites avec nous, des allemands… sauf que, il y en a tout autour de moi des allemands Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9332

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9333

Après avoir trouvé le reste de mes troupes, et repéré le groupe de 14 allemands avec qui nous sommes sur le billet de retour, nous attendons patiemment l'arrivée du ferry Deux îles capverdiennes sous le vent Cool

L’arrivée du ferry met de l’animation, le déchargement des bagages est épique : chacun crie en montrant sa valise pour la récupérer. Et pour le chargement, tout dans la benne, et hop dans le ferry.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9334

A 18h, avec 2h30 de retard, enfin le ferry démarre, pour 4 heures de navigation. Une hôtesse nous distribue des sacs plastiques, ça nous fait tous bien sourire Deux îles capverdiennes sous le vent Laugh.
Ah oui ! Eh bien, au bout d’une heure, je ne riais plus du tout. La traversée a été très, très difficile pour moi, je vous passerai les détails Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.
Et c’est à ce moment-là que j’ai pensé à Camille (Aotearoa69), qui avait fait cette traversée en 2015 en ferry, son mari avait été bien malade aussi. Elle m’avait pourtant bien prévenu de prendre des cachets contre le mal de mer Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Il est 22h, Ouf ! Nous voilà enfin arrivés à bon port, nos valises récupérées de la bétaillère, nous sommes accueillis par un chauffeur de taxi et nous allons directement à l'hôtel Savana situé au centre de Sao Philipe.
Le temps de poser nos bagages dans notre chambre, nous partons au petit restaurant pour dîner, léger le dîner pour moi Deux îles capverdiennes sous le vent Blush. Et c'est à minuit que nous nous couchons bien fatigués.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 18:03

Mercredi 27 Décembre : Cha das Caldeiras – Pico do Fogo

Lors de notre dernière conversation téléphonique avec Roseane, hier soir, nous avions convenu de ne pas faire l’ascension du Grand Pico puisqu’il faut partir de la caldeira à 6h30 du matin. Il aurait fallu partir de Sao Filipe à 4h30, et ensuite partir faire l’ascension, nous avons pensé que c’était assez déraisonnable avec peu de sommeil ! Oh, on n’est plus tout jeune !! Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue

Le chauffeur d'hier soir vient donc nous chercher à 7h pour nous conduire à Cha das Caldeiras.

Deux îles capverdiennes sous le vent Fogo-m10

L'île de Fogo n'est constituée que d'un seul et unique volcan du même nom, sa taille immergée fait 40 kilomètres de circonférence. Sao Philipe sa capitale est située au bord de la mer et les différents villages sont repartis soit autour soit sur les pentes du volcan.
Il y avait un village de 1500 habitants situé dans la caldeira, l'éruption du petit Pico qui a eu lieu de fin novembre 2014 à mi-janvier 2015 l'a complètement détruit.

Lors de la montée sur le volcan les paysages sont déjà très beaux. Mais lorsqu'on arrive au bord de la caldeira, ces paysages volcaniques, on adore ! Devant nous se dresse le Grand Pico du haut de ses 2800 m d'altitude et nous fait de l’œil Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9410

Le chemin pour rejoindre l'ancien village est coupé par une énorme coulée de lave, nous la contournons pour rejoindre notre casa de l'autre côté.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9411

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9412

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9413

Quelques habitations en périphérie ont été épargnées, pour d'autres nous n'en voyons plus que quelques structure, là un toit, ici un pan de mur. Et dessus cette énorme coulée de lave, déjà des maisons sont reconstruites, nous sommes dans un autre monde.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9414

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9415

C'est 1h15 plus tard que nous arrivons à Casa Marisa qui a été reconstruite 6 mois après l'éruption sur une coulée de lave. Dans les chambres, il y fait très chaud car le sol est encore chaud, parfois on peut entendre de petites explosions dues à la chaleur. Bon, pas très rassurant tout ça ! Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9416

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9417

Initialement, nous avions prévu la montée au petit Pico avec 500 m de dénivelé mais le chauffeur nous a dit qu'on peut monter au grand Pico aujourd'hui car le ciel est couvert et il ne fait pas très chaud Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Donc, nous changeons d’avis, et à 9h15 nous voilà parti au milieu de la caldeira, située à 1700 m d'altitude, avec Juan notre guide.

Juan parle très bien français, depuis le début de notre séjour au Cap Vert, nous sommes étonnés qu'il y ait beaucoup de capverdiens parlant français.

Juan, nous explique qu’un aristocrate français, le comte de Montrond est venu s'installer ici dans la caldeira en 1860, il a eu une dizaine de femmes et du coup beaucoup d’enfants. 60% de la population de la caldeira porte son nom et depuis le français est parlé en famille et enseigné à l'école.
Nous longeons dans un premier temps la coulée où le village est en pleine reconstruction, soit juste à côté de la coulée de lave soit dessus comme casa Marisa. C'est impressionnant de voir les restes de construction, quelques maisons ont été épargnées et sont là juste à côté de la coulée de lave.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9418

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9419

Les cultures sont encore bien présentes malgré que la majorité des champs ait été recouvert. La culture principale est la vigne, il pleut rarement mais le soir la fraîcheur et l'humidité venant de l'océan apporte le peu d'eau nécessaire, la pouzzolane permet de garder l'humidité c'est pourquoi les cultures sont possibles. Il y a aussi d'autres cultures, pois chiches, pommes (deux récoltes par an), figues.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9420

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9421

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9422

Quelques petites fleurs survivent aussi Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9423

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9510


Au bout d'une heure de marche, l'ascension commence, au début assez facilement puis la pente se fait de plus en plus raide Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy. Nous sommes émerveillés par ce paysage, et nous arrêtons souvent pour le contempler. Bon, ça c'est l'excuse car on a surtout besoin de souffler Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9424

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9512

Surtout lorsqu’on commence à escalader un grand champ de pierres. Bon, impossible de faire demi-tour maintenant même si le sommet semble de plus en plus inaccessible. Allez courage ! Deux îles capverdiennes sous le vent Wink

Les habitations semblent si petites là tout en bas.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9513
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9514

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9515

Mais nous montons tranquillement et sommes récompensés par le spectacle du haut du sommet. Nous avons mis 3h30 depuis Casa Marisa pour gravir les 1100 m de dénivelé.
Des émanations de soufre sortent du cratère, bien que celui-ci ne soit pas entré en éruption depuis 1769.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9516
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9517

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9518

Les différentes coulées de lave distinguables par leurs couleurs sont issues d'autres résurgences comme le petit Pico entré en éruption en 1995 et 2014.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9519
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9520

Après une petite pause piquenique de 20 minutes, nous voilà repartis. Nous longeons un côté du cratère puis la descente commence. La vue est superbe sur le petit Pico qui semble vraiment tout petit là en dessous.
De la chaleur très humide sort par de petit trous dans la roche, elle est très chaude, on ne peut pas y laisser la main.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9521
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9522

Ensuite, une immense pente de 500m de dénivelé en pouzzolane nous attend. Juan nous montre comment courir et sauter dedans. C'est tout simplement magique, on a l'impression d'être dans de la poudreuse, la pouzzolane est très légère, on ne risque rien même si l'on tombe Deux îles capverdiennes sous le vent Cool. Bon, le seul inconvénient est la poussière noire que nous soulevons à notre passage et qui s'incruste partout. Avec Juan, nous nous amusons comme des enfants Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9612

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9610

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9611
Lorsque nous arrivons en bas, nous pouvons contempler derrière nous la belle descente réalisée Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9614

En bas, nous nous situons juste au-dessus du petit Pico où il y a 4 cratères distincts, nous avons du mal à imaginer qu'il y a 3 ans il était en éruption et qu'il ait pu faire autant de dégâts Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9613

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9615
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9616

La descente du petit Pico est tranquille, beaucoup moins pentue. C'est très agréable de marcher sur ce sol, nous croisons un peu plus de monde, en haut, nous étions seul.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9617

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9618
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9619

Après le village, nous coupons à travers le champ de lave. Au début, la lave ressemble beaucoup à celle rencontrée lorsque nous avions fait notre marche à Hawaii. Mais ici, les fissures sont énormes, Juan nous explique que la lave refroidi en surface et lorsqu'elle commence à refroidir en dessous, il se produit de très fortes explosions dues à la pression et la lave s'ouvre.
Ensuite, le champ de lave est différent, plus d'aspérités cette coulée était très fluide et éruptive.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9620

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9710
Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9711

Nous arrivons ensuite directement chez Marisa, nous aurons mis au total 7h30 pour faire 12,5 km. Nous avons pris notre temps, et avons su apprécier chaque moment de cette randonnée.
Après une bonne douche, nous finissons cette superbe journée par un excellent repas servi par Marisa Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9712

Bilan : Nous avons passé magnifique journée avec pour moi un grand challenge que cette montée de 1100 m, heureusement le temps était avec nous aujourd'hui car il ne faisait pas trop chaud Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.
Habituellement la montée se fait le matin avec un départ à 6h30 car l'après-midi il fait trop chaud et il n'y a aucune ombre sur le parcours.

Le top du top de cette randonnée est la descente dans la pouzzolane, vraiment une expérience inoubliable. Bon, nos sacs, chaussures... S'en rappellent encore car ils sont incrustés de poussière noire Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

Et que dire des paysages, tout simplement magnifiques, paysages lunaires.

Mais nous gardons quand même un petit pincement au cœur lorsque nous voyons ce qui reste du village. Juan, notre guide, nous a dit que c'est comme ça, la fatalité et ne voudrait pas habiter ailleurs.
Suite à l'éruption des maisons ont été construites sur les flancs du volcan pour les habitants du village mais petit à petit ils reviennent dans la caldeira pour reconstruire leur maison.

Quelque uns dont notre jeune guide ne sont pas partis lors de l'éruption, ils sont restés pour vider le contenu des maisons et le mettre en lieu sûr dans la Bardeira qui est la barrière rocheuse entourant la caldeira.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 18:25

Jeudi 28 Décembre : Retour à Praia

La nuit fut très chaude, la température à l’intérieur des chambres reste élevée malgré la fraîcheur de la nuit et même le fait de laisser fenêtres et portes ouvertes pour avoir un courant d’air ne parvient pas à diminuer la température de la pièce Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.

Nous sommes debout avant le lever du soleil car nous devons déjà quitter la caldeira pour nous rendre au port prendre le ferry. Après un bon petit déjeuné (léger pour moi par anticipation), à 7h, nous sommes dans le taxi nous menant au port prendre le ferry.

Hier, Juan nous a dit que les vols pour Praia fonctionnaient, nous avons contacté l’agence pour rester un jour de plus sur Fogo comme initialement prévu mais elle n’a pas voulu prendre de risque. En effet, si demain les vols sont de nouveau annulés, nous n’aurions plus de place sur le ferry avant le 3 Janvier, ce qui bien sûr n’est pas envisageable pour nous. Du coup, c’est avec une grande déception de n’avoir pas pu rester plus longtemps que nous nous quittons casa Marisa Deux îles capverdiennes sous le vent Frown.
Un dernier aperçu du Grand et du Petit Pico avant de redescendre les pentes du volcan.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9713

Nous entre apercevons, entre les nuages et la brume, un petit bout de Santiago, elle est si proche et j’appréhende déjà les 4 heures de traversée pour la rejoindre. Ah ! Si seulement nous avions pu prendre l’avion, en moins d’une demi-heure de vol, nous serions à Praia Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

A 8h30, nous sommes devant les grilles du port, peu de temps après, le groupe d’allemand arrive, nous nous joignons à eux afin de prendre le ferry. Il arrive une heure après de l’île de Brava. Nous chargeons les bagages, embarquons avec les chèvres et vaches.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9718

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9715

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9716

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9717

La traversée a été aussi difficile que celle de l’aller. Enfin, à 13h30, nous voilà de nouveau sur Santiago, bon, le bateau n’est définitivement pas mon truc. Moi qui voulais faire une croisière en catamaran, il va falloir que j’oublie !!Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy

Nous sommes pris en charge à notre arrivée et emmené directement à l’hôtel Santa Maria où nous logerons cette nuit, il est très bien situé, sur la rue piétonne de Praia Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.
Nous profitons de la situation idéale de l’hôtel pour visiter la ville. Nous remontons la rue, jusqu’au marché couvert puis nous dirigeons vers le palais présidentiel.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9719

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9720

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9721

Une statue de Diego Gomes fait face à la mer, tiens du ciel bleu, cool !!Deux îles capverdiennes sous le vent Cool

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9722

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9723

Quelques petites boutiques bien colorées, l’image bien présente de Cesaria Evora.
Bon, globalement, pas trop emballé par la ville

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9724

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9725

Le soir, nous allons diner dans un petit restaurant à côté de l’hôtel. Nous sommes accompagnés de musique locale, qui nous fait passer un bon moment car l’attente a été très longue. Trois heures pour un plat et un dessert : No Stress, ok mais quand même.
Quelques clients sont partis au bout de deux heures d’attente sans avoir eu leur plat.
Du coup, nous avons sympathisé avec deux femmes qui restent au même hôtel que nous et avons bien discuté, c’était leur premier séjour au Cap Vert et elles ont eu aussi des problèmes de vol avec la TAP.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9726

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9727
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 18:34

Vendredi 29 Décembre : Petite journée à Praia

Aujourd’hui, nous devons de nouveau changer de logement, nous avons réservé pour les deux dernières nuits à l’hôtel Cesaria situé quelques rues plus loin. Nous restons la matinée au centre, et profitons d’aller au marché de Scupéria.

Sur ce marché, on peut y trouver de tout, habits, chaussures, droguerie… Les produits sont en vrac dans le gros bidons noirs. Il est encore tôt, les étals commencent à se remplir, les boutiques à ouvrir.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9728

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9810

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9811

Vers 11h, nous prenons notre chambre au Césaria, de l’extérieur, il ne paie pas de mine mais il est très bien, belle décoration et très propre Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9812

Pour l’après midi, nous prenons un taxi pour nous rendre sur la plage Kebra Canela au sud de Praia. En fait, elle est toute proche de l’hôtel VIP où nous étions descendus en début de séjour.
Cette plage nous avait été conseillée hier soir lors de notre long repas. Ouais, bof!Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy

Les capverdiens viennent s’y baigner, pas de toilette publique, les pêcheurs rentrent avec leur prise.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9813

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9814

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9815

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9816

Nous attendons en dînant pour voir le coucher de soleil car la brume est nettement moins épaisse aujourd’hui Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9817

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9818

Retour à l’hôtel en taxi, à l’aller 300 escudos et au retour 200 escudos, pour un trajet identique bien sûr Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.
C’est vraiment à la tête du client et vu que nous détestons marchander surtout pour 1€, nous payons ce qu’on nous demande mais le principe ne nous plait pas du tout Deux îles capverdiennes sous le vent Mad.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 18:58

Samedi 30 Décembre: Dernière journée sur les routes de Santiago

Nous avons réservé de l’hôtel une voiture pour la journée qui s’annonce belle aujourd’hui.
Après un bon petit déjeuner servi sur la terrasse située sur le toit de l’hôtel, une Clio toute pimpante nous attend devant la porte, que du bonheur !! Deux îles capverdiennes sous le vent Blush

Nous quittons Praia, nous sommes bien étonnés de voir les « boucheries » le long de la route. La viande y est débitée sur un tronc à coup de hache Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9819

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9820

Nous allons optimiser au maximum cette journée, direction Tarrafal en passant par Assomada, on connait bien la route maintenant Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Au détour de la route, salutations !

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9821

Mais avant, petit détour par la baie de San Francisco qui n’était pas sous son plus beau jour en début de séjour Deux îles capverdiennes sous le vent Frown.
En effet, le paysage est bien différent, ce sera notre leitmotiv de cette journée Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9822

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9910

Et derrière la baie, une belle petite crique qui n’attend plus que les baigneurs, pas le temps pour nous d’autant plus qu’elle n’a pas l’air bien chaude, même pas mis un pied.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9911

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9912

Et maintenant, direction Assomada, nous découvrons les paysages sous un autre œil, je ne peux pas m’empêcher de montrer un beau ciel bleu Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9913

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9914

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9915

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9916


Nous profitons de ce beau ciel bleu pour monter jusqu’à Rui Vaz, la route est pavée comme à chaque fois que nous quittons les axes principaux mais toujours bien entretenue.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9917

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1010

Nous admirons ces paysages montagneux et le village niché au creux de la vallée Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9918

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9919

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1012

On peut apercevoir au loin l’océan mais la brume est encore bien présente par endroit Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9921

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9922

Après le petit village, nous continuons jusqu’au bout de la route d’où partent des randonnées pour le Pico de Antonio.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9923

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1011

Nous n’avons pas le temps d’effectuer une randonnée, nous nous baladons donc une petite demi-heure sur le chemin. Les paysages sont superbes, nous apercevons même Fogo au loin Deux îles capverdiennes sous le vent Angelic.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9924



Le Pico de Antonio se révèle devant nous du haut de ses 1394 m d’altitude, c’est le point culminant de l’île de Santiago.


Deux îles capverdiennes sous le vent 1518269347-2x4Kyr2IMLsf2Hc



Je ne peux pas m’empêcher de prendre en photo Picos, ça ne sera que la troisième fois, en plus sous son plus beau profil Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9925

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1013

Nous arrivons à Assomada après 13h et y restons une petite heure.
Aujourd’hui, c’est jour de marché, pas de panier sous le bras comme chez nous. On fait ses courses et hop sur la tête !Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1014

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1015

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1016

Sur ce marché, on y trouve de tout : ustensiles, vêtements, fruits et légumes

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1017

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1018

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1019

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1020

Une cérémonie de mariage à l’église, eh ! oui, nous sommes samedi, le cortège repart en pick-up… vive les mariés !Deux îles capverdiennes sous le vent Smile

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1021

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1022

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1023

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1024


Nous continuons notre route et traversons la Serra Malagueta, d’en haut, on peut apercevoir la baie de Tarrafal.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1025

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1026

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1027

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1028

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1029

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1030

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1031

Il est presque 16h lorsque nous rejoignons Tarrafal, quelques photos de la ville en passant.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1032

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1033

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1034

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1035

Nous ne resterons pas bien longtemps sur la plage, beaucoup plus de monde et plus trop le temps de lézarder Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1036

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1037

Nous reprenons le même chemin qu’à l’aller au retour même si nous avions bien envie de prendre la route longeant la côte mais il se fait un peu tard et nous ne souhaitons pas rouler trop de nuit.

Nous arrivons à 18h après une journée bien remplie sur les routes de Santiago. Eh bien, nous voilà réconciliés avec cette île Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Nous dînons au restaurant de l’hôtel, j’en profite pour faire une petite parenthèse sur les plats capverdiens poissons et légumes à l’eau Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.
Nous avons trouvé globalement la cuisine assez fade, nous n’en rapporterons pas de souvenirs impérissables mais bon, nous n’étions pas venus pour ça Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1038

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1039
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 19:07

Dimanche 31 Décembre: vol Lisbonne

Grasse matinée ce matin, rien de prévu au programme.
Nous bouclons les valises et allons faire un petit tour au marché de Scuperia, achat de quelques souvenirs mais encore une fois, il n'y en a que très peu.

Ce marché est principalement pour les locaux, beaucoup de petits stands permettent de se faire poser des extensions de cheveux, se faire manucurer, les femmes prennent soin de leur image Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1040

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1041

Notre vol est à 13h40 nous quittons l'hôtel et prenons donc un taxi à midi pour l'aéroport.

Petit aparté sur les taxis: Les tarifs sont réglementés, nous l'avons appris ce dernier jour sur Santiago par l'hôtesse d'accueil de l'hôtel.
Donc pour l'aéroport le tarif de jour est de 800 escudos et de nuit à 1000 escudos donc voilà nous avons payé le double le premier soir Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.
Une course en ville est de 200 escudos ce qui n’est vraiment pas cher donc lorsqu'on nous demande 300 c'est trop.

L'aéroport de Praia est minuscule, en même pas 20 minutes nous sommes à l’une des deux portes d'embarquement.
Nous voyons arriver le vol de Lisbonne une demi-heure avant l'horaire de départ du nôtre. Mais les agents de l'aéroport ont été très efficaces car nous ne décollons qu'avec juste 20 minutes de retard Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1042

Arrivée comme prévu à Lisbonne à 18h50 Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.
Lors de la réservation il était possible de prendre le retour sur Lyon 2 h plus tard mais on avait aussi le choix de passer la nuit à Lisbonne. Le choix a été vite fait, nous passerons la nouvelle année à Lisbonne Deux îles capverdiennes sous le vent Cool. Pour cela nous avons pris seulement un bagage à main et nos valises nous attendrons pour la nuit à l'aéroport.

Nous voilà donc en ville à 20h, notre logement est idéalement situé, à quelques centaines de mètres de la place du commerce.
Nous partons donc tranquillement, passons dans la rue piétonne bien animée afin d’y prendre notre repas du soir : pastel de Bacalhau, pastei de Nata et marrons chauds, pas très diététique tout ça…mais tellement bon Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9124

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9125

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1043

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1044

Le feu d'artifice est prévu sur la place du commerce, nous nous y rendons vers 22h, il y a déjà beaucoup de monde présent mais nous trouvons une place et attendons tranquillement en écoutant la musique donnée sur une scène au milieu de la place Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1045

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1046

Il ne fait pas froid, le temps passe vite, la place est bondée lorsque le feu d’artifice débute.
Bonne année et meilleurs vœux

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1047

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1048

Nous restons encore quelques temps sur la place en écoutant le concert puis nous reprenons le chemin du B&B.
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 19:10

Lundi 1er Janvier: retour Lyon

Dernière petite balade dans les rues de Lisbonne avant de reprendre notre avion en début d’après-midi.
Il n’y a pas grand monde en ce premier jour de l’année, le funiculaire attend le client, les rues se rappellent encore de la soirée d’hier Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1049

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1050

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1051

Sur la place, la scène commence à être démontée.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1052

Quelques dernières photos de Lisbonne avant de reprendre le métro pour l’aéroport. Décidément, nous aimons beaucoup cette ville Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1053

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1054

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1055

Notre vol est à l’heure et nous arrivons sans problème à 17h30 à Lyon. Le temps de récupérer nos bagages, la voiture et nous voici après une petite heure de route à la maison.

Brrr… il ne fait pas chaud ici ! Finalement, on n'était pas si mal au Cap Vert avec la brume sèche!Deux îles capverdiennes sous le vent Laugh
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Rouquine38 Lun 21 Mar 2022 - 19:15

Bilan de cette semaine:

Comme vous l’aurez compris, une semaine plus que mitigée mais qui nous a quand même permis d'avoir un gros coup de cœur pour Fogo, et heureusement car nous étions venus pour cela Deux îles capverdiennes sous le vent Tongue.
Lorsqu'on part pour si peu de temps, les aléas prennent beaucoup plus d’importance, et là pour le coup, notre séjour a été bien perturbé Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.
Nous n'avons pas eu de chance avec cette brume sèche qui ne nous a pas permis de profiter de ces deux îles correctement.
Néanmoins Santiago recèle quelques très beaux paysages, notre dernière journée nous a permis de nous réconcilier avec cette île Deux îles capverdiennes sous le vent Wink.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1056

A refaire, bien sûr que j’irais sur Fogo car l’ascension du Grand Pico a été le moment fort de notre séjour au Cap Vert mais ce fut tellement court.
Autre petite déception, n’avoir pas eu le temps de nous promener dans les rues de Sao Filipe, nous n’avons fait que d’y passer très brièvement Deux îles capverdiennes sous le vent Frown.

Nous nous félicitons d’avoir pris une agence pour notre séjour à Fogo. Nous avions hésité à réserver seul vols, hébergements et randonnée mais avec le recul, nous n’aurions pas pu aller sur Fogo. Nous n’aurions pas eu la réactivité nécessaire pour se procurer les billets pour la traversée en ferry. L’agence s’est occupée de tout, certes nous avons dû écourter notre séjour sur Fogo mais nous y sommes allés quand même et c’est l’essentiel Deux îles capverdiennes sous le vent Smile.

Quelques petites remarques générales sur Cap Vert : Bien sûr ceci est très subjectif, seulement basé sur notre ressenti.

La population est pauvre, beaucoup d'habitations ne sont pas finies.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9127

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9126

Ils vendent de tout directement dans la rue, ce qui nous a le plus surpris, c'est la viande pendue et débitée le long de la rue sur un tronc avec une hache Deux îles capverdiennes sous le vent Shocked.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1057

Notre étonnement aussi pour les charges portées surtout par les femmes sur leurs têtes, c'est assez impressionnant Deux îles capverdiennes sous le vent Crazy.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1058

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1059

Dans les campagnes, les capverdiens vont à la citerne chercher l'eau, les enfants accompagnés par des ânes ou les femmes transportant les jerricans sur leur tête.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1060

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9221

Les infrastructures sont présentes, les routes sont très bien entretenues soit enrobées ou soit pavées mais la plupart du temps en très bon état. Ce qui est étonnant car le reste n'est pas du tout entretenu, les champs sont jonchés de détritus et personne ne nettoie Deux îles capverdiennes sous le vent Unsure.

Par contre, ce qui nous a fortement déplu, ce sont les enfants qui attendent devant les hôtels avec une boite pour demander de l’argent. Même dans la rue, quelque fois accompagnés de leur parent, nous sommes sollicités Deux îles capverdiennes sous le vent Mad.
Bien sûr, comme partout, il y a aussi les mendiants, mais ce ne sont pas eux qui me dérangent, j’ai l’impression que le touriste est pris ouvertement pour un pigeon. Je ne parle que de Praia, puisque n’ayant que ce retour d’expérience. J’ai lu par ailleurs que ce phénomène n’existait pas sur les autres îles. Tant mieux, j’espère qu’il en restera ainsi.

Je n’ai pas parlé des transports collectifs ou Aluguer qui est le moyen le plus utilisé par la population locale car nous ne l’avons pas utilisé. Ils affichent tous des noms sympas sur la bâche de leur véhicule Deux îles capverdiennes sous le vent Cool.
Nous n’avons pas trop compris le fonctionnement, les capverdiens attendent au bord de la route, le taxi s’arrête et hop, à l’arrière. Pour la descente il en est de même
Bon, ne parlant pas portugais et encore moins créole, nous n’avons pas tenté l’expérience.

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1061

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1062

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_1063

Voilà, ce carnet est terminé, je remercie tous ceux qui m’ont suivi même dans l’ombre et j’espère que ce retour servira un petit peu Deux îles capverdiennes sous le vent Blush.

Nous retournerons probablement au Cap Vert, Santo Antao nous fait de l’œil pour de superbes randonnées et pourquoi pas Sal ou Boa Vista pour un peu de farniente Deux îles capverdiennes sous le vent Angelic.

Mais en attendant, 2018 nous promet de nouvelles découvertes Deux îles capverdiennes sous le vent Wink

Deux îles capverdiennes sous le vent Dsc_9926
Rouquine38
Rouquine38

Messages : 175
Date d'inscription : 15/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Deux îles capverdiennes sous le vent Empty Re: Deux îles capverdiennes sous le vent: No Stress

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum