Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-39%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable ASUS Chromebook Vibe CX34 Flip
399 € 649 €
Voir le deal

De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

+3
An5
mjp
ponor
7 participants

Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par ponor Sam 3 Fév 2024 - 17:21

Certains voyages se déroulent comme sur des roulettes mais ce ne fût pas le cas ici comme vous pourrez le lire.

C'est notre 5e séjour au Guatemala, le dernier étant en 2019 et nous avons pu observer pas mal de changements : 
un progrès dans les revenus de la population qui possède plus de voitures et donc une grosse augmentation du tourisme interne, 
l'amélioration des infrastructures et la généralisation des réservations par internet des bus et shuttles. Les prix ont aussi augmenté d'environ 10%.

La préparation a été facile. Les réservations sont conseillées à cette période car c'est la saison sèche et les touristes commencent à affluer quoique la majorité arrive après le 20 janvier. 
Les réservations des moyens de transport peut se faire maintenant sur internet. Les hôtels ont été réservés sur Booking. D'une année à l'autre des hôtels se ferment ou déménagent et d'autres apparaissent.

Les touristes rencontrés en début de séjour étaient pour la plupart européens. Les américains sont arrivés plus tard après le 20 janvier.

Première galère : l'avion Iberia devant nous emmener à Madrid pour la correspondance vers Guatemala City est parti avec plus de 3 heures de retard. 
Nous avons donc raté la correspondance à Madrid. La compagnie nous a transféré sur un vol vers Mexico City avec correspondance par un vol Aeromexico à destination de Guatemala City. 
Le vol partait cependant très tard le soir et nous avons donc perdu des réservations déjà payées : une nuit d'hôtel à Tikal et un ticket de bus de Guatemala City à Flores.

Arrivés un jour plus tard à Guatemala city vers midi nous prenons le temps de déjeuner à l'aéroport puis négocions un taxi pour 6€ (pas cher) pour rejoindre la station de bus de luxe . 
J'ai dû racheter des tickets (48€ par personne) et c'étaient les deux derniers (encore une galère évitée) et nous avons fait la route de nuit confortablement installés dans des sièges couchette jusqu'au terminal de bus de Santa Elena,
 situé dans les faubourgs de Florès. De là nous avons pris un tuk tuk jusqu'à l'arrêt des bus collectifs qui vont à Tikal car nous savions que leur prix est très avantageux : 
ils coûtent beaucoup moins cher que les shuttle. Le conducteur du tuk tuk était à peu près le seul personnage antipathique de notre séjour car il a essayé de nous orienter
 vers un shuttle et nous a demandé un prix trop élevé pour la course (5€ au lieu de 3, ce qui reste relatif). 
Un minibus local s'est arrêté et nous a proposé de nous emmener à Tikal pour 5€ par personne, ce qui est un peu plus cher que le collectivo mais bien moins cher qu'un shuttle normal. 
Pour lui ce n'était que bénéfice car il avait déjà des passagers locaux pour les localités intermédiaires.


Pour ceux qui voudraient faire le trajet en avion sachez qu'il faut prévoir une nuit supplémentaire en hôtel à Guatemala City 
car l'avion part tôt le matin et que le poids de bagages par passager est limité à 10kg (petit avion) ce qui peut être problématique. Le prix est aussi le triple de celui du bus de nuit.

Notre hôtel le Tikal Inn nous avait conseillé d'acheter les tickets d'entrée (30€ par personne et par jour) au parc archéologique sur internet à l'avance (il semble que l'on ne puisse plus les acheter sur place).

C'est un hôtel très sympa au milieu des arbres, avec une belle piscine , un bon restaurants aux prix raisonnables (6€ le petit déjeuner, 8€ le dîner) pour l'endroit et un personnel très aimable.

L'idée était de passer trois nuits sur place pour pouvoir visiter le parc avant l'arrivée de la foule des touristes afin d'avoir plus de chances de pouvoir photographier des animaux et des oiseaux 
puisque les temples sont au milieu de la jungle. Grosse déception de ce côté : le temps était assez brumeuxet la lumière mauvaise pour les photos. Très peu d'oiseaux par rapport aux visites précédentes.
 Nous n'avons pas vu de singes hurleurs mais seulement des singes araignée. La raison principale il me semble est que les touristes autochtones viennent maintenant en foule
 et que la faune cherche des endroits plus tranquilles. De plus nous avons eu la malchance de tomber sur deux jours de week-end avec une affluence encore plus grande avec des parkings pleins de gros 4X4 et des groupes bruyants sur tous les sentiers.

Je n'ai vu que 3 toucans dans la brume alors qu'ils étaient assez courants auparavant. Les coatis et les dindes se baladent partout et sont habituées à la foule. De la piscine de l'hôtel j'ai pu observer des caciques et des perroquets.

photos de la faune locale

singe araignée

Carnet de voyage au Guatémala P1027810


coati

Carnet de voyage au Guatémala P1027912

perroquets

Carnet de voyage au Guatémala P1027914

dindes

Carnet de voyage au Guatémala P1027913

Malgré tout le site est très impressionnant et mérite une visite prolongée.

Carnet de voyage au Guatémala Img_2047

Carnet de voyage au Guatémala Img_2046

Carnet de voyage au Guatémala P1028010

Carnet de voyage au Guatémala P1028011

Carnet de voyage au Guatémala P1028012

Carnet de voyage au Guatémala Img_2048


L'hôtel nous a réservé un collectivo pour El Remate pour 3€ par personne ce qui est très raisonnable et à l'arrivée dans le centre de El Remate 
nous avons pris un tuktuk (2€) jusque notre hôtel surplombant le lac : la Posada del Cerro. 
Nous étions logés pour 5 nuits dans un vaste bungalow en bois exotique, avec un haut toit de paille isolant très bien de la chaleur, au milieu des arbres. 
Le bon restaurant avait une jolie terrasse avec une mangeoire fréquentée par les écureuils et toutes sortes de jolis oiseaux dont le rare motmot.


Carnet de voyage au Guatémala P1028013

Carnet de voyage au Guatémala P1028310


El Remate est une localité au bord du lac , à mi-chemin entre Tikal et Florès et à proximité des temples de Xaxha, presque aussi spectaculaires que Tikal mais moins fréquentés.
C'est donc une bonne base pour visiter les deux domaines. De plus à proximité immédiate de l'hôtel il y a le biotopo, une réserve naturelle surplombant le lac . 
Sur les rives du lac on peut aussi observer des oiseaux lacustres.

Carnet de voyage au Guatémala P1070313

Carnet de voyage au Guatémala P1070314

Carnet de voyage au Guatémala P1070417

Carnet de voyage au Guatémala P1070315

J'ai été un peu déçu par les rives du lac, nettement moins d'oiseaux et de papillons qu'auparavant mais certainement plus et plus beaux qu'en Belgique.
Au biotopo nous n'avons vu des singes araignées et des oiseaux très furtifs car il y a trop de passage sur le sentier.
Les autres touristes à l'hôtel étaient des danois, peu communicatifs.

Nous avons visité le vaste complexe de temples de Xaxha. Les temples sont moins hauts qu'à Tikal mais quand même impressionnants.
Le site est plus calme car moins fréquenté à la fois par les touristes et les autochtones. La dernière portion de route est en effet assez défoncée.

Carnet de voyage au Guatémala Img_2050

Carnet de voyage au Guatémala Img_2049

Carnet de voyage au Guatémala Img_2051

Nous y avons observé des singes araignées et un groupe de singes hurleurs qui nous a gratifiés d'un concert de hurlements impressionants

Carnet de voyage au Guatémala P1028211

Carnet de voyage au Guatémala P1028112

Carnet de voyage au Guatémala P1028111


Nous avons quitté El Remate à 5h du matin avec un taxi (30€) commandé par l'hôtel pour l'entrée de Flores où nous attendait un bus pour Rio Dulce réservé sur internet. 
Quelques heures plus tard nous étions sur place et attendant l'heure de départ de la lancha publique nous avons bien déjeuné dans un petit resto tenu par des indiennes pour 3€ par personne avec les boissons.


Après une bonne demi-heure de navigation sur le Rio Dulce la lancha nous a déposé à la Finca Tatin. Cet hôtel situé au bord du fleuve est constitué d'une partie commune avec restaurant ,
salle de détente et terrasse au bord du fleuve et de bâtiments dispersés dans la végétation. Nous avions un joli bungalow avec terrasse au bout du domaine pour avoir plus de chances de faire des observations. 
Les bungalows ont été fort améliorés par rapport au séjour précédent.L'ambiance était très sympathique et conviviale. Les hôtes prenaient le dîner en commun à une grande table. 
Le temps a été un peu inhabituel pour la saison avec quelques demi-journées de pluie.

notre bungalow

Carnet de voyage au Guatémala Img_2053


Carnet de voyage au Guatémala Img_2052

Agouti à 5 mètres de la terrasse

Carnet de voyage au Guatémala P1028610

gros lézard à crête près de la terrasse de l'hôtel

Carnet de voyage au Guatémala P1070418

Dans ce climat chaud et très humide les vêtements sèchent très difficilement et seulement dans un endroit en plein soleil. Il faut donc conserver les vêtements secs dans des sacs étanches.
 Le matériel électronique devra aussi être maintenu à l'abri de l'humidité s'il n'est pas tropicalisé. Un appareil photographique non tropicalisé peut rendre l'âme en quelques jours dans ces circonstances.
Dans la jungle il faut aussi accepter des restrictions sur l'électricité et le wifi seulement disponible dans les parties communes et au débit limité.

Ici aussi les observations ont été en retrait par rapport aux séjours précédents. Nettement moins de papillons et d'oiseaux. 
Sans doute depuis que les cultivateurs locaux ont découvert qu'il était plus facile de désherber avec des pesticides plutôt qu'à la machette et parce que la pression démographique est plus forte et entraîne des déboisements.
 C'est seulement sur les berges du fleuve que les oiseaux restent abondants. Néanmoins j'ai pu faire quelques photos intéressantes.


Carnet de voyage au Guatémala P1028312


Carnet de voyage au Guatémala P1028314

Carnet de voyage au Guatémala P1028313

Carnet de voyage au Guatémala P1028410

Carnet de voyage au Guatémala P1028710


Dans le canyon sur le fleuve les oiseaux restent nombreux

Carnet de voyage au Guatémala P1028811

Carnet de voyage au Guatémala P1028810

Carnet de voyage au Guatémala P1039610


Après 2 jours, nouvelle galère : mon épouse trébuche dans une racine au retour d'une excursion dans la jungle et se casse le bras en tombant. 
Le personnel de la Finca a été formidable : ils sont venus nous chercher à l'endroit de la chute qui était heureusement proche de la rivière. 
Ils nous ont accompagné ensuite en lancha d'abord à un centre de secours à Livingston puis à un service de traumatologie à un hôpital privé à Puerto Barrios et nous ont aidé dans toutes nos démarches. 
Finalement nous sommes rentrés tard le soir à la Finca ou un dîner nous attendait. Mon épouse a fait le reste du séjour et le retour avec un plâtre du coude à la main. 
Nous avions de l'appréhension sur le coût de l'intervention mais il s'est limité à 400€ et sera remboursé par notre Assistance.


Après une semaine la lancha de la Finca nous a ramenés à Rio Dulce où nous attendait un shuttle pour Antigua. 
Ils nous a débarqués à la place principale et nous avons négocié un taxi qui nous a amenés pour 7€ à notre hôtel , un peu excentré 
et là nouveau problème : ma carte Visa donne un code d'erreur qui indiquait que j'étais trop près de la limite (3000€) et il est vrai qu'avec les frais d'hôpital et de tickets de bus à remplacer j'avais dépassé le budget prévu.
 Pas de panique : plusieurs solutions :
-recharger la carte : n'a pas fonctionné car le site web de la banque avait un défaut : il manquait un bouton Remboursement. Le contact avec la banque était nul : vous recevez des réponses d'un robot qui vous fait tourner en rond.
-changer la limite de la carte : a fonctionné mais en 5 jours ouvrables donc trop court
-utiliser une autre carte : j'avais une carte de débit VISA d'une autre banque mais elle ne permettait pas le payement au terminal du commerçant s'il n'est pas en zone SEPA
En dernier recours , comme nous avions emporté 1000€ de liquide nous avons changé en quetzales


L'hôtel Villa Serena était très agréable, dans un quartier calme de maisons anciennes joliment restaurées : un chambre spacieuse, très jolie, avec une salle de bain luxueuse et une terrasse attenant à la chambre.
 Une terrasse plus élevée offrait une vue panoramique sur la ville et les volcans qui l'entourent dont le Fuego toujours actif. Le personnel était très aimable, sympathique et disponible. 
Le marché était à 10 minutes à pied et le centre historique à 20 minutes.

le quartier de l'hôtel

Carnet de voyage au Guatémala P1039810

Vue sur le volcan Fuego depuis la terrasse de l'hôtel

Carnet de voyage au Guatémala P1039710

La ville d'Antigua est très jolie et reposante. Il y a de nombreux monuments et musées, un grand marché typique et beaucoup de choses à visiter dans les environs.


Carnet de voyage au Guatémala P1039812


Les chicken bus avec leurs adjutantes qui appellent les passager

Carnet de voyage au Guatémala P1039711
Carnet de voyage au Guatémala P1039811

Dans un musée d'art précolombien


Carnet de voyage au Guatémala P1039814

Au couvent San Pedro

Carnet de voyage au Guatémala P1039813

Sur la place principale

Carnet de voyage au Guatémala P1039815


Le climat est plus agréable qu'en zone tropicale avec un temps plus sec et une température de 25-30°.


Le dernier jour l'hôtel nous a commandé un taxi qui pour 30€ nous a emmenés à l'aéroport où nous avons déjeuné . Nous étions vraiment soulagés d'embarquer dans l'avion après toutes ces galères
mais malgré cela nous gardons un bon souvenir de ce voyage grâce à la beauté du pays, le beau temps et la gentillesse et l'honnêteté des habitants.


Sur le vol du retour les hôtesses nous ont ménagé de l'espace supplémentaire en transférant nos voisins vers d'autres sièges disponibles. Le lendemain soir nous étions à la maison.

















Dernière édition par ponor le Dim 4 Fév 2024 - 14:06, édité 2 fois
avatar
ponor
modérateur
modérateur

Messages : 72
Date d'inscription : 08/12/2021

Deborah, kawo, melimelo et Phil31600 apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par mjp Sam 3 Fév 2024 - 17:46

"Première galère : l'avion Iberia devant nous emmener à Madrid pour la correspondance vers Guatemala City est parti avec plus de 3 heures de retard. 
Nous avons donc raté la correspondance à Madrid. La compagnie nous a transféré sur un vol vers Mexico City avec correspondance par un vol Aeromexico à destination de Guatemala City. "


Dans un tel cas la compagnie vous doit une indemnisation forfaitaire,  de mémoire 600 euros par passager pour un long courrier
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1240
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par An5 Dim 18 Fév 2024 - 1:19

Nous avions aussi séjourné au Guatemala en 2019. Nous avions des cartes Mastercard et c’était une vraie galère pour retirer l’argent. Pour le coup les dépenses étaient réduites…
Nous avions rencontrée une famille peu nantie et une des filles terminait ces études primaires, elle aurait aimer continuer mais sa sœur aînée faisait des études de secretariat et la maman veuve ne pouvait payer pour la plus jeune. Elle nous a montré  des notes parfaites et nous avons craqué,  nous sommes engagés à l’aider. 5 ans plus tard, elle vient de recevoir un diplôme qui s’apparente au bac. C’est une fierté pour nous et nous espérons qu’elle aura une vie meilleure. Maintenant c’est entre ses mains.
Le Guatemala a sûrement changé, j’ai aussi galéré comme votre épouse mais dans mon cas ce fût une vertèbre cassée par écrasement dans un chicken bus. On nous avait bien recommandé de ne pas en prendre mais voilà il y avait 20 km à faire et le bus partait… Je n’ai su qu’au retour que ma vertèbre était cassée mais la douleur était intense et notre voyage a bien été perturbé, nous sous sommes arrêtés longuement sur le lac Atitlan le temps que je récupère un peu. Tout ça pour dire et redire à ceux qui envisagent de partir dans ce beau pays, ne prenez pas les chicken bus, les chauffeurs sont complètement fous. 
Nous sommes actuellement en Colombie et mon dos semble avoir oublié le traumatisme, je vais faire un carnet de voyage, à notre retour sur le site.
An5
An5

Messages : 23
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Beau voyage

Message par Colisa Dim 18 Fév 2024 - 10:03

.bonjour 
Très bon rapport qui donne quand même l'envie de faire le voyage 
Merci
Colisa
Colisa

Messages : 8
Date d'inscription : 01/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par kawo Dim 18 Fév 2024 - 10:20

Merci  @ponor pour cet agréable compte rendu (malgré les galères) et tes très jolies photos
kawo
kawo

Messages : 112
Date d'inscription : 27/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par ponor Mer 21 Fév 2024 - 9:19

Merci à tous pour vos commentaires et vos appréciations!

mjp: j'ai demandé l'indemnisation et j'ai obtenu une suite favorable mais il faut faire la démarche passager par passager

An5: il y a quelques années j'avais à la fois mastercard et visa et la mastercard ne fonctionnait pas sur la plupart des DAB. Cette année j'ai remarqué la présence du sigle Mastercard sur les DAB mais je n'ai pas expérimenté. En ce qui concerne les chickenbus c'est vrai qu'il ne faut pas avoir les os fragiles car la suspension de certains est vraiment usée , l'état des routes était parfois pitoyable (c'est mieux maintenant) et certains chauffeurs sont des cowboys. Un truc pour amortir les chocs sur les mauvaises routes est de s'accrocher avec les bras aux barres du siège précédent. Nous avions pris des chicken bus entre San Juan Atitlan et Xela avec des portions de routes très mauvaises et entre Xela et Antigua avec des routes OK. Les chauffeurs étaient corrects. Nous avions aussi beaucoup utilisé les chicken bus pour visiter les villages autour d'Antigua: pas mal de secousses sur les routes pavées mais des distances courtes et des chauffeurs roulant à allure modérée. Pour les grandes distances les bus de luxe sont vraiment confortables. J'ajoute qu'en Europe j'ai déjà craint pour ma vie en autocar grande distance car certains chauffeurs d'autocar se prennent pour Fangio et font des manoeuvres que je n'oserais pas faire avec ma voiture.

Pour le reste c'est un pays très agréable et il ne faut pas hésiter à y aller
avatar
ponor
modérateur
modérateur

Messages : 72
Date d'inscription : 08/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par 4yne Mer 21 Fév 2024 - 16:22

Merci pour le partage et les très belles photos de ce voyage.
4yne
4yne

Messages : 552
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par unieux Ven 23 Fév 2024 - 9:13

Finca tatin: le patron ressemble au "ché", argentin lui aussi il parle très bien français, il nous a bien aidé lors du confinement en 2020 bloqué 1 mois au Guatemala...
avatar
unieux

Messages : 10
Date d'inscription : 08/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de voyage au Guatémala Empty Re: De retour au Guatemala: séjour du 5 au 25 janvier 2024

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum