Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts ...
Voir le deal

Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

5 participants

Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Résonance - Chronique montagne L'Everest

Message par Lucbertrand Mar 5 Déc 2023 - 9:53

Bonjour dans cette émission , il va être question de l'histoire de l'Everest, le point culminant de la Terre.  Son altitude 8849 m actuellement. J'avais toujours appris 8848, c'était facile à retenir  3 huit , mais voilà maintenant c'est 8849 m. Le mont Blanc est passé par le même processus avec une altitude variant de 4807 m à 4810 m selon l'épaisseur du manteau neigeux au sommet.

https://www.resonance-fm.com/podcast/011223%20chronique%20montagne%20l%20everest%201ere%20partie.mp3
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty deuxième épisode de la saga de l'Everest

Message par Lucbertrand Dim 31 Déc 2023 - 17:44

Bonsoir, je vous livre la deuxième partie de l'histoire de l'Everest  de puis les tentatives de 1950, 1951, 1953 qui furent des échecs, puis de son ascension  en 1953.


Puis on abordera l'évolution des pratiques d'ascension, rapidité, solitaire et sans oxygène. Pour terminer on parlera des pratiques commerciales des agence avec les gros bouchons sur les cordes fixes lorsque plusieurs centaines de personnes sont engagées pour la conquête du point culminant de notre planète.


 https://www.resonance-fm.com/podcast/221223%20chronique%20montagne%20everest%20fin.mp3


Le lien ne s'ouvre pas directement, faire sélectionner puis accéder à


Cette émission restera en ligne jusqu'au vendredi 5 janvier 2024.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Lun 22 Jan 2024 - 18:32

Bonjour à tous, dans cette nouvelle chronique montagne de resonance.fm,  radio de la vallée de la Moselotte, implantée à la Bresse dans les Vosges, je vais aborder l'histoire des 14 sommets de plus de 8000 mètres d'altitude. 


Bien que mon récit s'étale sur trois émissions, je vais simplement survoler le sujet, car la première ascension d'un sommet de 8000  remonte à 1950, cela fait 74 ans, et que de choses se sont passées dans l'histoire de l'alpinisme en Himalaya en  trois quarts  de siècle.


Je n'ai pas pu poster plus tôt ce premier épisode car notre système informatique a subi une panne qui a nécessité un certain temps avant d'être remis en fonctionnement et, il ne va pas rester longtemps en podcast, remplacé par l'épisode N° 2 dans quelques jours.


Voilà donc ce premier épisode:


https://www.resonance-fm.com/podcast/050124%20chronique%20montagne%20les%2014%20sommets%20%C3%A0%20plus%20de%208000%20m.mp3


PS: si vous voulez les anciens podcasts, c'est possible de les demander.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Aliocha Mar 23 Jan 2024 - 18:41

Bonjour luc
On m'a offert "Les conquérants de l'inutile"( Lionel Terray) que je viens juste de terminer. Dans ma jeunesse  j'avais lu celui d'Herzog "Annapurna premier 8000". Avec ma modeste expérience en alpinisme( quelques stages UCPA puis CAF en escalade et alpinisme) suivis de quelques ascensions de sommets dans les écrins surtout ... Je mesure ce qu'à pu être l'alpinisme des années 50! Terray a commencé ses premières ascensions avec des chaussures  à semelles cloutées  très glissantes qui faisaient des étincelles sur le rocher! Peu ou pas de "vêtements techniques" et des cordes de chanvre! Que d'évolutions depuis!
Terray lors de son aventure à l'Annapurna rapporte avoir été un peu déçu niveau "grimpe" en comparaison avec ses ascensions alpines ( Eiger, et walker aux Jorasses)   et les sommets péruviens par la suite...

L'exploit de l'Annapurna reposait  avant tout  sur un travail collectif, les marches  d'approches étaient interminables depuis l'Inde! ( ils ont d'abord hésité entre le Dhaulagiri et l'Annapurna!) La longue recherche du cheminement,  la voie à choisir,  beaucoup ,de matériel transporté puis de nombreux aller-retour entre les différents camps, de longues attentes dans le mauvais temps etc.. Plus récemment avec les Messner ,  Kukuczka ( Mainenant je ne suis plus trop ces exploits) on mesure les progrès réalisés niveau organisation et techniques.

Ceci dit, même si mes connaissances en Himalayisme sont très très modestes, je voulais rétablir un peu d'équité...

Dans la conquête des sommets je trouve qu'on parle trop peu du rôle majeur  des porteurs ( presque tjrs des Sherpas) qui selon moi ont une résistance et une endurance sans égal ,bien supérieure aux alpinistes. On ne leur rend vraiment pas hommage comme ils le méritent. Ils transportent des charges énormes  jusqu'au dernier camp et font de nombreux aller-retour entre chaque.Souvent en meilleur état physique que les alpinistes et dans les conditions les plus périlleuses ils n'abandonnent jamais leurs "Sahib"..Certains sont morts pour les avoir aidés à redescendre alors que seuls ils s'en seraient certainement tirés. 
Bref sans les Sherpas on n'aurait très certainement pas conquis des 8000 dans les années 50 ni même plus tard.

Je n'ai jamais  gravi de haut sommets dans l'Himalaya ,seulement parcouru le tour de différents sommets et massifs et  monté à plusieurs camps de base.
Tours Annapurnas , Dhaulagiri , Manaslu. Camps de base Annapurna, Manaslu, Makalu, Kangchenjungha, Everest.

Mon dernier en date ( camp base de l' Everest) je l'ai fait il y a 7 ou 8 ans avec mon épouse. jusqu'alors je n'avais jamais eu recours à un guide ni à un  porteur ( sauf pour le Manaslu où c'était obligatoire)

Mon épouse ne se sentant pas la force de porter un gros sac à plus de 5000m nous avons engagé( par l'intermédiaire d'une connaissance Népalaise) un porteur à l'aérodrome de Lukla..

Je revois encore Lhakpa joyeux luron de l'ethnie  Sherpa , chargé de nos 2 sacs de 15 kg+ ses affaires perso soit environ 35 kg, cheminant comme s'il n'avait rien sur le dos et discutant parfois avec ses potes rencontrés durant la traversée des villages du Khumbu.  Souvent nous voulions l'attendre lorsqu'il s'attardait un peu lors d'une discussion mais il insistait pour que nous continuions sans lui...Nous avions beau marcher d'un bon pas étant très peu chargés il avait tôt fait de nous rattraper!

Je commence à engager la conversation avec lui et comme nous devions passer à côté d'un "petit 6000m": l'Island peak ,je lui demande s'il a déjà accompagné des trekkers au sommet .Il me répond: " une bonne quinzaine de fois!"
"Ah bon ?! et au camp de base du Lhotse?"
"Au camp de base bien sûr mais au sommet 2 fois aussi!
Après quelques minutes j'ai su qu'il avait gravi à plusieurs reprises ( avec différentes expés) pratiquement tous les 8000m du Népal et s'était arrêté à 150m du sommet de L'Everest!
Le passage d'un col à 5400m à une heure trop tardive( dû à notre lenteur) dans la neige fraîche s'est révélé particulièrement difficile pour mon épouse.. Il l'a pratiquement portée dans certains passages délicats sautant de rocher en rocher comme un cabri pour trouver des trouées  avec moins de neige et ce avec 35 kg sur le dos! Avec des températures autour de -10°C je  l'ai rarement vu mettre ses gants! Incroyables ces Sherpas!
Aliocha
Aliocha

Messages : 2339
Date d'inscription : 28/12/2021

Deborah apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Mar 23 Jan 2024 - 19:26

Bonsoir Jean-Michel, effectivement "Les conquérants de l'inutile" mon père l'avait acheté à sa sortie en 1961 et je l'ai lu je n'avais pas 10 ans. Ce livre a été une révélation pour moi et après cette lecture j'ai su que je deviendrai alpiniste. Je ne l'ai pas relu depuis. Par contre, j'avais relu le livre d'Herzog "Premier 8000 en faisant le tour des Annapurna à pied, il y a une quinzaine d'années. Les vallées de l'Annapurna et du Dhaulagiri n' avaient plus rien à voir avec ce que décrivait Maurice Herzog à l'époque de cette première ascension en 1950.


Concernant les sherpas, maintenant ils ne sont plus seulement porteurs mais aussi guides, avec les bonnes qualifications.
Concernant les occidentaux, on a quand même des alpinistes de très haut niveau qui attaquent les 8000 en cordée alpine ou en solo, comme le jeune guide de Serre Chevalier Sébastien Védrines qui vient de battre un record  de temps d'ascension  d'un 8000 m en solitaire.


Mais c'est vrai que le gros des bataillons qui s'attaquent aux 8000 se tirent avec des jumars  sur des cordes fixes mises en place par les sherpas. Et ces derniers bien souvent aident leurs clients, ils ont même des primes pour permettre aux clients en difficultés à atteindre le sommet.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Aliocha Mer 24 Jan 2024 - 9:09

Oui bien entendu de nos jours certains  alpinistes s'attaquent aux 8000 en cordées alpines et même en solitaire ! Ce que je voulais dire c'est que sans les Sherpas dans les années 50/60 on n'aurait certainement pas encore atteint un tel niveau de performance. 
Et comme tu le soulignes , chez les Sherpas de nos jours on trouve de nombreux guides qui emmènent leurs clients aux sommets et parfois vont jusqu'à les porter à la descente lorsqu' ils sont blessés ou au bout du rouleau
Aliocha
Aliocha

Messages : 2339
Date d'inscription : 28/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Mer 24 Jan 2024 - 11:23

C'est certain  que sans les immenses cohortes de porteurs lors des premières ascensions de ces montagnes on n'aurait pas acquis cette connaissance de cette géographie particulière de la très haute altitude de l'Himalaya. Ce qui aurait freiné drastiquement leur conquête.

Comment aurait évolué la pratique de la montagne dans l'Himalaya? Sans doute comme tu le dis, cela aurait été beaucoup plus lent. Mais l'adaptation de l'esprit humain est toujours au-delà de ce que l'on pensait possible peu de temps auparavant. Comment imaginer   qu'Ueli Steck a gravi la face nord du Cervin de 1200 m très difficile en 1h20 ou la face nord de l'Eiger en 2h22, 1800 m de dénivelé et développement de 3200 m d'escalade dans l'une des faces les plus difficiles et dangereuses des Alpes.

Mais dès les temps "anciens" des originaux ont tenté des aventures impensables comme  Maurice Wilson qui en  entendant parler de la mort de Mallory et Irvine sur les flancs de l'Everest  en 1924, s'est mis en tête qu'il serait le premier à gravir le toit du monde. Mais il voulait réaliser ce projet en totale autonomie depuis l'Angleterre. 
Il commence  par passer un brevet de pilote, d'ailleurs qu'il n'obtient pas facilement. Et le voilà parti en 1933 direction le pied de l'Everest  qu'il compte approcher au plus près, dusse-t-il  crasher son avion  sur une quelconque moraine. Déjà le trajet avec les avions de l'époque  était une aventure très risquée, non seulement pour des raisons mécaniques et logistiques mais aussi  pour des raisons politiques, certains pays étant fermés aux étrangers ou ne délivraient des visas que très difficilement. Un individu en avion inspirait de grosses suspicions, d'autant plus citoyen britannique alors que l'URSS et la Grande Bretagne se menaient une guerre d'espionnage très intense en Asie. Au sujet de cette guerre de l'espionnage  lire le magnifique livre "Le grand jeu"  de Peter Hopkirk.

Donc, Wilson se pose quelque part dans l'Himalaya et continue à pied. On le retrouvera l'année suivante  mort vers 6500 m d'altitude. Sa mort a été attribuée au médecin qui l'a ausculté à un manque d'alimentation. Un livre relate cette expédition folle. Voler l'Everest: https://www.cultura.com/p-voler-l-everest-maurice-wilson-et-l-himalaya-recit-de-voyage-3566829.html

On a d'autres exemples plus récents d'expéditions folles, l'alpiniste  déguisé en trekker, donc peu de matériel spécifique qui s'éclipse une nuit de son groupe de randonneurs et qui à la vitesse du TGV fait un 8000 et rejoint son groupe  quelques jours plus tard. Cela lui évitait de payer la très lourde taxe pour avoir le droit de gravir un 8000. Il ne pouvait médiatiser son exploit, il n'aurait plus jamais eu de visa pour le pays du lieu de son ascension clandestine.

Ou cet alpiniste qui partait en solitaire faire non un 8000 mais une voie techniquement extrême sur les tours de Trango sur le glacier de Baltoro. Il était accompagné par un officier de liaison jusqu'au pied de la montagne. Il y a eu un clash entre eux, l'officier de liaison a fait demi-tour et lui a interdit de continuer. Il n'en a pas tenu compte et pour échapper  à la poursuite déclenchée par l'officier de liaison après son compte-rendu à sa hiérarchie, eh bien ce grimpeur de haut vol a accompli  son escalade extrême uniquement de nuit sur plusieurs jours. 

Certes on est dans ces exemples face à des  êtres d'exception, mais la volonté humaine reste toujours au-delà de ce que l'on pense faisable.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Aliocha Mer 24 Jan 2024 - 16:56

On a d'autres exemples plus récents d'expéditions folles, l'alpiniste  déguisé en trekker, donc peu de matériel spécifique qui s'éclipse une nuit de son groupe de randonneurs et qui à la vitesse du TGV fait un 8000 et rejoint son groupe  quelques jours plus tard. Cela lui évitait de payer la très lourde taxe pour avoir le droit de gravir un 8000. Il ne pouvait médiatiser son exploit, il n'aurait plus jamais eu de visa pour le pays du lieu de son ascension clandestine.

Parmi ces exemples d'exploits n'y-a-t'il pas parfois aussi un peu de vérité et une grosse part de mythe?
Ainsi ( je crois que c'est en 2008) un jeune des cités du 93 aurait gravi l'Everest sans jamais avoir pratiqué l'alpinisme!( juste fait un peu de sport les 3 mois précédent l'expé) Enfin c'est ce que j'ai lu..Quelle est la part de vérité et de mensonge là- dedans?
Tu dois aussi savoir que certains 8000 ( ça serait le cas de l'Everest) demandent bien moins de technique qu'un simple sommet alpin de difficulté moyenne. L'endurance compte d'avantage que la technique alpine et aussi l'aptitude à résister au MAM. Bien accompagné ,avec une météo favorable ( très important!) un bon sportif endurant ( style marathonien) devrait être capable d'arriver au sommet alors qu'il lui serait  impossible de s'attaquer à  un petit sommet facile de nos Alpes  ( Les agneaux ( agneau noir par la voie normale) ou la Dibona par la face S ( pour ce que je connais Smile )
Au Népal j'ai gravi sans grande difficulté ( avec un guide et 15 ans de moins) un sommet à 6475m ( le Mera peak) et je pense que tout sportif  moyen( marcheur ou coureur de fond) est capable de faire de même ;aucune technique nécessaire.C'est du trekking!
Aliocha
Aliocha

Messages : 2339
Date d'inscription : 28/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Marifb Mer 24 Jan 2024 - 17:35

Merci pour ton message sur les sherpas, Aliocha. Il y a toujours eu quelque chose de gênant dans cette histoire de conquête himalayenne.
Sans être montée fort modestement à plus de 5400 m en randonnée je peux juste témoigner de l'écart énorme entre la forme physique des occidentaux et des gens sur place, ce qui est bien sûr très normal par rapport à l'adaptation à l'altitude et à un mode de vie souvent plus physique.
J'ai souvenir d'avoir été dépassée lors de ma deuxième randonnée au Ladakh par un groupe de femmes qui rentraient des enseignements du Dalai lama vers leur village. Cela faisait trois jours qu'on marchait et elles arrivaient du matin même  et au moment de dormir on les entendait rigoler sur le chemin de leur village, en pleine nuit. Village que nous rejoindrions le lendemain. Faites le calcul...
Bon je n'ai pas un physique très endurant mais mon mari si ( coureur de fond depuis pratiquement 35 ans) et il était bien bluffé. 
Dur de faire les malins sur quoi que ce soit dans cette affaire.
Marifb
Marifb
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 995
Date d'inscription : 21/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Aliocha Mer 24 Jan 2024 - 18:46

Merci pour ton message sur les sherpas, Aliocha. Il y a toujours eu quelque chose de gênant dans cette histoire de conquête himalayenne.
Sans être vraiment gênant j'ai tjrs trouvé navrant qu'on n'ait jamais mis en avant leur qualités physiques mais aussi leurs qualités psychologiques et humaines.
Concernant ces dernières ça serait trop long à développer..
Question résistance physique je n'ai jamais rien vu de semblable dans aucun autre pays que le Népal .Si j'ai évoqué les Sherpas plutot qu'une autre ethnie c'est que selon moi les Sherpa cumulent les qualités physiques exceptionnelles mais aussi psychologiques  et humaines. Leur psychologie est un peu différente des autres ethnies népalaises En effet, ( tjrs selon moi) les Sherpas ont un esprit plus ouvert ( peut-être ont-ils beaucoup voyagé avant de se fixer au Khumbu?) Contrairement aux autres ethnies également d'origine tibétaine ( Tamang , Takali,  Gurung, Limbu, Bothia etc) eux ont,  en quelque sorte, fait fi des croyances aux esprits qui empêchaient les autres tribus de gravir des sommets par crainte de ces "mauvais esprits" qui y règnent.Ils sont aussi plus joyeux ,moins "coincés" moins "puritains" et plus extravertis  que leurs voisins donc mieux "adaptables" aux habitudes et aux moeurs des occidentaux.
Sinon à mon avis toutes les tribus d'origine tibétaine se valent d'un point de vue de la force et de la résistance physique.
Une de mes premières grosses surprise s'est produite sur les chemins du Manaslu où l'ethnie Tamang ( proche des Sherpas)
prédomine.Un jour je croise un de ces porteurs qui ravitaillent les "tea houses" et les " Shop/épiceries" népalaises ( Là bas aucune routes ni pistes carrossables et  tout se faisait ( et se fait encore !) à dos d'homme.. Le chargement que cet homme avait sur le dos était vraiment énorme!...Il faut savoir qu'on était sur des sentiers très escarpés avec beaucoup de marches taillées dans la pierre, on était autour des 3500m et ça grimpait vraiment dur..Le gars dépose sa charge pour souffler  un instant et j'en profite pour lui demander combien de kgs il transporte dans sa hotte en osier.
100kg qu'il me répond! D'abord je n'ose pas le croire...En m'approchant de plus près je m'aperçois qu'il transporte essentiellement des cannettes de bière et diverses autres boissons.Chaque cannette en alu contenant 50cl il suffisait de multiplier 500g par le nombre de cannettes  et rien qu'en liquide ( sans compter les contenants) j'en étais déjà à 92 kgs; il fallait ajouter les pâtes, le riz les oeufs et quelques affaires personnelles..On dépassait les 100kg! il était accompagné d'un jeune ado qui  me dit:" moi je n'ai que 15 ans et je ne porte que 50 kg!"
Lors de mon dernier trek dans l'Everest, nous avions passé une nuit dans un lodge au pied du Renjo la ( col à 5400m) on était alors autour des 4500m.Le proprio du lodge attendait des plaques d'aluminium de plusieurs m² pour la réfection de son toit..Le matin même il avait envoyé un porteur ( Sherpa) en acheter à Namche Bazar ( capitale du pays Sherpa) nous avions mis 2 jours de marche depuis Namche pour atteindre l'endroit où nous étions( avec des sacs à dos légers) le soir même on a vu le porteur rentrer avec 6 plaques d'alu de plusieurs cm d'épaisseur sur le dos soit  l' équivalent d'une soixantaine de kgs! tout ça en aller/retour en une seule journée (  pour nous ça nous  aurait pris 3 jours ( au minimum!) ... mais sans rien sur le dos!


Dernière édition par Aliocha le Mer 24 Jan 2024 - 18:57, édité 1 fois
Aliocha
Aliocha

Messages : 2339
Date d'inscription : 28/12/2021

Deborah et Marifb apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Mer 24 Jan 2024 - 18:53

Bonsoir Jean-Michel, oui certainement il peut y avoir une partie de mythe dans ces histoires, mais ça fait rêver même si c'est faux.
L'histoire de l'alpiniste qui grimpe de nuit après s'être accroché avec son officier de liaison pakistanais, elle est bien vraie, tirée du livre "théorème de la peur", livre des éditions Guerin, très belle collection à la couverture rouge, que je conseille tout particulièrement.
Celle de Wilson aussi, le livre est très intéressant sur la partie aéronautique. J'en ai fait une émission. 
L'info du trekkeur qui se transforme en marathonien d'un 8000 je l'ai lue dans un journal de montagne il y a longtemps, peut-être un mytho. Mais Cendrars quand on lui demandait s'il avait pris le transsibérien, il répondait "qu'est ce que ça peut foutre si je vous le fais prendre".

On raconte aussi l'histoire d'un gars, dont j'ai oublié le nom, star de montagne il y a 40 ans, qui s'était fait larguer de nuit sur la route au pied du mont Ararat et qui avait gravi le sommet. En effet, à l'époque c'était la frontière avec l'URSS et c'était très surveillé.




Bonsoir Marifb, oui je trouve aussi que ces porteurs souvent surchargés ça laisse un petit goût de trouble, même si maintenant dans les accompagnements de treks, la réglementation ce n'est pas plus de 20 kg de bagages, il me semble.
Je me souviens d'un trekkeur qui récupérant son sac laissé au porteur parmi plusieurs autres pour la journée, hilare en le  reprenant  a dit" oh je lui ai laissé ma bouteille d'eau pleine de 1,5 l.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Mer 24 Jan 2024 - 20:43

Eternelle question, doit-on être où l'on est. Aide-t-on la population en la payant même peu, ou sommes nous des esclavagistes? Je suis sûr que les deux argumentations se tiennent.

Le poids comme dit Jean-Michel les cent kilos sont sans doute facilement atteints:

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Imgp4710


Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Imgp5010
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Deborah et Marifb apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par mjp Mer 24 Jan 2024 - 21:57

Tout près de nous, dans les années 1970, les refuges d'altitude des Alpes étaient encore ravitaillés par des porteurs qui enchaînaient des dénivellations conséquentes avec un poids non négligeable: je me souviens avoir rencontré le porteur qui grimpait vers le refuge des Ecrins avec 2 bouteilles de gaz sur sa claie. IL portait donc entre 50 et 60 kilos sur plus de 1200 de dénivellation avec une longue partie dans la neige parfois molle et il gardait le sourire...
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1270
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Marifb apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Jeu 25 Jan 2024 - 9:20

Bonjour Jean-Pierre, effectivement j'ai aussi le souvenir de ces jeunes (souvent)  qui montaient bon train leurs charges vers les refuges  dans nos massifs français.


C'est un temps révolu, tout d'abord les hélicos font quelques rotations par refuge en amenant une ou plusieurs tonnes d'un coup. L'hélico effectue même une rotation de fermeture.


Un autre problème est venu se greffer, l'évolution de la pratique de la montagne. Si certains  refuges, comme le Goûter, sont submergés au point que la réservation longtemps à l'avance est obligatoire, d'autres sont désertés et cela pour différentes raisons.


Je pense à certains refuges de l'Oisans qui desservent   de raides parois d'altitude et de belles randonnées de neige.


Les grandes parois d'altitude nécessitent de longues marches d'approche pour atteindre le départ de l'escalade rocheuse. Une concurrence s'est imposée. Dans les vallées, que ce soit à la Bérarde ou de Vallouise, une multitude de magnifiques voies d'escalade de plusieurs centaines de mètres ont été ouvertes et sécurisées depuis une trentaine d'années, et une grande majorité de grimpeurs préfère ces dalles à l'excellent rocher polies par les glaciers, surtout qu'en cinq minutes chrono depuis sa voiture on est à l'attaque. De ce fait les immenses marches d'approche ne sont plus du tout à l'ordre du jour, d'où une des causes de la baisse de la fréquentation.


D'autre part, certaines très belles randonnées glaciaires qui étaient très courues en été il y a 30 ou 40 ans sont maintenant délaissées à cette saison. En effet, réchauffement climatique aidant, dès juillet la neige a fondu et la glace sous-jacente est à nu et la difficulté augmente sensiblement, et cela rebute les randonneurs qui n'ont pas peur de la neige en été mais que la glace effraie, à juste titre.


C'est comme cela que je me suis retrouvé il y a quelques années au refuge du Pelvoux un quinze août dans une période de très beau temps, 7 le premier soir et le lendemain en repassant le soir récupérer nos affaires après une longue voie d'escalade, ils n'étaient que trois clients. Certes, ces refuges font quelques affaires en recevant le midi des randonneurs qui ont pour but de leur randonnée le refuge et redescendent après le repas, mais le chiffre d'affaire de la saison en a pris un coût.


Voilà pourquoi des refuges où l'on se trouvait  à 70 ans il y a quelques décennies sont presque désertés en période estivale.
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

mjp apprécie ce message

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Les "Portages"

Message par razul Jeu 25 Jan 2024 - 18:23

Bonsoir ,

Je crois me souvenir que R. Messner, en Himalaya, a du descendre "2 étapes" avec un blessé sur le dos, le tout en moins d'un jour.....
Surhomme un jour, surhomme toujours ?

Anecdote (vielle d'une trentaine d'année):
Zanskar, pas loin de Kargyak :
2 "livreurs".
Le 1er, sur un cheval + un autre cheval chargé de 2 matelas mousse
Le 2ème, à pieds, un sac sur le dos , chargement (qui "débordait") = Une bonne douzaine de..... Fers de pioche!!
A la pause de la mi journée, devinez qui a fait une petite sieste couché sur le chargement ?
Sans doute un bon Kharma pour l'un et pas terrible pour l'autre !

Bref, quand on n'a pas de chance.....

Razul
razul
razul

Messages : 334
Date d'inscription : 03/11/2022

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par mjp Jeu 25 Jan 2024 - 18:29

des refuges sont presque désertés en période estivale.



Tu as complètement raison Luc: dans le massif des Ecrins, la plupart des courses pour débutants en alpinisme sont devenues beaucoup plus difficiles avec le retrait glaciaire important. Il reste les amoureux d'espaces sauvages et les acrobates appréciant le rocher délité  Smile

Par contre, la fréquentation printanière a augmenté avec le développement du ski de randonnée grâce aux progrès du matériel et à l'élévation du niveau des skieurs
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1270
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Lucbertrand Jeu 25 Jan 2024 - 19:08

Eh oui les saisons se sont inversées pour la fréquentation. 
Effectivement le matériel de ski de randonnée est vraiment bien conçu et de poids plume, chaussures comprises, certes ça se paie.

Rocher pourri en Oisans, tu es un peu sévère. En altitude  on trouve de belles voies en bon rocher avec ce charme particulier de l'Oisans, malgré le topo dans les grandes voies tu ne sais jamais exactement où tu es, jamais de dièdres bien dessinés comme dans le granit chamoniard. On avance plus au feeling. Là où j'ai vraiment trouvé du rocher pas bon du tout, c'est la face nord de l'Olan, un éboulis vertical sur 1100 m dans une voie cotée TD. En regardant vers le bas, on est effrayé des tas de pierres croulantes et verticales que l'on a grimpés. La voie depuis s'est écroulée sur plusieurs centaines de mètres.
Mais si on choisit,  on a des belles escalades sur un rocher généralement impeccable (ou presque) et extrêmement adhérent. Cette protogine de l'Oisans en matière de sensations des doigts se situe entre le granit chamoniard et le calcaire de bonne qualité.

La preuve qu'on trouve du bon rocher dans l'Oisans:

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Imgp4121
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par mjp Ven 26 Jan 2024 - 13:07

C'est vrai qu'il y a quelques magnifiques parois au rocher excellent: face sud de la Meije, la Dibona, Sialouze accessibles aux bons grimpeurs mais beaucoup des sommets des Ecrins sont quand même des empilements de cailloux pas toujours bien stables comme tu l'évoques pour l'Olan. Il suffit de voir les éboulis importants qui tapissent la base de ces montagnes pour en juger. Un de mes compagnons de cordée avait l'habitude de dire que dans ce type de terrain il ne fallait pas oublier de remettre chaque prise à sa place en grimpant !!!


Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m 2014-013


Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m 2014-012
mjp
mjp
modérateur
modérateur

Messages : 1270
Date d'inscription : 07/12/2021

http://mjpgouret.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Emission resonance-fm Chronique montagne :  les 14 sommets de plus de 8000 m Empty Re: Emission resonance-fm Chronique montagne : les 14 sommets de plus de 8000 m

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum