Le Forum du Voyage - voyages et tourisme individuel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo

Aller en bas

Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Empty Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo

Message par Lucbertrand Dim 5 Fév 2023 - 22:07

J’ai déjà expérimenté le voyage à vélo en fin d’automne ou en fin d’hiver, par contre au cœur de l’hiver c’est une découverte. Pour une première, je vais tomber sur une période bien de saison, l’expérience n’en sera que plus marquante.
 
Le trajet est de l’ordre de 400 km entre Paris et mon village dans les Vosges.

Le vendredi 20 janvier au départ de Remiremont, cycle dans le train, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur la cohérence du retour à vélo en observant la grosseur des tas de neige. Bonne ou mauvaise idée, je ne le sais pas encore car les prévisions météo sont loin d’être enthousiasmantes pour la semaine à venir. Carpe Diem, il sera toujours temps de voir, mais une petite angoisse s’insinue dans mes pensées.
 
Le festival CCI en matière de recrutement pour la revue a été fructueux, une vingtaine de personnes nous ont promis de fournir des récits. Après ces deux journées intéressantes et riches en contacts humains, l’aventure du retour se précise.

Lundi matin, les prévisions météo sont malheureusement confirmées. L’itinéraire doit répondre à deux contraintes, éviter les routes à grande circulation et permettre de trouver un point de chute journalier, le bivouac n’étant pas envisagé. Tout naturellement l’axe Coulommiers, Sézanne, Vitry-le-François, Saint-Dizier, Neufchâteau et Epinal s’impose.



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3012

Ce n’est pas le parcours le plus court. Lors d’une réunion précédente au mois de mars dernier, j’avais expérimenté un trajet plus direct. Les jours étaient déjà plus longs et les conditions printanières. Là, il n’en va pas de même, ciel bas, bise et même chutes de neige sont au programme. Dans ces circonstances, rouler tôt le matin ou tard le soir présente de réels dangers.



Sortir de Paris depuis la place de la Nation est facile. Après 20 kilomètres, les mornes plaines s’ouvrent aux roues pour quelques centaines de kilomètres.



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3013



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3017


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3018

La saison conditionne amplement le voyage. Le plaisir naît parfois de la difficulté, de la volonté de tenir malgré les pieds durs comme des bouts de bois. Avec le nez face à la bise piquante sous un ciel bas, l’esprit a tout loisir   de s’échapper dans la contemplation des immensités désolées que l’on traverse par des chemins reculés. Je chemine avec Sylvain Tesson dans sa traversée rédemptrice « les chemins noirs ». La désertification de nos campagnes est une réalité. 



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3112



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3014


Les premiers jours me plongent dans la contre-offensive de la Marne en septembre 1914, passage ponctué de cimetières militaires. Les croix blanches représentent les seuls points lumineux dans la grisaille.



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3015


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3016

Les villages sont déserts, même les cheminées ne fument pas, le vent à l’humeur rageuse disperse peut-être trop rapidement la fumée. Les toits neigeux me rappellent les bourgs du fond des vallées albanaises. Pas un bistrot, nulle part, pas moyen d’échapper au froid le temps d’un café. Un mur bien orienté permet une halte rapide le temps d’ingurgiter un bout de pain et quelques barres énergétiques. La boisson gelée du bidon a du mal à passer. Vite repartir avant d’être frigorifié.



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3113



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3124


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3114


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3115


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3116

Les canaux de la Marne et de la Moselle, par endroits gelés, m’offrent leurs pistes sur quelques dizaines de kilomètres.




Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3117



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3118


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3119


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3120


Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3125
Dernier jour 15 km avant Epinal, seul jour de soleil de la semaine

Un peu avant Saint-Dizier, le calme du bord du canal en léthargie commence à être perturbé par un grondement grossisant. Je me rapproche de la quatre voies aux allures d'autoroute. Je fais un petit tour sur un pont un peu surélevé. Voilà le spectacle que je découvre.




Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3121



Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3122



La seule activité perceptible en traversant ces immensités, consiste en l’édification d’immenses champs d’éoliennes. Il paraît que c’est une belle action écologique. En est-on certain, vu l’impact désastreux sur le paysage. Un peu partout les villageois érigent des panneaux montrant leur réprobation.




Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3123

Retour du festival du vélo 2023, Paris-les Vosges en janvier à vélo Img_3126

Le vélo permet cette confrontation aux conditions météo, je me suis senti fraction de cette nature parfois hostile. Ce fut une belle aventure mode Nicolas Bouvier « On ne fait pas un voyage… ».
Lucbertrand
Lucbertrand
responsable de rubrique
responsable de rubrique

Messages : 494
Date d'inscription : 07/12/2021

mjp, Moushika et Aliocha apprécient ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum